Encyclopédie Wikimonde

Rita Maalouf

Aller à : navigation, rechercher

Rita Maalouf
220px
Rita Maalouf en 2015.
Fonctions
Secrétaire nationale en charge du Pole Production
Biographie
Nom de naissance Rita Maalouf
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Beyrouth (Liban)
Nationalité Libanaise
française
Parti politique PS

Rita Maalouf, née le 21 novembre 1971 à Beyrouth (Liban), est une femme politique française

Elle occupe actuellement la fonction de Secrétaire nationale en charge du Pole Production et Répartition des richesses et Secrétaire nationale à la Politique industrielle et aux entreprises au Parti Socialiste. Elle a été en 2012 suppléante du candidat aux législatives dans la Xème circonscription des français de l’étranger.

Biographie

Origines, études et famille

Rita Maalouf est née le 21 novembre 1971 à Beyrouth d’un père fonctionnaire puis entrepreneur et d’une mère enseignante puis femme au foyer. Enfant, elle est confrontée aux situations extrêmes lorsque la guerre civile éclate au Liban (1975-1990). En 1989, elle réussit à fuir par bateau pour échapper aux bombardements de la Syrie de Assad.

Réfugiée à Paris , inscrite en candidate libre, elle réussit avec mention son baccalauréat scientifique.

Réfugiée à Paris , inscrite en candidate libre, elle réussit avec mention son baccalauréat scientifique. Elle suit des études d’architecture d’intérieure à l’Ecole Supérieure des Arts Modernes puis se spécialise en imagerie de synthèse 3D.

En 2003, elle obtient deux Masters en Marketing et Communication de l’École Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-EAP) et l’Ecole Supérieure des Affaires de Beyrouth (ESA).

En 2007, elle prépare un Master en Ingénierie Financière et Fiscale à l’école Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-EAP). Sous la direction de Philippe Raimbourg, elle soutient sa thèse professionnelle sur « les fusions et acquisitions et la création de valeur ».

Sa passion pour la géopolitique la conduit à suivre la session Nationale de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) de 2010/2011 où elle travaille tout particulièrement sur les intérêts et les opportunités politiques et économiques de la France dans les pays du Moyen-Orient.

Carrière professionnelle

Rita Maalouf exerce de 1994 à 2001 dans le cabinet d’architecture d’Alain Benrubi, dans le domaine de la réhabilitation des bâtiments et logements en cohérence avec l’aménagement urbain.

De 2003 à 2007, elle est analyste de fonds chez Balzac Partners. , société de gestion de fonds.

De 2007 à 2011, elle est successivement « Relationship Manager » au Crédit Suisse France ensuite s’installe en Suisse et devient ‘’vice-président’’ au sein du groupe BSI (Banque Suisse Italienne) racheté par la banque suisse EFG.

De 2012 à 2013, elle est associée chez Fidei Finance Consultants en tant que partenaire dans le conseil aux entreprises : analyse et audit de la stratégie et de l’organisation, l’élaboration du business plan et la recherche de financements.

En 2014, elle préside la société de conseil en stratégie, Héliopolis Conseil, spécialisée dans le conseil en communication et le conseil en finances publiques dans le cadre du financement du développement international.

Carrière politique

La crise financière de 2008 la décide à s’engager en politique et elle adhère au Parti socialiste.

Entre 2011 et 2012, elle est secrétaire de la section du Parti Socialiste à Beyrouth et fonde la section « Français du Monde-ADFE » (Association démocratique des Français à l’étranger) au Mont-Liban.

Elle est ensuite investie en tant que suppléante de Jean-Daniel Chaoui aux élections législatives de 2012 dans la Xème circonscription des Français de l’étranger, remportées le 17 juin 2012 à 53,1% par Alain Marsaud, candidat UMP, contre 46,9% pour le Parti Socialiste.

Durant cette campagne de 2012, elle a été la cible d’une campagne de diffamation, relayée par ses adversaires politiques de façon sauvage sur les réseaux sociaux. Elle publie l’ensemble de ses diplômes pour mettre fin à la polémique .

Les accusations portées contre Rita Maalouf ont été démenties par plusieurs articles de presse , et par sa réponse sur médiapart .

En 2013, Rita Maalouf devient membre du secrétariat international du Parti Socialiste en charge du Liban et de la Syrie auprès de Jean-Christophe Cambadélis, alors Secrétaire national à l’Europe et à l’International.

En 2014, elle est nommée Secrétaire nationale adjointe à la Francophonie. A la suite du Congrès de Poitiers de 2015, elle intègre le conseil national et, sur proposition du 1er Secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, elle est élue Secrétaire Nationale aux Droits de l’Homme et à l’Humanitaire.

En avril 2016, à l’issue du Conseil National, elle est nommée Secrétaire nationale du Commerce, de l’artisanat et des professions libérales.

Rita Maalouf est aujourd’hui Secrétaire nationale en charge du Pole Production et Répartition des richesses et Secrétaire nationale à la Politique industrielle et aux entreprises.

Rita Maalouf est passionnée de course à pied ; elle obtint notamment la troisième place du marathon de Beyrouth et participe à d’autres courses, dont celle du Mont Saint-Michel et de Paris Versailles.

Liens externes

Cet article « Rita Maalouf » est issu de Wikimonde Plus.