Encyclopédie Wikimonde

Process communication

Aller à : navigation, rechercher

La process' com ou process communication management (gestion des processus de communication) est une théorie sur la communication développée par Taïbi Kahler dans les années 1970.

Présentation

Origine

À l'origine, Taibi Kahler, psychologue,[réf. nécessaire] cherchait à mettre au point un outil pour soigner les enfants en pédopsychiatrie, mais c'est finalement la NASA, dans les années 1970, qui lui propose de financer ses recherches sur l'étude des différents profils de la personnalité, en vue d'entraîner les candidats aux vols spatiaux et de faciliter la vie en promiscuité forcée lors des missions dans l'espace[réf. nécessaire].

Principes

La "process com" se présente comme un outil permettant d'améliorer la communication développé par Taïbi Kahler[1], élève d'Eric Berne, le fondateur de l'Analyse Transactionnelle. La process communication reprend de nombreux principes de l'analyse transactionnelle, comme "les positions de vie" ou les notions de "transactions" (voir Analyse Transactionnelle).

Elle est fondée sur 6 grands types de personnalités. Chaque personnalité possèderait des caractéristiques qui, dans un vision positive d'elle-même (position de vie +/+ ; voir Analyse Transactionnelle) et des autres, lui permettrait d'être bienveillante et lucide. Dans une vision négative de son environnement, sous stress, l'individu utiliserait ces mêmes capacités de manière négative.

Les six types de personnalités

La process com distingue six grands types de personnalités : Rebelle, Empathique, Travaillomane, Persévérant, Rêveur et Promoteur classées par étages. Plus l'étage est haut et plus l'individu aura du mal à l'utiliser et plus l'effort d'adaptation à faire sera grand.

La question existentielle

Pour la "process com", chaque type de personnalité possède une question existentielle qui lui est propre. Les six questions sont :

  • Suis-je aimable ?
  • Suis-je digne de confiance ?
  • Suis-je voulu ?
  • Suis-je je compétent ?
  • Suis-je vivant ?
  • Suis-je acceptable ?

Les besoins psychologiques

Selon cette méthode, il existe huit besoins qui doivent être satisfaits :

  1. Reconnaissance pour la personne (Suis je aimable)
  2. Besoin sensoriel (Suis je aimable)
  3. Reconnaissance pour le travail (Suis je compétent et Suis je digne de confiance)
  4. Reconnaissance pour les convictions (Suis je digne de confiance)
  5. Structuration du temps (Suis je compétent)
  6. Solitude (Suis je voulu))
  7. Contact
  8. Excitation/action (suis je vivant)

Selon la "process com" si les besoins psychologiques de l'individu ne sont pas satisfaits (de manière positive), celui-ci va « entrer sous stress », c'est-à-dire tenter de les résoudre de manière négative.

Les canaux de communication

Selon la "process com", il existerait quatre canaux de communications utilisés par différent types de personnalité :

  • Canal directif : impératif, invite au mouvement.
  • Canal informatif : échange d'informations, ton neutre.
  • Canal nourricier : compréhension, sympathie, ton chaleureux.
  • Canal émoteur : communication par les émotions.

La process communication et la vogue du coaching

Cette méthode est une des nombreuses méthodes de développement personnel et de coaching en vogue dont un certain nombre de praticiens et universitaires questionnent le rôle et l'aspect séduisant[2].

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie complète des ouvrages en langue française

  • Comprendre et pratiquer la process communication de Bruno Dusolier Interedition
  • Découvrir la Process Communication de Jérôme Lefeuvre Interedition

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.