Encyclopédie Wikimonde

Primarque

Aller à : navigation, rechercher

Les Primarques, dans l'univers de fiction de Warhammer 40,000 sont des êtres créés par l'Empereur de l'Humanité.

Aidé de scientifiques, il donna naissance à des êtres dont la puissance approchait la sienne. Les dieux du Chaos sentant cette menace dispersèrent les Primarques dans l'univers alors qu'ils étaient encore des fœtus qui grandissaient in vitro.

L'Empereur, pour des raisons non élucidées, n'en créa pas d'autre et lança sa Grande Croisade. Au cours de celle-ci, il retrouva tous les Primarques et en fit ses généraux. Il découvrit aussi qu'il pouvait utiliser leurs gènes pour accélérer la création de Space Marines. Chaque Primarque prit ainsi le commandement de la légion Space Marines créée avec leurs gènes.

Mais les Primarques n'étaient pas incorruptibles et certains d'entre eux, presque la moitié des légions de l'Empereur, sous les ordres des dieux du Chaos, menés par Horus, déclenchèrent l'Hérésie d'Horus. Lors de cette période, la moitié des Primarques se rebellèrent contre leur père et contre l'Imperium.

Les Primarques

Au 40e millénaire, le sort des 20 Primarques est connu. Ils sont, soit morts (ou portés disparus), soit devenus Princes Démons au service du Chaos.

Voici la liste des Primarques, avec leur nom, les légions qu'ils ont menées, et leur statut actuel :

Nom Numéro de légion Légion Monde natal Statut
Lion El'Jonson dit "le Lion" 1 Dark Angels Caliban Disparu, nul en dehors de Luther (devenu depuis totalement fou) ne sait ce qu'il est advenu de lui à la suite du combat qu'il a mené contre le Lion lors de la Chute de Caliban. Certains Déchus disent avoir vu des Démons l'emmener dans le Warp[réf. nécessaire]. Il est également mentionné une crypte secrète au cœur du Roc, la forteresse des Dark Angels, où le Primarque se remettrait lentement de ses blessures.
Inconnu 2 Inconnu Inconnu Effacé des archives impériales. Légion détruite avant l'Hérésie d'Horus.
Fulgrim, dit le Phenicien * 3 Emperor's Children Chemos Élevé au rang Prince démon de Slaanesh[1], il se trouve au fin fond de l'œil de la terreur. Après avoir tué sur Istvaan V Ferrus Manus, son meilleur ami parmi les Primarques, Fulgrim a entièrement sombré dans la folie qui le rongeait depuis qu'il était en possession de l'Arme Démon des Laers. Pris de remords, il accepta de céder son corps à l'entité démoniaque qui le possédait en partie en échange de l'oubli. Son corps appartient désormais au démon qui l'a remodelé pour en faire un Prince Démon, tandis que son âme est tourmentée à jamais par ce dernier. Nul ne sait exactement ce qu'il est advenu du Prince Démon Fulgrim à la suite de l'échec de l'Hérésie et sa fuite dans l'œil de la terreur[2].
Perturabo * 4 Iron Warriors Olympia Élevé au rang Prince Démon, s'est également réfugié dans l'œil de la terreur, sur une planète nommée "Medrengard". Il est toujours à la tête des Iron Warriors.
Jaghatai Khan dit le Faucon 5 White Scars Mundus Planus Disparu près du maelstrom, lors de la poursuite de pirates Eldar noirs. Les White Scars considèrent qu'il a été retiré du monde réel et hors de l'espace, dans un monde ignoble où il serait en train de lutter contre des Eldars Noirs pour l'éternité. Il est également possible que lors de son dernier voyage, son vaisseau ait été aspiré par le warp puisqu'il passait dans une région à risque.
Leman Russ, dit "le roi des Loups" 6 Space Wolves Fenris Disparu, à la suite d'un banquet sur Fenris durant lequel le primarque fut particulièrement perdu dans ses pensées, celui-ci décida soudainement de quitter les Space Wolves avec pour seule compagnie sa garde personnelle, en laissant à Bjorn le commandement du chapitre. "À la fin, il nous reviendra", disent les sagas des Space Wolves, "Pour la bataille finale. Pour le temps du loup".
Rogal Dorn dit le Prétorien de L'Empereur 7 Imperial Fists Iwit ou Terra Mort, tué durant l'assaut du croiseur de la Black Légion: "l'épée du sacrilège", il fut le dernier primarque loyaliste à disparaître de l'histoire de l'Imperium[3]. Son cadavre est conservé dans un bloc d'ambre mais sans ses mains qui continuent à être entretenues en champ de stase[4].
Konrad Curze, dit "Night Haunter" * 8 Night Lords Nostramo Ayant grandi seul dans l'environnement délétère de Nostramo, son vrai nom est Night Haunter, tel que les citoyens terrorisés de Nostramo Quintus l'avaient surnommé. N'ayant pas d'identité à proprement parler, le nom de Konrad Curze lui a été donné par l'Empereur lui-même. La raison de ce nom est inconnue. Sur Tsagualsa, Night Haunter se laissa de plein gré tuer par l'assassin Callidus M'Shen, avant qu'elle-même ne soit tuée par l'apothicaire Talos de la Première Griffe de la 10e compagnie des Night Lords.
Sanguinius dit "l'Ange" 9 Blood Angels Baal Mort, tué par Horus juste avant son duel contre l'Empereur. Il a pu endommager légèrement l'armure de l'Architraître, ce qui a permis à l'Empereur de le tuer[5].
Ferrus Manus, dit "La Gorgone" 10 Iron Hands Medusa Mort, tué par Fulgrim avant le massacre d'Istvaan V[6]. son corps n'a jamais été récupéré. Certains croient que son corps détruit a été sauvé et reconstitué, et serait actuellement sur Mars, dans une stase entretenue par les Magi de l'Adeptus Mechanicus, bien que les Irons Hands réfutent violemment cette théorie[7]. De plus, dans le roman Fulgrim, le Phénicien offre la tête de Ferrus à Horus après la bataille.
Inconnu 11 Inconnu Inconnu Effacé des archives impériales. Légion détruite avant l'Hérésie d'Horus.
Angron, dit "l'Ange Rouge" * 12 World Eaters Nuceria[8] Élevé au rang de prince démon de Khorne[9], dirige toujours les World Eaters ainsi que de nombreuses bandes de démons de Khorne, a mené de nombreuses attaques contre l'Imperium. La plus remarquable est l'attaque sur Armageddon dans laquelle il a fallu une compagnie entière de Chevaliers Gris et de Space Wolves pour le bannir dans le Warp (Première Guerre d'Armageddon, 891 M41).
Roboute Guilliman 13 Ultramarines Macragge Mortellement blessé, à la suite d'un combat contre le Prince Démon Fulgrim son corps se trouve en champ de stase sur Maccrage. Son tombeau est le lieu de pèlerinage le plus visité de l'Imperium après Terra. Certain disent que ses blessures se cicatriseraient lentement, et qu'il reviendra pour sauver l'Imperium[10].
Mortarion * dit le Seigneur de la Mort 14 Death Guard Barbarus Élevé au rang de Prince Démon de Nurgle, il vit depuis sur la "planète de la peste", Bubonicus, au bord de l'Œil de la Terreur. Ayant complètement abandonné les affaires du monde des mortels, celui-ci a entièrement abandonné le commandement de la Légion de la Death Guard à Typhus, et vit en totale réclusion depuis.
Magnus le Rouge, dit "le cyclope" ou "le roi écarlate" * 15 Thousand Sons Prospero Élevé au rang de Prince Démon de Tzeentch, il vit sur "la planète des sorciers" située profondément dans l'œil de la terreur. À la suite de l'effacement d'Ahriman, Magnus a banni ce dernier avec ses cabalistes. Il reste sur sa planète à étudier des arcanes et secrets interdits.
Horus Lupercal * 16 Luna Wolves/Sons Of Horus/Black Legion Cthonia Mort, tué des mains de l'Empereur durant l'attaque finale, sur sa barge de bataille, lors du siège du Palais Impérial sur Terra[5]. Le corps aurait été cloné, mais les forces de la légion noire menées par Abaddon auraient détruit toutes les copies, ainsi que l'original.
Lorgar, dit l'Urizen ou Aurelian * 17 Word Bearers Colchis Élevé au rang de prince démon sur Sicarus, située profondément dans l'Œil de la Terreur. Il dirige toujours la Légion des Word Bearers.
Vulkan 18 Salamanders Nocturne Disparu, il serait retenu prisonnier dans l'une des geôles de Konrad Cruze, capturé lors de la bataille d'Istvaan V[11]. Une légende dit que si le père de la Forge des Salamanders retrouve les artefacts cachés par le Primarque, il réapparaîtra[12].
Corvus Corax 19 Raven Guard Délivrance Disparu. Gravement blessé et rendu inconscient sur Istvaan V, il fut sauvé par sa garde rapprochée qui l'évacua en urgence après avoir compris que la bataille était perdue[13]. On perd ensuite les traces de son rôle durant la suite de l'Hérésie, mais il est dit qu'il fut l'avant dernier Primarque loyaliste à mystérieusement disparaître de l'histoire, juste avant Rogal Dorn[3]. Nul ne connait exactement les conditions de sa disparition, mais on l'aurait aperçu juste avant se battre dans l'œil de la terreur, d'où il n'est jamais revenu[14].
Alpharius/Omégon * 20 Alpha Legion Inconnu Présumé mort, tué par Guilliman après la fin du siège de Terra. Des rumeurs disent que c'était un appât, et qu'il œuvre toujours en secret contre l'Imperium. Alpharius et Omégon sont des frères jumeaux tous deux Primarques de l'Alpha Légion[15]. C'est un secret qui n'est connu qu'au sein de la Légion, et nul ne sait lequel des deux a affronté et aurait péri des mains de Guilliman.

* : Primarques renégats

Les Primarques Inconnus

On ne sait pas grand chose sur les deux Primarques inconnus dont toutes références ont été perdues ou effacées durant l'Hérésie.

L'Empereur et les Primarques ainsi que leurs spaces marines savent pourquoi ces deux Primarques ont été effacés des archives, on le sait dans le tome 14 de L'hérésie d'Horus : Le Premier Hérétique dans lequel les words Bearers parlent de la tristesse dans laquelle plonge Lorgar lorsqu'il pense à ses frères disparus. Mortarion, Primarque de la Death Guard, semble également faire une allusion à un des Primarques disparus dans le tome 12 de l'Hérésie d'Horus : Un millier de fils. Il évoque un personnage qui manipulait une puissance obscure. L'Empereur aurait tué ce dernier.

Certaines rumeurs disent que ces deux Primarques ont été retrouvés par l'Empereur, mais qu'à la différence de leurs frères, ils auraient refusé de le suivre, et auraient donc été supprimés des archives. (un tel acte n'est pas forcément pire que de se retourner contre l'Empereur comme l'ont fait Horus et ses frères, mais on pouvait encore le cacher, alors que tout le monde savait à propos de la grande hérésie...) Toutefois nul ne sait ce qu'il est advenu des deuxième et onzième Légions Astartes, qui furent fondées à partir de leur patrimoine génétique à la suite de la dispersion des Primarques alors qu'ils étaient en cellule d'incubation. D'après le livre Le Premier Hérétique, il semble que les Primarques Inconnus aient été "traités" pré-hérésie pour des raisons inconnues, probablement un comportement incompatible avec la doctrine impériale. Il fut ensuite interdit aux Primarques restant de ne serait-ce que mentionner leur nom ou leur existence. Cet acte plongea plusieurs Primarques dans le chagrin, particulièrement Lorgar ce qui put le pousser à adorer l'Empereur puis les Dieux du Chaos. Des rumeurs au sein des Légions Astartes prétendaient à l'époque que les Space Marines des 2e et 11e légions furent incorporés dans les Ultramarines, ce qui expliquerait leur grand nombre[16].

Dans le livre "Prospero brûle" de Dan Abnett, Leman russ (primarque des spaces wolfs) semble dire qu'il y aurait déjà eut un combat entre légions de spaces marines avant l'hérésie d'Horus.

Alpharius et l'Alpha Légion

Beaucoup de mystères entourent cette légion, mais d'après des récents ouvrages (Cf roman "Légion" de Dan Abnett) l'Alpha Légion se serait retournée contre l'Empereur pour protéger la galaxie de la menace d'Horus et du Chaos. Si c'est vrai alors les Eldars/la Cabale savaient ce qui allait se passer et ont aidé indirectement les humains. Le but de la Cabale était de montrer à l'Alpha Légion le futur. Ce futur présentait 2 possibilités :

  • Horus tuerait l'Empereur et dans sa folie exterminerait l'espèce humaine en quelques générations, puis prendrait conscience de son erreur et se suiciderait.
  • L'autre possibilité (qui est celle actuelle), l'Empereur tuerait Horus et il s'ensuivrait le lent déclin de l'Impérium sur des dizaines de milliers d'années sous les attaques incessantes du Chaos et des Xenos, et par conséquent le règne des puissances de la ruine.

Actuellement soit la l'Alpha Legion s'est tournée vers le chaos, soit continue à essayer de renverser l'Imperium pour empêcher le chaos d'en prendre le contrôle.

En outre, il semble apparaitre, dans ce même ouvrage, que le Primarque Alpharius était en fait deux êtres dotés de la même identité. Les seuls primarques à être des jumeaux. Il semble donc que, lorsqu'Alpharius fut "tué" par Guilliman, seul un des deux semi-primarque mourut et on ne peut qu'extrapoler sur les actions ultérieures du survivant. Une autre théorie est aussi répandue: Alpharius avait pour habitude de revêtir l'armure d'un de ses lieutenants et inversement, afin de tromper l'ennemi sur qui il était réellement. On peut donc supposer que Guilliman a tué un des lieutenants de l'Alpha Légion et que les primarques jumeaux seraient encore tous deux en vie[17]...

Notes et références

  1. Relaté dans le tome 23 de l'Hérésie d'Horus: l'Ange Exterminatus par Graham McNeill
  2. Index Astartes: Emperor Children
  3. 3,0 et 3,1 Index Astartes: Imperial Fists
  4. D'après l'article sur les Iron Hands de
  5. 5,0 et 5,1 Relaté dans l'artbook de l'Hérésie d'Horus: Vision d'Hérésie par Alan Merrett
  6. Relaté dans "Fulgrim - Portrait d'une Trahison" de Graham McNeill aux édition Bibliothèque Interdite.
  7. D'après l'article sur les Iron Hands de Taran
  8. Voir "Félon" d'Aaron Dembsiki-Bowden
  9. Relaté dans le tome 24 de l'Hérésie d'Horus: Félon par Aaron Dembski-Bowden
  10. Relaté dans le Codex Space Marines v.5
  11. Relaté dans le tome 26 de l'Hérésie d'Horus: Vulkan est vivant par Nick Kyme
  12. Codex Space marines v5, Games Workshop
  13. Relaté dans le tome 18 de l'Hérésie d'Horus: Délivrance Perdue par Gav Thorpe
  14. Relaté dans Fulgrim - Portrait d'une Trahison de Graham McNeill aux édition Bibliothèque Interdite, ainsi que dans Index Astartes : Raven Guard (Black library).
  15. D'après le roman "Légion" de Dan Abnett aux édition Bibliothèque Interdite.
  16. Relaté dans "Le Premier Hérétique" de Aaron Dembski-Bowden aux éditions Black Library
  17. "Le Visage de la Trahison" de Gav Thorpe aux éditions Black Library.

Article publié sur Wikimonde Plus.

  • Portail Warhammer 40,000

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).