Encyclopédie Wikimonde

Raymond Rullier

Aller à : navigation, rechercher

Officier général francais 2 etoiles.svg Raymond Rullier
Raymond Rullier

Naissance
Saint Clémentin
Origine Drapeau de la France France
Arme Armée de l’air
Grade Général de brigade aérienne
Années de service 1947-1987
Conflits Guerre d'Algérie
Distinctions

Raymond Rullier, né le à Saint Clémentin et mort le à Limoges, est un général français aviateur. Il a servi entre 1954 et 1961 en tant que lieutenant puis capitaine en Algérie durant la Guerre d'Algérie.

Biographie

Raymond Rullier entre dans l'armée de l'air en 1947 en tant qu'engagé volontaire. Après deux années de classes et d'instruction technique de base dans le domaine des télécommunications sur les bases aériennes d'Aulnat et de Nîmes, il devient sergent en 1949. En 1950, il est instructeur radar sur la base aérienne d'Auxerre.

D'août 1950 à août 1952, il est successivement affecté sur les sites de Réghaïa, Maison Blanche et Bouzaréah en Algérie en tant que sous-officier.

Il entre à l’École militaire de l'air de Salon de Provence en 1952 au sein de la promotion "Commandant Jean Mahé" en tant qu'officier télémécanicien.

Il devient lieutenant le 1er octobre 1955 et rejoint l'Algérie sur le site de Réghaïa en tant qu'adjoint technique jusqu'en 1958. Entre 1958 et 1961, il est affecté à Alger. Il est nommé capitaine en 1960.

De 1961 à 1966, il est envoyé sur la base aérienne du Bourget du Lac à Chambéry en tant qu'instructeur.

Il est nommé commandant en 1966.

Entre 1966 et 1971, il est affecté à Balard à la Direction du Personnel Militaire de l'Armée de l'Air (DPMAA) au "Cabinet Mécaniciens" puis prend le commandement des Transmissions de l'Administration Centrale (CTAC).

En 1971, il entre à l'Ecole Supérieure de Guerre Aérienne (ESGA) dans la 30e promotion.

En 1972, il est nommé lieutenant-colonel et est affecté au Commandement des Transmissions de l'Armée de l'Air (CTAA) jusqu'en 1974.

De 1974 à 1975, il est affecté sur la base aérienne de Nancy-Ochey comme chef des moyens techniques.

Entre 1975 et 1978, il occupe le poste de sous-directeur technique à la Force Aérienne Tactique (FATAC) sur la base aérienne de Metz-Frescaty.

Il est nommé colonel en 1976.

Entre 1978 et 1981, il commande la base aérienne de Limoges-Romanet et dirige l'entrepôt EAA 603.

Il est nommé général de brigade aérienne le 1er juillet 1982.

Entre 1981 et 1984, il est directeur technique au Commandement Air des Forces de Défense Aérienne (CAFDA).

Entre 1984 et 1987, il est placé sur sa demande en "congé spécial".

Le 23 avril 1987, il est admis en 2e section.

Officier de la Légion d'honneur, Raymond Rullier a également reçu la Croix de la Valeur militaire et la Médaille de l'Aéronautique.

Raymond Rullier meurt en 2018 et est enterré à Saint Clémentin dans son village natal.

Décorations

Legion Honneur Officier ribbon.svg Ordre national du Merite Commandeur ribbon.svg Croix de la Valeur Militaire ribbon.svg
Medaille de l'Aeronautique ribbon.svg Croix du Combattant (1930 France) ribbon.svg Medaille commemorative des Operations de securite et de Maintien de l'ordre ribbon.svg

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).