Encyclopédie Wikimonde

Piscine de la Broucheterre

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

La Piscine de la Broucheterre était une piscine publique de la ville de Charleroi. Il s'agit d'un bâtiment public de style art déco construit en 1932 par l'architecte Oscar Quinaux[1]. En 2002, elle a été transformée en 33 logements sociaux par Pierre Blondel et Thomas Vandenberghe[2].

Le bâtiment est situé sur la place de la Broucheterre à Charleroi.

Historique

La piscine est construite à l'angle de la rue Averroès[3] et la rue du Mambourg. Un terrain situé à l'extrémité de l'ancien site occupé par l'exposition de Charleroi de 1911, endroit où la différence de niveau entre le plateau supérieur et la place de la Broucheterre en contrebas est important[1]. Le site a été acquis en 1910 par la province et cédé à la Ville de Charleroi par acte du 17 février 1930. Le chantier a été inauguré le 22 juin 1930[4].

Le bassin a été inauguré en 1932 pour remplacer la piscine de la ville basse. En 1984, après 50 ans de service, la piscine accueille les derniers nageurs[5].

Le bassin a été abandonné pendant une vingtaine d'années, sans être récupéré et en avançant son état de délabrement.Pendant cette période d'incertitude, le site est parfois loué à Charleroi danse pour quelques spectacles ou baptêmes d'étudiants. Comme solution de programme urbain, il est proposé une discothèque qui sera trop bruyante et l'installation de Charleroi danse qui sera trop coûteuse[6].

En 1997, la société de logement social La Carolorégienne a exprimé son intention de transformer l'immeuble appartenant à la ville de Charleroi en appartements. Une étude préliminaire prévoit la construction de 32 à 40 unités, entre studios et appartements[7].

Architecture

Le projet de transformation réalisé par Pierre Blondel en 2002 prévoit dans les parties latérales l'aménagement des 33 logements en utilisant la structure existante, obtenant ainsi une trame de 4m de large et 12m de profondeur. Dans le patio central de l'ancien bassin, l'espace central est maintenu pour permettre la circulation périphérique et la lumière naturelle du soleil[8]. Le basin est aménagée en jardin pour bénéficier de la verrière qui couvre le patio[9].

Cette opération architecturale permet de moduler différentes combinaisons d'appartements offrant des qualités variables. Une terrasse ou un balcon orienté vers l'extérieur est prévu pour chaque appartement. Les appartements orientés au sud sont de double hauteur, introduisant le type duplex.[8]

Les 33 appartements sont répartis en 15 unités d'une chambre, 6 unités de deux chambres et 12 duplex de deux chambres[5].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Strauven, Le Maire et Dailly 2017, p. 127.
  2. S.L., « Vivre autour d'une piscine des années 30 », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2019).
  3. Nommée rue Gendebien à l'époque de la construction.
  4. Denis Ghesquière, « Le bassin carolo de la Broucheterre condamné, à moins qu'un repreneur... », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2019)
  5. 5,0 et 5,1 Stéphanie Hotton, « Charleroi Reconversion urbaine de l'ancien bassin de la Broucheterre 33 logements à la piscine », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2019).
  6. B.B., « Les logements sortent de l'eau », La Dernière Heure,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2019).
  7. Olivier Collot, « Le vieux bassin de natation de la Broucheterre devrait échapper à la pioche des démolisseurs », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 25 mai 2020).
  8. 8,0 et 8,1 Pierre Blondel Architectes, « Broucheterre », sur Pierre Blondel Architectes (consulté le 24 mai 2020)
  9. Nathalie Cobbaut, « Vivre dans une piscine devenue jardin », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2020).

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean Blavier, « Les logements sociaux dans l'ancienne piscine de la Broucheterre à Charleroi », Les cahiers de l'urbanisme, nos 48-49,‎ , p. 140-145.
  • « Construction d'un nouveau bassin de natation », dans Inauguration des grands travaux par L.L.M.M. le Roi et la Reine le dimanche 22 juin 1930 : Notices descriptives des travaux, Charleroi, Ville de Charleroi, , partie VII, p. 29-31.
  • Iwan Strauven (dir.), Judith Le Maire (dir.) et Marie-Noëlle Dailly (dir. et photogr.), 1881-2017 Charleroi métropole, Mardaga et Cellule architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, coll. « Guide d'architecture moderne et contemporaine » (no 4), , 367 p. (ISBN 9782804703677), p. 127 .

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).