Encyclopédie Wikimonde

Platypux

Aller à : navigation, rechercher

Platypux
Logo
Captures d'écran de Playupux V8.0
Captures d'écran de Playupux V8.0

Famille Slackware
Langues Multi-langues (aussi français)
Type de noyau Monolithique modulaire (Linux)
État du projet En développement
Dépôt Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Plates-formes x86
Entreprise /
Fondateur
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise /
Développeur
Jacques-Olivier et Pierre-Aimé
Licence GNU GPL et d'autres
États des sources Logiciel libre
open source
Écrit en Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Première version
Dernière version stable Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Dernière version avancée Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Méthode de mise à jour Manuellement
Interface utilisateur par défaut Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Environnement de bureau Xfce à la place de Openbox à partir de V8.0
Gestionnaire de paquets Manuellement, avec des packages XZM compressés/assemblés avec SQUASFHS et AUFS
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Platypux est une distribution GNU/Linux d'origine française, appartenant à la famille Slackware, créée par les frères Pierre-Aimé et Jacques-Olivier[1].

À défaut d'être partie sur Slackware, Platypux a suivi son développement en utilisant le manuel fourni par le projet Linux From Scratch (LFS)[2], permettant de développer minutieusement le contenu de chaque programme afin de configurer le plus naturellement possible l'application souhaitée.

Platypux v8 est disponible seulement pour l'architecture x86 (32 bits), aussi bien pour les périphériques nomades que pour les résidents. Il s'installe à partir du Live-DVD. Son noyau fut construit avec le support PAE (Physical Address Extension) permettant ainsi aux utilisateurs de s'équiper de plus de 4 Go de RAM.

Pourquoi ce nom ?

Platypux a suivi son développement en utilisant le manuel fourni par le projet Linux From Scratchs (LFS) mais également avec les informations de BLFS (Beyond Linux From Scratch) et ALFS (Automated Linux From Scratch).

Ces utilitaires permettent de concevoir une distribution Linux, et de fournir le noyau Linux et quelques logiciels préinstallés.

Ses développements sont comparés aux intéressantes caractéristiques de l'ornithorynque, qui perturbaient les scientifiques et biologistes du XVIIIe pour le reconnaître comme un mammifère ovipare à bec.

L'ornithorynque est connu chez les anglophones sous le nom de « platypus » et le nom de la distribution Platypux est un mélange entre platypus et Tux le manchot pygmée, mascotte officiel de Linux, qui donne l'impression de porter un smoking (en anglais « tuxedo »). Le code du noyau a été fourni par les développeurs afin de compiler un module exotique pour le kernel.

Chronologie des distributions Linux

Logiciels préinstallés

Entre les logiciels et paquets préinstallés sous Platypux V8.0, nous pouvons trouver[3]:

  • Le gestionnaire de fenêtres Xfce.
  • L'emblématique éditeur d'images GIMP avec le support XSane. Inkscape

est accompagné pour la création et édition d'images Scalable Vector Graphics.

Versions

La version V1.0 fut publiée le . Première version, basée sur Slackware.

La V2.0 fut publiée le avec le support amovible pour les périphériques USB, tablettes graphiques Wacom et plus.

La V3.0 fut publiée le . Conky et Wifi-radar sont présents.

La V4.0 fut publiée le .

La V5.0 fut publiée le . Compilation du système à partir des manuels LFS et BLFS.

La V6.0 fut publiée le . Première version comprenant LibreOffice par défaut.

La V7.0 fut publiée le . Le support NFS (Network File System) fut corrigé, le client GFTP et les firmwares wifi sont présents. Première version comprenant le noyau Linux 2.6.37.6 avec le support AUFS (Advanced multi layered Unification FileSystem) y LZMA. Mozilla Thunderbird est présent également.

La V8.0 fut publiée le . Plusieurs applets sont installés, support propriétaire des cartes graphiques NVIDIA. La compression XZM est utilisée pour AUFS (Advanced multi layered Unification FileSystem).

La V9.0 n'a pas encore été annoncée.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).