Encyclopédie Wikimonde

Prix Jean Jerphagnon

Aller à : navigation, rechercher

Créé en 2008, par l’association de treize acteurs* de l’innovation et membres fondateurs, le « Prix Jean Jerphagnon » vise à rendre hommage à l’œuvre et à la carrière de Jean Jerphagnon, né en 1936 et décédé en 2005.

Contexte du Prix

Polytechnicien, chercheur et ingénieur, spécialiste de l’optique et de la photonique, fondateur de l’Académie des Technologies, Jean Jerphagnon, dont l’action s’est située à la convergence des mondes académiques et industriels, fut l’un des pionniers des réseaux de recherche et d’innovation (clusters). Il exerça aux plus hauts niveaux, national et international, et développa ses talents au service de la société et du développement économique territorial.

« L’idée du Prix Jean Jerphagnon a été lancée à l’issue de la journée commémorative du 13 juin 2006 organisée dans les Jardins de l’Innovation de Orange à Issy-les-Moulineaux, sur le site même où Jean Jerphagnon avait commencé sa carrière », relate Jean-Luc Beylat, Président du comité d’organisation du Prix Jean Jerphagnon, Président du Pôle de compétitivité Systematic Paris-Region et Président de Nokia Bell Labs France.

Cette récompense, dont la volonté est de promouvoir l’innovation technologique et la diffusion de l’optique et de la photonique dans tous les domaines d’application, est attribuée aux chercheurs ou ingénieurs qui soumettent des projets innovants.

Jean Jerphagnon

Critères d’attribution du Prix Jean Jerphagnon

Pour les projets présentés, les critères d’attribution du Prix Jean Jerphagnon sont les suivants :

  • Le projet doit justifier d’une grande valeur scientifique ou d’un potentiel industriel clairement établi.
  • Le projet doit comporter au moins un élément d’optique ou de photonique.
  • Le projet doit représenter une étape dans la carrière du chercheur ou de l’ingénieur.

Critères de sélection du lauréat

La sélection du lauréat, dont la limite d’âge est fixée à 40 ans, est annuelle et respectera les critères suivants :

Le montant du Prix Jean Jerphagnon s’élève à 10 000 euros. Le comité d’organisation du Prix Jean Jerphagnon s’engage à assister sous la forme de conseils le lauréat dans la mise en œuvre de son projet.

Les fondateurs

* Les treize structures associées fondatrices du Prix Jean Jerphagnon sont : L’Académie des Technologies, Alcatel-Lucent, Centre National de la Recherche Scientifique, Orange, Pôle de compétitivité Images et Réseaux, Association Opticvalley, Société des Electriciens et des Electroniciens, Société Française d’Optique, Société Française de Physique, Pôle de compétitivité Systematic Paris-Region, Thalès, Pôle de compétitivité Route des Lasers et la Fondation Telecom.

Les laureats du Prix Jean Jerphagnon

Nathalie Picqué (2008) ; Philippe Bouyer (2009) ; Laurent Cognet (2010) ; Frédéric Druon (2011) ; Emmanuel fort (2012) ; Nicolas Treps (2013) ; Arnaud Royon (2014) ; Frédéric Gérôme (2015) ; Sébastien Février (2016)

Références

[1] ; [2] ; [3] ; [4] ; [5] ; [6] ; [7] ; [8] ; [9] ; [10] ; [11] ; [12] ; [13]; [14]; [15]; [16]; [17]; [18]; [19]

Article publié sur Wikimonde Plus.

  1. « UNICANCER - Prix JEAN JERPHAGNON - Appel à candidatures 2017 », sur www.unicancer.fr,
  2. « Appel à candidatures pour le Prix Jean Jerphagnon 2017 », sur www.dr6.cnrs.fr,
  3. « Sébastien Février lauréat du Prix Jean Jerphagnon », sur www.academie-technologies.fr,
  4. « Lauréat du Prix Jean Jerphagnon : Sébastien Février, Chercheur au sein du XLIM », industrie-mag.com,‎ (lire en ligne)
  5. « Le futur de la découpe et de l’imagerie laser », industrie-techno.com,‎ (lire en ligne)
  6. « Frédéric Gérôme, Chargé de recherche à Xlim (CNRS / Université de Limoges), lauréat 2015 du prix Jean Jerphagnon - ESTER Technopole », sur www.ester-technopole.org (consulté le 19 janvier 2018)
  7. http://1951.polytechnique.org/URL/julier.pdf
  8. « Candidature au prix Jean Jerphagnon 2015 », clerse.unly-lille1.fr,‎ (lire en ligne)
  9. AVRUL - Proximit, « Frédéric GÉRÔME, lauréat 2015 du Prix Jean Jerphagnon », sur www.avrul.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  10. Université Pierre et Marie Curie - UPMC, « Nicolas Treps, lauréat du prix Jean Jerphagnon 2013 », upmc.fr,‎ (lire en ligne)
  11. « Laboratoire Kastler Brossel - Nicolas Treps, Lauréat du prix Jean Jerphagnon 2013 », sur oldwww.lkb.ens.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  12. « prix jean jerphagnon », sur www.images-et-reseaux.com (consulté le 19 janvier 2018)
  13. « Philippe Bouyer reçoit le Prix Jean Jerphagnon », industrie-techno.com,‎ (lire en ligne)
  14. Banque des savoirs du Conseil général de l'Essonne, « Prix Jean Jerphagnon : une physicienne d'Orsay à l'honneur », savoirs-essonne.fr,‎ (lire en ligne (http://www.savoirs.essonne.fr/sections/actualites/prix-jean-jerphagnon-une-physicienne-dorsay-a-lhonneur/))
  15. « IFRAF - Appel à candidature : prix Jean Jerphagnon » (http://www.ifraf.org/spip.php?article150), sur www.ifraf.org (consulté le 19 janvier 2018)
  16. Genopole, « Prix Jean Jerphagnon - Appel à Candidature », Genopole - Réussir ensemble en Biotechnologie,‎ (lire en ligne (https://www.genopole.fr/Prix-Jean-Jerphagnon-Appel-a.html#.WdXuWDBBpEY))
  17. « Lancement du Prix Jean Jerphagnon », electronique-mag.com,‎ (lire en ligne (http://www.electronique-mag.com/article560.html))
  18. « Lancement du prix Jean Jerphagnon », Invention - Europe,‎ (lire en ligne (https://invention-europe.com/2008/07/04/lancement-du-prix-jean-jerphagnon/), consulté le 19 janvier 2018)
  19. J. Jerphagnon, « Propriétés optiques et structures cristallines », Revue de Physique Appliquée, vol. 10, no 6,‎ , p. 403–404 (ISSN 0035-1687, DOI 10.1051/rphysap:01975001006040300 (http://dx.doi.org/10.1051%2Frphysap%3A01975001006040300), lire en ligne (https://rphysap.journaldephysique.org/articles/rphysap/abs/1975/06/rphysap_1975__10_6_403_0/rphysap_1975__10_6_403_0.html), consulté le 19 janvier 2018)