Encyclopédie Wikimonde

Polydéisme

Aller à : navigation, rechercher

Le polydéisme (du préfixe «Poly» provenant du grec πολύς [polloí] qui signifie «plusieurs» et le suffixe «Déisme» provenant du latin Deus qui signifie Dieu) est une forme polythéistique du Déisme qui affirme que l'Univers ou Multivers [1] est issue de plusieurs Dieux qui ont collaborés à sa création puis ont ensuite cessé d'intervenir dans son évolution. Le Polydéisme se veut une réponse au Déisme classique qui suppose que l'Univers n'est autre que la création d'un Dieu monothéiste tout-puissant alors que la variété et diversité de phénomènes naturels dans l'Univers ou des Univers pourrais en fait suggérer la conception de la totalité du monde par de multiple Créateurs.

Origines du polydéisme

Le professeur de philosophie William O. Stephens, qui enseigne ce concept a ses étudiants[2] , est d'avis que C.D Broad est celui qui a mis l'idée de l'avant. Dans un article publié par Broad en 1925, « The Validity Of Belief In A Personal God » (la validité d'une croyance en un Dieu personnel) C.D Broad note que les arguments en faveur de l'existence d'un Dieu suggèrent seulement « qu'un Esprit concepteur a existé dans le passé, et non pas qu'il existe en ce moment. Il ajoute du même souffle « qu'il n'y a rien dans les faits suggérant qu'il ne peu y avoir qu'un seul Être créateur.»[3] Stephens soutient que Broad, a son tour, tien le concept du philosophe David Hume.[4] Stephens déclare :

« Les arguments de David Hume au sujet de l'hypothèse du Dessein intelligent inclus la notion que, pour tout ce que nous en savons, un comité d'Être avec de grands pouvoirs, mais pas tout-puissants ont pu collaborer à créer le monde, mais l'ont alors ensuite laissé à lui-même ou ont complétement cessé d'exister. Cela serait le Polydéisme. »[5]

Différences entre polydéisme et polythéisme

Le terme Polydéisme a occasionnellement été substitué au Polythéisme, une utilisation qui ne prend pas en considération certaine distinctions entre les racines des mots «Déisme» et «Théisme». Le Polydéisme ne s'appuie pas sur des textes sacrés, ou sur aucune religion révélée, l'adhérent reste libre de ses croyances et interprétations spirituels, qu'il aura acquis par la réflexion, l'expérience, la raison, la logique voir l'intuition. Cependant, contrairement a de nombreux Polythéistes du mouvement néopaganisme, les Polydéistes ne se rapportent généralement pas aux interprétations attribuées à d'anciens panthéons de Dieux dans l'histoire de l'humanité, et qui malgré la considération de ces anciennes religions comme étant des tentatives légitimes de comprendre le monde, dans le contexte d'anciennes civilisations, cela reste néanmoins de leurs point de vues des croyances primitives et inexactes, incompatible avec la science moderne. Certains Polydéistes considèrent les Dieux comme symbolique de phénomènes naturels, n'excluant toutefois pas dans tous les cas leurs existences concrètes.[6]

Organisations et mouvements

Il n'existe aucune présence sur internet d'organisations ou mouvements faisant spécifiquement la promotion du Polydéisme. Toutefois, la World Union Of Deists (L'Union Mondiale Des Déistes) encourage le rassemblement des adhérents de toutes formes de Déisme.[7]

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).