Encyclopédie Wikimonde

Rakoon

Aller à : navigation, rechercher

Rakoon, nom de scène de Luka Asimus, né le 14 septembre 1994 à Paris, est un auteur-compositeur et producteur de musique électronique.

Biographie

Luka Asimus naît à Paris, où il réalise l'ensemble de ses études à l'exception de ses années de lycée effectuées dans le Tarn, qui marqueront un tournant dans la définition de son style musical.

Il commence à étudier la guitare à 10 ans et joue dans plusieurs formations successives, avant de se lancer dans la MAO de façon autodidacte à l'âge de 14 ans.

En 2011, il intègre l'ISTS où il fait des études d'ingénieur du son, et en ressort en 2014 avec le Diplôme d'Etudes Supérieures des Techniques du Son (DESTS).

Il publie initialement ses morceaux sur SoundCloud, puis sort un premier EP auto-produit en 2015, From the Ashes, réalisé grâce à une campagne de crowdfunding sur la plateforme KissKissBankBank[1] et distribué en téléchargement libre sur Bandcamp[2].

Évoluant dans les milieux Trance et Electro-Dub, il rejoint le label ODG Prod[3] après les avoir rencontrés à la suite de sa seconde tournée, pour y sortir son premier album Our Smiles en 2016[4].

Il se produit ensuite dans de nombreux festivals à la renommée internationale, tels que le Hadra Trance Festival[5], le Son Libre Festival[6] ou le No Logo Festival[7],[8],[9].

Cela lui permet de faire l'ouverture de groupes phares de la scène comme Panda Dub[10], ou encore High Tone[11] — pour qui il signe un remix remarqué[12] sur le label lyonnais Jarring Effects[13].

En 2017, son morceau Healing dub dépasse le million de vues sur Youtube[14] et contribue à accroitre encore sa notoriété[15].

Il a aujourd'hui déjà joué dans un certain nombre de pays : France, Suisse, Angleterre, Finlande, Espagne, Portugal, Croatie, Pologne, Italie[16].

Discographie

Albums

Our Smiles, 2016 - ODG Prod[17]

EP

From the Ashes, 2015

Explorations, 2017 - ODG Prod[18]

Références

  1. KissKissBankBank, « Rakoon - From The Ashes EP — KissKissBankBank », sur KissKissBankBank (consulté le 28 octobre 2018)
  2. « From The Ashes, by Rakoon », sur Rakoon (consulté le 28 octobre 2018)
  3. « Présentation du e-label ODG Prod, espace dédié au reggae et au dub », Le Musicodrome,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  4. (en-US) « Rakoon – Our Smiles », ODGPROD,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  5. Tris (tris@hadra.net), « Hadra Trance Festival 2017 », sur Hadra Trance Festival 2017 (consulté le 28 octobre 2018)
  6. « Son libre revient en furie pour une 5ème édition », Mixmag France,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  7. « Bisou VS Rakoon - No Logo Festival », No Logo Festival,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  8. « On était à - No Logo festival, un festival indépendant de reggae et de dub au sommet », Tous les festivals,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  9. DEV4DESIGN.COM, « Reggae.fr :: Du nouveau au No Logo », sur m.reggae.fr (consulté le 29 octobre 2018)
  10. « PANDA DUB + BRAIN DAMAGE & H. STAFFORD (GROUNDATION) + ONDUBGROUND + RAKOON », sur Le Temps Machine (consulté le 28 octobre 2018)
  11. « High Tone - le FIL | Scène de Musiques Actuelles | Saint-Étienne », le FIL | Scène de Musiques Actuelles | Saint-Étienne,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  12. « High Tone, leur album High Tone Remixed – Dub To Dub », Longueur d'Ondes,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  13. « HIGH TONE : "Dub to Dub" Tour ! | Jarring Effects -FR », Jarring Effects -FR,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018)
  14. Cesar Thoreau, « Rakoon - Healing Dub », (consulté le 28 octobre 2018)
  15. Fabien Dubois, « 08/06/2018 – Festival Grand Bastringue 2018 : Tetra Hydro K + Rakoon + Wailing Trees + Feuilles de Roots / Cluny (71) «  La scène mâconnaise », sur lascenemaconnaise.fr (consulté le 28 octobre 2018)
  16. « TOUR DATES – AFTRWRK », sur aftrwrkprod.fr (consulté le 28 octobre 2018)
  17. (en-US) « Rakoon – Our Smiles », ODGPROD,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2018)
  18. (en-US) « Rakoon – Explorations », ODGPROD,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2018)

Article publié sur Wikimonde Plus