Encyclopédie Wikimonde

Richter (entreprise)

Aller à : navigation, rechercher

Richter est l’un des plus importants cabinets indépendants d’expertise comptable du Canada.

Le cabinet offre des services-conseils en matière de comptabilité ainsi que des services-conseils aux entreprises, principalement à des sociétés ouvertes et fermées de taille moyenne. Ayant son siège social à Montréal ainsi que d’autres bureaux à Toronto et à Chicago, Richter compte 63 associés et plus de 500 employés. Richter Consulting Inc. exerce ses activités aux bureaux de Montréal et de Chicago.

Services et secteurs d’activité

Au-delà du travail comptable, Richter se spécialise dans les domaines suivants : fiscalité, consultation, audit interne, gestion des risques et services-conseils, évaluation d’entreprises, soutien en matière de litiges financiers et juricomptabilité, insolvabilité et restructuration, soutien aux entreprises, services-conseils aux Premières Nations et aux collectivités autochtones, planification successorale et gestion du patrimoine. Le Bureau familial Richter a été fondé en 1999.

Dans ses bureaux de Montréal et de Toronto, Richter sert une clientèle évoluant dans divers secteurs d’activité, notamment l’innovation et la technologie, la fabrication et la distribution, l’immobilier et la construction, le jeu et le commerce de détail.

Histoire

En 1926, Cecil Usher, alors jeune diplômé de l’Université McGill, décide de fonder, en collaboration avec son ami William Richter, un cabinet d’expertise comptable au centre-ville de Montréal. Le cabinet a pris beaucoup d’ampleur depuis. En 2016, il célébrera son 90e anniversaire.

Comme toute entreprise totalisant près d’un siècle d’existence, Richter a grandement évolué au cours des années. Voici les moments charnières qui ont jalonné son parcours :

  • 1926 : le cabinet ouvre ses portes. Sa dénomination sociale initiale est Richter, Usher & Vineberg. Elle changera plusieurs fois au cours des ans pour devenir enfin Richter S.E.N.C.R.L. ;
  • 1962 : Richter est le premier cabinet indépendant d’expertise comptable à signer un prospectus dans le cadre d’un appel public à l’épargne du Canada ;
  • 2003 : le cabinet se joint à RSM International (RSMi), sixième réseau en importance de cabinets d’expertise comptable et de services-conseils au monde ;
  • 2009 : le cabinet Chamberland Hodge se joint à Richter, qui devient alors RSM Richter Chamberland ;
  • 2012 : le cabinet fait peau neuve : il modifie son image de marque, réaffirme sa personnalité et adopte une dénomination sociale simplifiée : Richter S.E.N.C.R.L. ;
  • 2013 : le cabinet SBLR de Toronto se joint à Richter ;
  • 2014 : Richter ouvre un deuxième bureau à Toronto, dont les activités sont principalement axées sur la restructuration et l’insolvabilité, la gestion des risques ainsi que la fiscalité et les prix de transfert.

Honneurs

En 2014, le magazine The Bottom Line a classé Richter au neuvième rang des plus importants cabinets d’expertise comptable au Canada. Le Financial Post a également inclus Richter dans son palmarès annuel des 500 meilleures entreprises au Canada en 2010 (FP500).

Le cabinet a été nommé l’un des Meilleurs employeurs de Montréal à six reprises depuis 2008, il s’agit d’un prix régional décerné aux 100 meilleurs employeurs du Canada. Il a également fait partie des Meilleurs employeurs pour les jeunes Canadiens à trois reprises depuis 2010 et des Meilleurs employeurs au Canada dans la catégorie PME en 2014 et en 2015. En outre, en 2010, il a figuré parmi les Lauréats régionaux – Québec et provinces de l’Atlantique du Programme des cultures d’entreprises canadiennes les plus admirées au Canada.

Voir aussi

Article connexe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).