Encyclopédie Wikimonde

Politique en Franche-Comté

Aller à : navigation, rechercher

La Franche-Comté est divisée en quatre départements : le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort et sa préfecture est Besançon dans le Doubs. La région est divisée en 8 arrondissements et 116 cantons. On dénombre aussi 1 786 communes dans la région. La présidente du Conseil Régional est Marie-Marguerite Dufay et le préfet, Jacques Barthelemy. Le Président s’est entouré de 10 vice-présidents qui, tous, ont une délégation de fonction. Ils forment alors ce qu'on appelle le bureau qui détermine la politique régionale et ses grandes orientations ainsi qu'à leur mise en œuvre.

L’assemblée du Conseil régional[1] est composée de 43 membres qui sont répartis en groupes politiques au nombre de quatre. Ils sont élus via la suffrage universel direct pour six ans et par liste départementale à la représentation proportionnelle. C'est le Conseil régional qui arrête les grandes orientations politiques mais il vote aussi annuellement le budget nécessaire pour le financement de ses actions. Il se réunit en assemblée plénière au minimum une fois tous les 3/4 mois sur convocation du Président. Ce dernier examine alors et vote les grands dossiers en cours. Les séances plénières sont ouvertes aux public à l’hôtel de Région de Besançon dans la salle Edgar-Faure: premier président du Conseil régional de Franche-Comté.

Administration

Département # Population Superficie Préfecture Sous-Préfecture(s) Président du Conseil général Nombre de communes
Doubs 25 512 900 5234 km² Besançon Montbéliard; Pontarlier Claude Jeannerot 594 Blason département fr Doubs.svg
Jura 39 255 200 4999 km² Lons-le-Saunier Dole; Saint-Claude Jean Raquin 544 Blason département fr Jura.svg
Haute-Saône 70 234 100 5360 km² Vesoul Lure Yves Krattinger 545 Blason dpt fr Haute-Saone.svg
Territoire de Belfort 90 139 600 609 km² Belfort Aucune Yves Ackermann 102 Blason département fr Territoire de Belfort.svg
  • Doubs (25) Blason département fr Doubs.svg
Article Principal : Doubs.

Premier département de la région tant au niveau démographique qu'économique, le Doubs est aussi le département du pouvoir politique de la région puisque la capitale franc-comtoise: Besançon en est aussi sa propre capitale. On y retrouve les deux premiers bassins démographiques de la région: Besançon et Montbéliard, Montbéliard où se trouve le premier site industriel de la région Peugeot - Citroën Sochaux. Près de la moitié des Francs-Comtois sont aussi doubistes. Le Conseil Régional se tient lui aussi à Besançon. Le Doubs compte 594 communes, soit plus que les 3 autres régions mais reste derrière la Haute-Saône en termes de superficie (5234 km² et 5360 km² respectivement). Les principales villes sont Besançon, Montbéliard et Pontarlier. Le président du conseil général est le socialiste Claude Jeannerot. Le département a aussi 19 élus au conseil régional.

  • Jura (39) Blason département fr Jura.svg
Article Principal : Jura.

Le Jura est le second département le plus peuplé de la région avec 250 857 habitants (1999). Sa capitale, comme son premier pôle démographique est Lons-le-Saunier, viennent ensuite respectivement Dole et Saint-Claude. Le Jura possède une économie forte de son artisanat puisque 4 700 entreprises et 16 000 actifs en composent le secteur. Les produits manufacturés made-in-Jura ont un rayonnement qui dépasse les frontières nationales (Smoby). Aussi, le tourisme, notamment le tourisme vert, tient une place importante. D'une superficie de 4999 km², on y dénombre 544 communes. Le président est Jean Raquin.

  • Haute-Saône (70) Blason dpt fr Haute-Saone.svg
Article Principal : Haute-Saône.

Troisième département de la région par sa population, la Haute-Saône reste un département très rural mais cependant peu agricole, son économie est plus tournée vers l'artisanat notamment. Avec une population de 234 100 habitants, le département ne compte pas réellement de grandes villes à l'exception de sa préfecture: Vesoul (17 000 habitants). Elle reste néanmoins le plus large département de Franche-Comté par sa superficie. Le président du conseil est Yves Krattinger et sa seule sous-préfecture est Lure

  • Territoire de Belfort (90) Blason département fr Territoire de Belfort.svg
Article Principal : Territoire de Belfort.

Le Territoire belfortin est, après Paris et ceux de sa couronne, le plus petit département français avec une superficie de 609 km², soit quasiment 10 fois plus petit que ses voisins franc-comtois. Néanmoins, compte tenu de sa taille, le territoire est relativement peuplé et avec une population de 139 600, sa densité est de 225 habitants / km² (seulement 45 habitants / km² pour la Haute-Saône, 50 pour le Jura et 95 pour le Doubs). La principale ville et préfecture est Belfort qui, avec Montbéliard (Doubs) forme le premier bassin démographique de Franche-Comté, devant Besançon. Belfort est réputée pour sa résistance héroïque jadis symbolisé par le Lion de Belfort. Le département est présidé par Yves Ackermann et possède au total 102 communes.

Arrondissements

Liste des 9 arrondissements qui divisent la région:

Élus du Conseil Régional en 2004

PS/Les Verts/Divers gauche

Doubs

  • Joseph Parrenin
  • Marie-Marguerite Dufay
  • Denis Sommer
  • Sylvie Meyer
  • Martial Bourquin
  • Christiane Roy-Menetrier
  • Eric Durand
  • Liliane Dangel
  • Pierre Magnin-Feysot
  • Malika Sakek
  • Michel Loyat

Jura

  • Benjamin Gaillard
  • Antoinette Gillet
  • Denis Vuillermoz
  • Sylvie Laroche
  • Marc Bornek
  • Michelle Antoine

Haute-Saône

  • Martine Péquignot
  • Eric Houlley
  • Sabrina Fleurot
  • Loic Niepceron
  • Daniele Bourgon
  • Jean-Paul Carteret

Territoire de Belfort

UMP

Doubs

  • Jean-François Humbert
  • Nathalie Oeggerli-Bertin
  • Jean-Claude Duverget
  • Marie-Noelle Biguinet
  • Jacques Grosperrin
  • Annie Genevard

Jura

  • Yves-Marie Lehmann
  • Sylvie Vermeillet
  • Jean Burdeyron

Haute-Saône

Territoire de Belfort

  • Robert Creel

FN

Doubs

  • Sophie Montel
  • Roland Boillot

Jura

  • Maurice Batail

Haute-Saône

  • Anne-Marie Jeanmougin
  • Marcel Grognu

Politique nationale en Franche-Comté

Élection présidentielle (2007)

Candidat Parti Premier Tour Second Tour
Nicolas Sarkozy UMP 30,93 % 55,51 %
Ségolène Royal PS 24,07 % 44,49 %
François Bayrou UDF 16,62 %
Jean-Marie Le Pen FN 13,73 %
Olivier Besancenot LCR 4,47 %
Philippe de Villiers MPF 2,38 %
Dominique Voynet Les Verts 1,88 %
Arlette Laguiller LO 1,59 %
José Bové 1,51 %
Marie-George Buffet PCF 1,34 %
Frédéric Nihous CPNT 1,14 %
Gérard Schivardi 0,36 %

Circonscriptions

La Franche-Comté compte cinq circonscriptions dans le Doubs, trois dans les départements du Jura et de la Haute-Saône, et deux dans le Territoire de Belfort. Elle était représentée jusqu'en 2007 par douze députés UMP et une députée socialiste. Après les législatives de 2007, le PS gagne un siège de plus, ainsi 2 députés franc-comtois aux couleurs socialistes et 11 aux couleurs de l'UMP.

Doubs

  • 1re circonscription - Besançon Ouest
  • 2e circonscription - Besançon Est
  • 3e circonscription - Montbéliard Ouest
  • 4e circonscription - Montbéliard Est
  • 5e circonscription - Pontarlier

Jura

  • 1re circonscription - Lons Le Saunier
  • 2e circonscription - Saint-Claude
  • 3e circonscription - Dole

Haute-Saône

  • 1re circonscription, Vesoul - Gray
  • 2e circonscription, Lure - Héricourt
  • 3e circonscription, Luxeuil - Jussey

Territoire-de-Belfort

  • Belfort-sud
  • Belfort-nord

Élections législatives de 2007

Circonscription Département
Doubs Jura Haute-Saône Territoire de Belfort
Première Françoise Branget Jacques Pélissard Alain Joyandet Damien Meslot
Deuxième Jacques Grosperrin Marie-Christine Dalloz Jean-Michel Villaumé Michel Zumkeller
Troisième Marcel Bonnot Jean-Marie Sermier Michel Raison
Quatrième Pierre Moscovici
Cinquième Jean-Marie Binetruy

Notes et références

  1. Le Conseil Régional Site officiel


Cet article « Politique en Franche-Comté » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).