Encyclopédie Wikimonde

Pissoff

Aller à : navigation, rechercher

Pissoff était un groupe musical fondé à la fin des années 1960 par Eberhard Kranemann. Eberhard avait étudié au conservatoire auprès de Joseph Beuys. Après Eberhard, le musicien Florian Schneider a rejoint le groupe. Ce groupe était selon lui provisoire avant de rejoindre Kraftwerk juste après Organisation. Le groupe n'a sorti que trois singles à son actif. La première piste fut enregistrer à Düsseldorf ayant été composée par l'unique fondateur. Il composa également la deuxième piste cette fois-ci accompagné de Florian[1]. La troisième piste a été écrite par Konrad Conny Plank, ayant rejoint par la suite le projet. Au début des années 1970, le projet Kraftwerk est lancé et Florian Schneider quitta alors le groupe. Eberhard quitta aussi le projet étant l'un des premiers membres de Kraftwerk aux côtés de Schneider. De son côté, Conny Plank quitta Pissoff et resta dans le « Krautrock » ayant collaboré avec Neu! ou Killing Joke en tant que simple ingénieur du son de ces quelques groupes. Pissoff fut depuis rapidement oublié après son abandon du fondateur.

Malgré son petit succès, le groupe restera le 1er groupe de hip-hop expérimental en Europe.

En effet, même si le style musical du groupe ressemble a du rock et a du techno, la presse déclare que Conny Plank est le précurseur des "instru" de hip-hop[2].

Composition du projet 

Une fois que Eberhard Kranemann, Florian Schneider et Conny Plank formèrent Pissoff, trois musiciens rejoignirent le groupe. Zach Weaver fut l'ingénieur du son, Butch Hauf jouera du tambour puis Paul Lorenz joua de la trompette.

Discographie[3]

Singles

  • 1967 : Luxatio 
  • 1968 : Creamcheese 
  • 1969 : Klangfarben 

Concerts

  • 1968 : Creamcheese Duesseldorf 1968

Membres du projet[4]

  • Eberhard Kranemann : guitare basse, chant (1967-1969)
  • Florian Schneider[5] : violon, flûte (1968-1969)
  • Konrad Conny Plank : piano (1969)
  • Zach Weaver : ingénieur du son (1969)
  • Butch Hauf : guitare, tambour (1969)
  • Paul Lorenz : trompette (1969)
  • Joseph Beuys : chef d'orchestre

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).