Encyclopédie Wikimonde

Ronan Leprohon

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leprohon.

Ronan Leprohon
Illustration.
Ronan Leprohon (à gauche) en 2013 avec Gaël Briand.
Fonctions
Conseiller régional
de l'Établissement public régional de Bretagne
Conseiller communautaire
de la Communauté urbaine de Brest
Maire Joseph Gourmelon
Adjoint au maire de Brest
Maire Francis Le Blé
Biographie
Nom de naissance Roger Leprohon
Date de naissance
Date de décès (à 78 ans)
Parti politique Union démocratique bretonne (UDB)
Profession Professeur d'histoire moderne

Roger Leprohon, dit Ronan Leprohon, né le 22 mars 1939 et mort le [1], est un historien et homme politique français, actif dans le mouvement breton.

Biographie

Historien

Agrégé (1965)[2], Ronan Leprohon soutient un doctorat en histoire à l'université Rennes 2 sous la direction de François Lebrun (1972)[3]. Il a été professeur d'histoire moderne à l'université de Bretagne occidentale de Brest.

Homme politique

Membre fondateur de l’Union démocratique bretonne (UDB) en 1964, Ronan Leprohon est ancien adjoint au maire de Brest et ex-conseiller régional de Bretagne, ancien vice-président de la communauté urbaine de Brest, chargé du développement économique, initiateur du technopôle de Brest[1]. Il adhéra au Parti socialiste (PS) en 1982 et y resta une quinzaine d’années, pendant lesquelles il fut durant deux mandats conseiller régional de Bretagne élu au suffrage universel direct, avant de revenir à l’UDB, en redevenant responsable du journal de l’UDB, Le Peuple breton, jusqu'en novembre 2010, et membre du bureau politique de l'UDB.

Dans l'Histoire du mouvement breton, parue en avril 1982, Michel Nicolas affirme que Ronan Leprohon a été pendant quinze ans membre du comité directeur de l'UDB, ce qui en fait à l'époque le dirigeant le plus pérenne de l'histoire de l'UDB (en comparaison, les autres « dirigeants pérennes » de l'UDB que sont Hervé Grall et Jean-Yves Veillard, qui ont été à l'époque membres du comité directeur pendant dix ans chacun).

Descendance

Ronan Leprohon a trois enfants : Tangi et Katell, d'un premier mariage, et Bleuenn, d'un second.

Ouvrage

  • Vie et mort des Bretons sous Louis XIV (thèse de 3e cycle en histoire remaniée), Braspars, Les Bibliophiles de Bretagne, , 259 + 143 p. (ISBN 2-904582-02-9).

Sources

Références

  1. 1,0 et 1,1 « Ronan Leprohon. Décès du membre fondateur de l’UDB », dans Le Télégramme, le 23 août 2017, consulté sur letelegramme.fr le 23 août 2017
  2. notice BnF no FRBNF12014982.
  3. Thèse de 3e cycle sous la dir. de François Lebrun : http://www.sudoc.fr/040961141.

Bibliographie

  • Georges Cadiou, « Leprohon, Roger dit Ronan (1939) », dans EMSAV : Dictionnaire critique, historique et biographique : Le mouvement breton de A à Z du XIXe à nos jours, Spézet, Coop Breizh, , 439 p. (ISBN 978-2-84346-587-1), p. 268-269

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Cet article « Ronan Leprohon » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).