Encyclopédie Wikimonde

Rivalité entre la Belgique et l'Angleterre en football

Aller à : navigation, rechercher

Rivalité entre
Belgique et Angleterre
Généralités
Sport Football
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Statistiques
Bel.nulsAng.Total
CDM (Qual. CDM)0 (0)1 (1)1 (1)2 (2)
Euro (Qual. Euro)0 (0)1 (1)0 (0)1 (1)
Amicaux131519

Total151622
Situation actuelle
Équipes nationales Belgique, Angleterre
Localisation des clubs
Géolocalisation sur la carte : Europe

Les équipes belges et anglaises se sont rencontrées de manière régulière depuis 1908. Toutes les rencontres avant la Première Guerre mondiale furent toutefois disputées face à une sélection amateur car l'Angleterre dominait largement la discipline à l'époque et le professionnalisme était déjà bien ancré alors que les autres nations du continent n'en étaient qu'à leurs balbutiements. La qualité de cette sélection amateur était d'ailleurs telle qu'elle surpassait bien souvent ses adversaires, restant invaincue durant vingt matches, de 1906 à 1910[1]. La Belgique subit d'ailleurs sa plus large défaite de l'histoire (11-2) face aux amateurs anglais le . La volonté de se mesurer aux inventeurs de la balle au pied est telle que les Diables Rouges ont également à plusieurs reprises rencontré des équipes de clubs, surtout avant-guerre, tels que par exemple les Corinthians en 1906, Preston North End en 1924 ou une sélection londonienne en 1930.

Rivalité

La rivalité entre ces deux nations prend tout d'abord sa source dans les relations politiques, diplomatiques et économiques particulières entre les deux pays[2],[3],[4]. Le Royaume-Uni est entré en guerre aux côtés de la Belgique à deux reprises, garantissant ainsi la neutralité belge en 1914 et 1940. Le gouvernement belge en exil trouve notamment refuge à Londres de 1940 à 1944 et deux escadrons de forces aériennes, la 349e et la 350e escadrilles, créées avec du personnel belge combattent sous la Royal Air Force pendant le conflit. Il y eut de nombreuses rencontres anglo-belges pendant la Première Guerre mondiale pour trouver des recettes destinées à soulager les militaires présents sur le front et surtout pour distraire et soutenir moralement les troupes. Juste après la Seconde Guerre mondiale, en 1945, la Belgique aide l'Angleterre à réinstaurer des relations footballistiques internationales en accueillant pour cinq rencontres à six mois d'intervalle une sélection d'internationaux anglais, écossais et gallois représentant les forces armées britanniques.

D'autre part, le football en Belgique est né à l'initiative d'expatriés anglais à la fin du XIXe siècle. Surnommé « The Great Old », le Royal Antwerp Football Club, le club le plus ancien du royaume et porteur du matricule n° 1, fut fondé en 1880 par des étudiants anglais résidant à Anvers sous le nom de « Antwerp Athletic Club »[5]. Cette influence britannique se retrouve sous plusieurs aspects, par exemple la dénomination de certaines associations sportives, comme l'Athletic & Running Club de Bruxelles aujourd'hui disparue, ou le choix de « You'll Never Walk Alone » par le FC Bruges comme hymne du club, à l'image de Liverpool[6].

La relation particulière entre la Belgique et l'Angleterre se traduit également dans le fait que plusieurs joueurs anglais furent sélectionnés pour l'équipe nationale belge. Le , en effet, Herbert Potts a joué dans une sélection de joueurs du championnat belge en compagnie de son frère Walter Potts et d'Hughes Ryan contre une sélection néerlandaise, peut-être le premier match international de la Belgique. Cette rencontre soldée par une victoire 8 à 0, n'est pas reconnue officiellement. Herbert a inscrit 7 des 8 buts de la rencontre, et son frère Walter le huitième[7]. Eric Thornton, après avoir disputé les Jeux olympiques 1900 pour la Belgique, et Georges Hebdin comptent respectivement 2 et 12 sélections officielles à une époque où il était habituel que les expatriés, notamment britanniques, soient intégrés à l'équipe nationale, comme cela avait été accepté lors d'un référendum organisé en par La Vie Sportive (publication de la fédération)[8].

Si elle n'est pas fratricide à l'image des duels Belgique-Pays-Bas, Allemagne-France ou encore Angleterre-Argentine, la rivalité est néanmoins bien présente mais s'apparente à celles où l'on se mesure à un grand frère, l'Angleterre ayant tout d'abord servi de mètre étalon aux progrès accomplis par les Diables Rouges au cours de leur histoire, au début face aux amateurs et ensuite face aux professionnels britanniques. Depuis la Coupe du monde 1954 et ce partage arraché par les Belges à l'issue des prolongations, les oppositions sont cependant à chaque fois très disputées tant au niveau des rencontres entre les sélections nationales que des matchs opposant des clubs de ces deux pays lors des compétitions européennes.

Sélections nationales

La toute première rencontre entre les deux formations a lieu le et se solde par une très large victoire des amateurs anglais (2-8), tout comme le match suivant à Londres en 1909 qui reste à l'heure actuelle la plus large défaite de la Belgique (11-2). La date du , par contre, est à marquer d'une pierre blanche pour le football belge, ce jour-là la Belgique allait en effet tenir en échec les amateurs anglais (2-2), après avoir même mené à la marque à la mi-temps, et signer son plus grand exploit jusqu'à la Première Guerre mondiale. Les Diables Rouges devront toutefois s'incliner systématiquement ensuite jusqu'au , au rythme moyen d'une confrontation par an. En préparation aux Jeux d'Anvers en 1920, qu'elle allait d'ailleurs remporter, la Belgique démontra ce jour-là tout l'étendue des progrès accomplis en battant l'Angleterre (3-1) de manière plus que convaincante. Les insulaires se le tinrent pour dit et, à une seule exception près, n'allaient d'ailleurs plus envoyer à l'avenir que leur équipe professionnelle. Les bilan de ces rencontres est à l'avantage des amateurs anglais avec 6 victoires pour 2 défaites et 1 partage.

Le bilan face aux professionnels est tout autant à l'avantage des britanniques, la Belgique ne l'ayant emporté qu'une seule fois au terme du temps de jeu officiel, en 1936, ce qui est sans doute le plus grand exploit jamais réalisé par cette équipe, qualifié d'ailleurs de miracle par la presse belge de l'époque, en considérant la qualité et la domination du football anglais à cette période. Les Belges se sont toutefois imposés au terme d'une séance de tirs au buts à l'occasion d'une rencontre amicale qui s'est achevée sur l'un des 5 partages entre ces deux nations lors du Tournoi Hassan II en 1998 et, sur un total de 22 rencontres, l'Angleterre a quant à elle remporté 16 fois l'enjeu.

La Belgique et l'Angleterre ne se sont jamais affrontées durant les éliminatoires pour le Championnat d'Europe des nations ou la Coupe du monde.

Elles se sont par contre affrontées trois fois en phases finales, à deux reprises lors des phases de groupes du Championnat d'Europe 1980 et de la Coupes du monde 1954 et une fois au stade des huitièmes de finales de la Coupes du monde 1990. Cette dernière rencontre est également synonyme de l'une des plus grandes frustrations du football belge, les Diables Rouges ayant été éliminés par un but de David Platt à la 119e minute d'un match qu'ils avaient archi-dominé[9].

Tableau des confrontations

Les confrontations Angleterre (amateurs)-Belgique
Date Lieu Match Score Compétition
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre (amateurs) 2-8 Match amical
Londres Drapeau : Angleterre Angleterre (amateurs) - Belgique 11-2 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre (amateurs) 2-2 Match amical
Londres Drapeau : Angleterre Angleterre (amateurs) - Belgique 4-0 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre (amateurs) 1-2 Match amical
Swindon Drapeau : Angleterre Angleterre (amateurs) - Belgique 4-0 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre (amateurs) 1-8 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre (amateurs) 3-1 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre (amateurs) 3-0 Match amical
Les confrontations Angleterre-Belgique
Date Lieu Match Score Compétition
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 0-2 Match amical
Londres Drapeau : Angleterre Angleterre - Belgique 6-1 Match amical
Anvers Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 2-2 Match amical[note 1]
Birmingham Drapeau : Angleterre Angleterre - Belgique 4-0 Match amical
Anvers Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 3-5 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 1-9 Match amical
Anvers Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 1-3 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 1-5 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 1-4 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 3-2 Match amical
Londres Drapeau : Angleterre Angleterre (wartime) - Belgique 2-0 Match amical[note 2]
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 2-5 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 1-4 Match amical
Londres Drapeau : Angleterre Angleterre - Belgique 5-0 Match amical
Bâle Drapeau : Suisse Angleterre - Belgique 4-4 a. p. Coupe du monde 1954 (Groupe D)
Londres Drapeau : Angleterre Angleterre - Belgique 2-2 Match amical
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - Angleterre 1-3 Match amical
Turin Drapeau : Italie Angleterre - Belgique 1-1 Championnat d'Europe 1980 (Groupe B)
Bologne Drapeau : Italie Angleterre - Belgique 1-0 a. p. Coupe du monde 1990 (huitièmes de finales)
Casablanca Drapeau : Maroc Belgique - Angleterre 0-0 (4-3 t. a. b.) Match amical (Tournoi Hassan II)
Sunderland Drapeau : Angleterre Angleterre - Belgique 2-1 Match amical
Londres Drapeau : Angleterre Angleterre - Belgique 1-0 Match amical
Les confrontations non officielles
Date Lieu Match Score Compétition
Aldershot Drapeau : Angleterre Angleterre - Belgique 4-0 Non officiel[note 3]
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique - FA Services XI 0-3 Non officiel[note 4]
Bruges Drapeau : Belgique Belgique B - FA Services XI 1-8 Non officiel[note 5]
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique B - FA Services XI 2-3 Non officiel[note 6]
Liège Drapeau : Belgique Belgique B - FA Services XI 1-1 Non officiel[note 7]
Bruxelles Drapeau : Belgique Belgique B - FA Services XI 0-0 Non officiel[note 8]

Bilan

Angleterre (amateurs)

Angleterre

  • Nombre de matchs joués: 22
  • Drapeau : Angleterre Victoires de l'Angleterre : 16
  • Matchs nuls : 5
  • Drapeau : Belgique Victoires de la Belgique : 1

Sélections de clubs

Les différentes coupes d'Europe ont également été le théâtre de quelques oppositions mythiques et symboliques au cours desquelles les équipes belges ont toujours eu à cœur d'élever leur niveau de jeu en vue de pouvoir rivaliser avec leurs adversaires britanniques réputés plus forts.

Le Royal Sporting Club Anderlecht remporte ainsi sa première Coupe des coupes, et par la même le tout premier trophée européen d'une équipe belge, face à West Ham United en 1976, après avoir éliminé Newcastle, une autre équipe anglaise, en quarts de finale, avant que le FC Bruges ne s'incline contre Liverpool à Wembley en 1978 lors de la seule finale de Ligue des champions jamais disputée par un club belge et après avoir déjà du s'avouer vaincu par le même adversaire en finale de la Ligue Europa deux ans auparavant. Les Bruxellois vengeront les Brugeois un plus tard cette même année en battant Liverpool à l'occasion de la Supercoupe, par un seul but d'écart sur l'ensemble des deux matchs.

Quelques années auparavant, Manchester United avait infligé ce qui est encore aujourd'hui sa plus grosse défaite au Sporting au tour préliminaire de la Ligue des champions 1956-1957. Anderlecht avait du ensuite s'incliner face à cette même équipe en huitième de finale de la Ligue des champions 1968-1969 puis contre Arsenal en finale de la Coupe des villes de foires 1969-1970 par un seul petit but d'écart sur l'ensemble des deux double confrontations très disputées et qui se sont terminées sur des scores identiques (3-1) et (0-3). Le Standard de Liège participe également à ces deux compétitions les mêmes années, mais dans l'ordre inverse (Coupe des villes de foires 1968-1969 et Ligue des champions 1969-1970) et se fait éliminer deux fois par la même formation britannique, Leeds United, respectivement au premier tour (3-2) et en quarts de finale (2-0), à chaque fois à l'issue de matchs disputés et aux écarts réduits sur l'ensemble des deux rencontres. Le FC Bruges est lui éliminé au stade des seizièmes de finale de la Coupe des coupes 1968-1969 par West Bromwich Albion à la faveur de la règle des buts marqués à l'extérieur et lors de l'édition 1970-1971 de cette même compétition, il faudra même des prolongations au match retour afin de les départager de Chelsea.

En 1977, sur la route vers sa seconde finale de la Coupe des coupes successive, Anderlecht élimine Southampton au stade des quarts de finale, à nouveau par le plus petit des écarts.

Lors de l'édition 1981-1982 de la Ligue des champions 1981-1982, Anderlecht est éliminé au stade des demi-finales sur une seule défaite (1-0) et un nul (0-0) par le futur vainqueur de l'épreuve, le club anglais d'Aston Villa.

En 1984, en finale de la Coupe UEFA, à l'issue de deux rencontres s'étant terminées à chaque fois sur un partage, c'est à la suite d'une séance de tirs au but qu'Anderlecht toujours s'incline face à Tottenham Hotspur. Auparavant, les Bruxellois avaient éliminé de justesse Nottingham Forest lors d'une double confrontation à la suite de laquelle le club bruxellois fut, des années plus tard, soupçonné d'avoir corrompu l'arbitre.

Plus récemment, en 2008, c'est au tour du Standard de faire trembler Liverpool lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions 2008-2009[10] et, même s'ils doivent finalement s'incliner, les Liégeois accomplissent ensuite l'exploit d'éliminer l'autre club de la Mersey, Everton, au premier tour de la Ligue Europa 2008-2009 et se qualifier ainsi pour la phase de groupes[10].

Le , Arsenal reçoit le Sporting d'Anderlecht lors de la phase de groupes de la Ligue des champions 2014-2015 et mène largement à la marque (3-0) à l'heure de jeu avant que les Bruxellois ne remontent au score et n'égalisent, inscrivant trois buts en trente minutes[10].

Tableau des confrontations

Voici une liste non exhaustive de quelques-unes des oppositions les plus marquantes[11],[12],[13],[14],[15],[16],[17],[10],[18] :

Les confrontations entre clubs anglais et belges
Date Lieu Match Score Compétition
Manchester Drapeau : Angleterre Manchester United - RSC Anderlecht 10-0 Ligue des champions 1956-1957 (Tour préliminaire)[12],[13]
Liège Drapeau : Belgique Standard de Liège - Leeds United 0-0 Coupe des villes de foires 1968-1969 (1re tour aller)
Leeds Drapeau : Angleterre Leeds United - Standard de Liège 3-2 Coupe des villes de foires 1968-1969 (1re tour retour)
Leeds United - Standard de Liège 3-2
Bruges Drapeau : Belgique FC Bruges - West Bromwich Albion 3-1 Coupe des coupes 1968-1969 (Seizième de finale aller)
West Bromwich Drapeau : Angleterre West Bromwich Albion - FC Bruges 2-0 Coupe des coupes 1968-1969 (Seizième de finale retour)
West Bromwich Albion - FC Bruges 3-3 e
Manchester Drapeau : Angleterre Manchester United - RSC Anderlecht 3-0 Ligue des champions 1968-1969 (2e tour aller)[13]
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Manchester United 3-1 Ligue des champions 1968-1969 (2e tour retour)[13]
Manchester United - RSC Anderlecht 4-3
Liège Drapeau : Belgique Standard de Liège - Leeds United 0-1 Ligue des champions 1969-1970 (Quart de finale aller)
Leeds Drapeau : Angleterre Leeds United - Standard de Liège 1-0 Ligue des champions 1969-1970 (Quart de finale retour)
Leeds United - Standard de Liège 2-0
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Newcastle 2-0 Coupe des villes de foires 1969-1970 (Quart de finale aller)
Newcastle Drapeau : Angleterre Newcastle - RSC Anderlecht 3-1 Coupe des villes de foires 1969-1970 (Quart de finale retour)
RSC Anderlecht - Newcastle 3-3 e
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Arsenal 3-1 Coupe des villes de foires 1969-1970 (Finale aller)[14]
Londres Drapeau : Angleterre Arsenal - RSC Anderlecht 3-0 Coupe des villes de foires 1969-1970 (Finale retour)[14]
Arsenal - RSC Anderlecht 4-3
Bruges Drapeau : Belgique FC Bruges - Chelsea 2-0 Coupe des coupes 1970-1971 (Quart de finale aller)[15]
Londres Drapeau : Angleterre Chelsea - FC Bruges 4-0 a. p. Coupe des coupes 1970-1971 (Quart de finale retour)[15]
Chelsea - FC Bruges 4-2 a. p.
Liverpool Drapeau : Angleterre Liverpool - FC Bruges 3-2 Ligue Europa 1975-1976 (Finale aller)
Bruges Drapeau : Belgique FC Bruges - Liverpool 1-1 Ligue Europa 1975-1976 (Finale retour)
Liverpool - FC Bruges 4-3
Bruxelles Drapeau : Belgique West Ham United - RSC Anderlecht 2-4 Coupe des coupes 1975-1976 (Finale)[16]
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Southampton 2-0 Coupe des coupes 1976-1977 (Quart de finale aller)
Southampton Drapeau : Angleterre Southampton - RSC Anderlecht 2-1 Coupe des coupes 1976-1977 (Quart de finale retour)
RSC Anderlecht - Southampton 3-2
Londres Drapeau : Angleterre Liverpool - FC Bruges 1-0 Ligue des champions 1977-1978 (Finale)[17]
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Liverpool 3-1 Supercoupe de l'UEFA 1978 (Match aller)
Liverpool Drapeau : Angleterre Liverpool - RSC Anderlecht 2-1 Supercoupe de l'UEFA 1978 (Match retour)
RSC Anderlecht - Liverpool 4-3
Birmingham Drapeau : Angleterre Aston Villa - RSC Anderlecht 1-0 Ligue des champions 1981-1982 (Demi-finale aller)
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Aston Villa 0-0 Ligue des champions 1981-1982 (Demi-finale retour)
Aston Villa - RSC Anderlecht 1-0
Nottingham Drapeau : Angleterre Nottingham Forest - RSC Anderlecht 2-0 Ligue Europa 1983-1984 (Demi-finale aller)
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Nottingham Forest 3-0 Ligue Europa 1983-1984 (Demi-finale retour)
RSC Anderlecht - Nottingham Forest 3-2
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Tottenham Hotspur 1-1 Ligue Europa 1983-1984 (Finale aller)
Londres Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur - RSC Anderlecht 1-1 (4-3 t. a. b.) Ligue Europa 1983-1984 (Finale retour)
Tottenham Hotspur - RSC Anderlecht 2-2 (4-3 t. a. b.)
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Manchester United 2-1 Ligue des champions 2000-2001 (Groupe G)[10],[13]
Liège Drapeau : Belgique Standard de Liège - Liverpool 0-0 Ligue des champions 2008-2009 (3e tour préliminaire aller)[10]
Liverpool Drapeau : Angleterre Liverpool - Standard de Liège 1-0 a. p. Ligue des champions 2008-2009 (3e tour préliminaire retour)
Liverpool - Standard de Liège 1-0 a. p.
Liverpool Drapeau : Angleterre Everton - Standard de Liège 2-2 Ligue Europa 2008-2009 (1re tour aller)
Liège Drapeau : Belgique Standard de Liège - Everton 2-1 Ligue Europa 2008-2009 (1re tour retour)[10]
Standard de Liège - Everton 4-3
Genk Drapeau : Belgique KRC Genk - Chelsea 1-1 Ligue des champions 2011-2012 (Groupe E)[10]
Londres Drapeau : Angleterre Arsenal - RSC Anderlecht 3-3 Ligue des champions 2014-2015 (Groupe D)[10]
Bruxelles Drapeau : Belgique RSC Anderlecht - Tottenham Hotspur 2-1 Ligue Europa 2015-2016 (Groupe J)[18]

Sources

  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. ; ISBN 2-87415-684-1
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. ; ISBN 978-9-0766-2811-0 et 90-76628-11-4
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. ISBN 90-5466-151-8 (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. ; ISBN 2-7130-0494-2

Notes et références

Notes

  1. Ce match amical fut organisé à l'occasion de l'inauguration du nouveau stade du Royal Antwerp Football Club, le Bosuilstadion.
  2. Bien que répondant à tous les critères qualifiant celle-ci de rencontre internationale et comptabilisée côté belge, elle ne figure néanmoins pas aux statistiques officielles de la fédération anglaise de football (The FA) qui sont interrompues entre le et le , période de guerre pendant laquelle les compétitions nationales officielles furent suspendues en Angleterre.
  3. Ce match de charité fut organisé en Angleterre entre des internationaux en service des deux nations durant la seconde guerre mondiale.
  4. Après la libération de la France et de la Belgique faisant suite à quatre années d'occupation par les nazis, la fédération anglaise de football (The FA) a envoyé une sélection d'internationaux anglais, écossais et gallois représentant les forces armées britanniques afin de disputer deux rencontres sur deux jours consécutifs; l'une à Paris, le contre la France et l'autre à Bruxelles, le contre la Belgique.
  5. Nouvelle visite six mois plus tard d'une sélection d'internationaux britanniques représentant les forces armées pour une double confrontation cette fois face à une équipe belge d'aspirants.
  6. Seconde opposition d'une double rencontre d'une équipe belge d'aspirants contre une sélection d'internationaux britanniques représentant les forces armées.
  7. Nouvelle visite un mois plus tard d'une sélection d'internationaux britanniques représentant les forces armées pour une nouvelle double confrontation contre une équipe belge d'aspirants.
  8. Seconde opposition d'une double rencontre d'une équipe belge d'aspirants contre une sélection d'internationaux britanniques représentant les forces armées.

Références

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).