Encyclopédie Wikimonde

SOS Missionnaires de Spontin

Aller à : navigation, rechercher

SOS Missionnaires de Spontin est une association sans but lucratif créée en 1986, dont le siège est établi dans le village de Spontin, dans la commune d'Yvoir[1] et qui a pour but d'aider les populations pauvres de pays en développement. Les statuts de l'asbl sont publiés au Moniteur Belge[2].

Historique

Le projet de cette association a germé dans les années 1980 grâce aux bénévoles de Spontin. En effet, un Spontinois[Qui ?] était parti en Bolivie pour adopter un enfant et a été marqué par la détresse et la pauvreté de la population locale. À son retour en 1984, un comité de soutien aux missionnaires Spontinois a été fondé par Louis Genette[3] pour venir en aide à ces gens, et l'idée d'organiser une vente d'objets, sous forme de vide-greniers, est née. L'ASBL "S.O.S. Missionnaires de Spontin" est officiellement créée en 1986. La vente de quelques objets sur des petits stands est devenu une grande brocante annuelle. Le petit comité du départ s'est développé et renouvelé petit à petit au fil des années, pour compter une bonne dizaine de membres aujourd'hui. De nombreux bénévoles (une soixantaine environ) viennent apporter leur soutien au comité de gestion. (à développer)

Buts de l'association[4]

Venir en aide aux populations pauvres des pays du Brésil, Chili, Congo et du Burundi[5]. (à développer)

Mission au Brésil

Initiée à la fin des années 1960 à Pacatuba, dans le nord-est du Brésil par Soeur Thérèse Defresne (née à Spontin en 1928[6]), la mission est continuée par Soeur Fransisca Hendricks depuis 2001, suite au décès de Soeur Thérèse. Entre autres actions, l'asbl soutien le développement d'une école agricole. (à développer)

Mission au Chili

Initiée dans les années 1960 par le Père Rémo Pistrin à Osorno, dans le sud du Chili, la mission est continuée par le Père Hector Campos, avec qui l'asbl communique par email. L'argent versé par l'association à cette mission a servi, entre autres, à la construction d'un centre communautaire multi-fonctions. (à développer)

Mission au Congo

Initiée dans les années 1970 par le Frère Joseph Posset, Franciscain né à Spontin, la mission consiste, entre autres, a effectuer des constructions et des plantations, ainsi que des développements socio-économiques, dont une école primaire. Depuis que le Frère Joseph est revenu en Belgique en 1990, c'est la Soeur Teodora Colebiewska, une religieuse polonaise, qui assure la continuité de la mission. (à développer)

Aide au Burundi

Depuis 2016, l'asbl SOS Missionnaires apporte également son aide à Amahoro, une organisation qui aide les femmes au Burundi près de Bujumbura. Le projet soutenu consiste en la construction d’un centre d’intervention psychologique et de revalidation[7]. (à développer)

Activités

Brocante annuelle

Une foire à la brocante et artisanat, comptant environ 500 exposants[8], est organisée chaque année le premier dimanche d'août, dans le village de Spontin. En 2017, la brocante a drainé environ 5000 personnes[9] L'association récolte des objets provenant de particuliers qui en font don. Ensuite l'association les nettoie, les vérifie, les teste, pour les mettre en valeur et les vendre sur le stand SOS Missionnaires lors de la brocante. Elle a fêté sa 30e édition en 2015[10].

Historique

Au départ la brocante était organisée au lieu-dit de "la place du jeu de balle" (une voie sans issue, située au pied de la rue du Ry-d'Août et perpendiculaire à la Chaussée de Dinant), puis a déménagé à la fin des années 1980 [réf. à confirmer] vers l'esplanade de la gare de Spontin et en contrebas, sur un ancien site industriel. Au fil du temps, la brocante s'est étendue de plus en plus dans le village, pour atteindre 900 emplacements.

Revue trimestrielle

Une revue trimestrielle gratuite est envoyée aux personnes intéressées. Elle est envoyée à tous les donateurs, et aux personnes qui le souhaitent[11], même si elles ne font pas (ou plus) de don à l'asbl. La revue informe sur les activités de l'association, en donnant des nouvelles des trois missions, de la brocante, etc., photos et lettres des correspondants sur place à l'appui. (à développer)

Liens

Références

  1. « Liste des associations, groupements, confréries... », sur Yvoir.be, (consulté le 19 août 2017)
  2. « Banque de données des personnes morales », sur Moniteur Belge, (consulté le 19 août 2017)
  3. Brilot, Jacques, L'entité d'Yvoir au XX° siècle, t. 1 : la vie religieuse, Yvoir, chez l'auteur, , 306 p., 30 cm, « Associations religieuses mixtes », page 293
  4. « SOS Missionnaires de Spontin », sur ASBL Patrimoine de Spontin (spontinvillage.be), (consulté le 19 août 2017)
  5. Freddy Gillain, « Les bénéfices de la brocante vers le Burundi », sur L'Avenir.net, (consulté le 19 août 2017)
  6. Jean Germain, Louis Genette et Madeleine Simon-Heylens, Spontin d'eau et de pierre : un village millénaire au centre de la Wallonie, t. 2, Spontin, La Mémoire de Spontin asbl, , 829 p., 30 cm (présentation en ligne), Prêtres, religieuses et missionnaires de Spontin, « L'église au service du monde : nos missionnaires spontinois », page 511
  7. Freddy Gillain, « SOS Missionnaires, tournée vers le monde », sur Lavenir.net/, (consulté le 19 août 2017)
  8. F.G., « SOS missionnaires », sur L'Avenir.net, (consulté le 19 août 2017)
  9. Freddy Gillain, « SOS Missionnaires, tournée vers le monde », sur L'Avenir.net, (consulté le 19 août 2017)
  10. F.G., « Trente ans d’aide aux missions » (http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150809_00685652/), sur L'Avenir.net, (consulté le 19 août 2017)
  11. Revue trimestrielle SOS Missionnaires de Spontin - Consulté le 16 août 2017.


Cet article « SOS Missionnaires de Spontin » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).