Encyclopédie Wikimonde

Rodolphe Adikpéto

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Rodolphe Adipkéto, né le à Cotonou (République du Bénin) en Afrique de l'ouest et décédé le à Halifax.

Alors qu'il poursuivait ses études post-secondaires à Paris en France, Rodolphe a décidé de découvrir l'autre côté de l'Atlantique en Amérique du Nord.

« J'ai voulu changer de milieu et découvrir un peu l'Amérique du Nord, voir ce qui se passait un peu de ce côté»[1], disait-il.

Arrivé en Nouvelle-Écosse en janvier 2007, il a choisi de s'inscrire à l'Université Sainte-Anne pour étudier en français et d'apprendre l'anglais en parallèle.

Malgré les différences au niveau de la langue, il a vite appris à aimer vivre à la Baie Sainte-Marie et par la suite dans la région métropolitaine d'Halifax.

Toujours reconnaissant envers les personnes, il disait : «C'est vrai qu'au début, le langage était un peu différent mais je me suis habitué très vite.

Ça m'a vraiment fait plaisir de savoir que les gens étaient là pour m'aider quand j'avais besoin d'eux. »

Études et travail

Étudiant exemplaire

Rodolphe Adikpéto était un étudiant exemplaire, participant à de très nombreuses activités académiques - telles qu'Enactus Sainte-Anne - et parascolaires.

Il était un modèle de réussite et d'intégration. Dès son arrivée, il s'est fortement impliqué dans la vie socioculturelle et sportive de Sainte-Anne.

Brillant joueur de soccer, Rodolphe Adikpéto a également fait partie de l'équipe de théâtre.

  • Il s'est investi dans les soirées multiculturelles et il a été animateur pendant les sessions d'immersion de printemps/été en 2007 et en 2008.
  • S'étant pris de passion pour le hockey, il avait appris à patiner à Sainte-Anne et avait même intégré une équipe de débutants en 2008-2009[2].
  • Rodolphe était très assidu et il a même fini par s'acheter la tenue complète du hockeyeur!
  • Très bon étudiant, Rodolphe Adikpéto a obtenu le diplôme en administration des affaires de l'Université Sainte-Anne au printemps 2009[2].

Gestionnaire du Programme de Jumelage du projet Immigration francophone Nouvelle-Écosse de la Fédération acadienne

  • Il fut embauché comme gestionnaire du Programme de Jumelage du projet Immigration francophone Nouvelle-Écosse de la Fédération acadienne au printemps 2019[3].
  • Il devint coordinateur provincial du projet en octobre 2009
  • Ses fonctions le ramenaient souvent à l'Université Sainte-Anne, « Nous le voyions souvent au campus de la Pointe, puisqu'il venait faire des présentations aux étudiants internationaux tous les 3 mois environ[2]. » dit Caroline Thériault.
  • Il participait aussi régulièrement aux retrouvailles et était toujours présent aux activités du chapitre des anciens de Halifax.
  • Il a accédé au poste de coordinateur provincial du projet en octobre 2009 et y est demeuré jusqu'à son départ en avril 2014 pour se lancer en affaires avec sa propre entreprise d'imports/exports.
  • Selon le président de la Fédération acadienne Justin Mury, « Rodolphe Adikpéto était une des Histoires à succès des nouveaux arrivants dans notre communauté. 
  • Il s'y était intégré, y avait contribué en aidant d'autres nouveaux arrivants à s'y installer et venait de se lancer en affaires au jeune âge de 30 ans.  Nous venons de perdre un ami et un collègue»[4],[5]

Hommage

Campagne de financement

Une campagne de financement fut organisé pour collecter des fonds pour rapatrier le corps de Rodolphe Adikpéto dans son pays d'origine pour ses obsèques[6] qui ont eu lieu le 23 juin 2014 à Cotonou

Le prix Rodolphe

À la suite du décès de Rodolphe Adikpéto survenu le 10 juin 2014 à Halifax, après une courte bataille contre le cancer, qui a pris la communauté acadienne et francophone par surprise, la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse souhaitait honorer la mémoire de Rodolphe en reconnaissant son intégration exemplaire[7] et son implication dans l'établissement de l'intégration des nouveaux arrivants.

Selon la directrice générale de la FANE, Marie-Claude Rioux, « Rodolphe était un modèle d'intégration, et nous espérons par ce geste, qu'il continuera d'inspirer les nouveaux arrivants dans notre belle province et leur nouveau pays »[8].

Ainsi par ce geste:

  1. Avant le 20 octobre 2014 toute candidature au Prix Rodolphe était fixée par La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE)[9]
  2. Le 2 juillet 2015: La Fédération acadienne lance l'appel aux candidatures pour le 2e Prix Rodolphe[10]
  3. Le 27 septembre 2016: La Fédération acadienne lance pour l'année 2016 l'appel aux candidatures pour le 3e Prix Rodolpohe[11]

Notes et références

  1. Parcours d'un étudiant étranger en Nouvelle-Écosse, 2013-01-23
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 uSainteAnne, « L'Université Sainte-Anne en deuil suite au décès de Rodolphe Adikpéto | Anciens et amis », sur www.usainteanne.ca (consulté le 17 février 2016)
  3. La Fédération acadienne lance l'appel aux candidatures pour le Prix Rodolphe – FANE, 2 juillet 2015
  4. L'Acadie de la Nouvelle-Écosse
  5. Le Courrier de la Nouvelle Écosse, « La Fédération acadienne en deuil suite au décès de Rodolphe Adikpéto », Vendredi 13 juin 2014 - Année 78 - N°8, no PP N° 40008205,‎ , p. 15
  6. Campagne de financement pour rapatrier le corps de Rodolphe Adikpeto, jeudi 12 juin 2014
  7. L'Acadie de la Nouvelle-Écosse
  8. Le courrier de la Nouvelle-Écosse, « La FANE annonce la création du prix Rodolphe », Vendredi 4 juillet 2014 - Année 78 - N°11, no PP N°40008205,‎ , p. 4
  9. L'Acadie de la Nouvelle-Écosse
  10. La Fédération acadienne lance l'appel aux candidatures pour le Prix Rodolphe – FANE
  11. La Fédération acadienne lance l'appel aux candidatures pour le prix Rodolphe – FANE

Cet article « Rodolphe Adikpéto » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).