Encyclopédie Wikimonde

Riddim dubstep

Aller à : navigation, rechercher
Riddim dubstep
Origines stylistiques Brostep, dubstep
Voir aussi Riddim

Genres associés

EDM Trap

Le Riddim dubstep (abrégé "Riddim") est un sous-genre de musique électronique dérivé du Dubstep, influencé pour son cousin sous-genre Brostep.

Il est distinguable par un rythme répétitif et très cadencé allant de 140 à 150 BPM (bien que les drums soient cadencés 2 fois plus lentement ; entre 70 et 75 BPM), doté de basses plus percutantes que celles utilisées dans le Brostep. Les subs y sont aussi très présentes et souvent modulées de la même manière que la basse principale. Le reverb y est souvent ajouté par dessus l'utilisation des claps comme caisses claires. Le tout est régulièrement accompagné de samples de voix de personnages issus d'univers variés (séries, mangas, jeux vidéo, etc.). Pour certains, le Riddim Dubstep reprend les codes et l'atmosphère musicale du Dubstep original.

Les DJ mixant du Riddim dubstep perfectionnent très souvent le "Chop" qui est une technique consistant à alterner plusieurs drops de musiques électroniques calées sur le même rythme pour n'en former qu'un seul à l'aide des Crossfaders[1].

Le terme "Riddim" désigne à l'origine une séquence musicale formant la base d'une chanson.

Ce genre est de plus en plus exploité dans des sets de DJ internationaux provenant de la scène Bass music, comme Excision, Virtual Riot ou encore Dubloadz.

Labels

Plusieurs labels font la promotion du genre depuis quelques années, il y a entre autres Black Label, branche de Never Say Die Records, composé de plusieurs artistes tels que Trampa, Aweminus, Ecraze, Megalodon ou Trollphace, ou le label Disciple dont des artistes comme Virtual Riot visent actuellement à renouveler le genre.

Artistes

Parmi les artistes produisant du Riddim dubstep relativement reconnus dans le genre, il y a entre autres : INFEKT (riddim), BadKlaat (dubstep/riddim), MONXX (riddim), Flakzz (riddim), Chibs (riddim), SVDDEN DEATH, Phiso, Midnight Tyrannosaurus, Krimer, Squnto, Subject 31, Subtronics et Xaebor.

Parmi les morceaux les plus emblématiques et populaires du genre, on peut citer Yasuo de Crowell et Bommer, qui sample des expressions vocales du personnage du même nom issu du jeu-vidéo en ligne League of Legends, ou Jotaro de Phiso avec un sample tiré du personnage de Jotaro issu de l'animé Jojo's Bizarre Adventure. L'artiste Monxx a également composé le titre The Wonky Song qui a atteint plus d'1,9 million de lectures sur SoundCloud.

Évènements

De nombreuses soirées Bass Music émergent depuis une dizaine d'années en Europe. On y retrouve de plus en plus des line-up composées d'artistes produisant du Riddim dubstep, notamment lors de la "Rampage" en Belgique ou encore "Animalz", "Ambassad", "Splash" en France.

Notes et références

  1. SQUNTO, « TurboChop VIP [MegaChop] », (consulté le 3 mai 2018)

Lien externe

Cet article « Riddim dubstep » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).