Encyclopédie Wikimonde

SSNX

Aller à : navigation, rechercher

Le SSNX USS Devilfish est un sous-marin nucléaire d'attaque expérimental de la Marine américaine dans l'univers fictif de l'auteur américain de techno-thrillers Michael DiMercurio. Le sigle signifie Submersible Ship Nuclear EXperimental et donne le droit au seul représentant de sa classe de porter un numéro de coque différent des sous-marins de classes Los Angeles, Seawolf et Virginia (qui doivent porter le préfixe SSN).

Histoire du SSNX

Projet et construction

En 2007, le contre-amiral Michael Pacino, alors commandant des forces sous-marines (USubCom), réussit à convaincre le Congrès américain de financer un ambitieux programme de recherche militaire sous-marine : la construction d'un sous-marin nucléaire d'attaque ultra-moderne permettant d'expérimenter toutes les techniques de pointe et de nouvelles formes d'architecture avant que la Marine ne décide le lancement du programme NSSN (New Submersible Ship Nuclear).

Le bâtiment est construit par Dyna Corp Inc., tout d'abord au chantier naval de Groton, puis dans celui de Pearl Harbor. À la demande expresse de l'amiral Richard Donchez, le sous-marin sera baptisé USS Devilfish, comme le premier submersible commandé par Pacino.

Lancement et missions

Il sera lancé avec près d'un an d'avance et sans presque aucun test. Ayant fait ses preuves au combat, il sera confié au capitaine de frégate Kelly McKee. Après avoir réussi un exercice grandeur nature en Atlantique, le bâtiment sera affecté à la protection du Princess Dragon, un paquebot loué par la Marine pour un séminaire de son État-major dans les Caraïbes. Après le naufrage du navire civil, victime d'un acte terroriste, le SSNX sera chargé de retrouver l'auteur de l'attaque (le paquebot ayant coulé en baie de Norfolk, le coupable ne peut être qu'un sous-marin). Le Devilfish sera coulé au cours de cette mission par le sous-marin qu'il recherchait.

Sursis et fin

Renfloué, il sera entièrement remis à neuf et équipé d'un système d'évasion anti-torpille (TESA), constitué de vingt-quatre propulseurs à poudre disposés en ceinture. Le déclenchement de ce système permit au bâtiment d'atteindre la vitesse impressionnante de 200 nœuds (au moyen de la supercavitation) et d'échapper à la torpille le poursuivant. Malheureusement, le système vaporisa tout l'appareillage de direction/propulsion (barre et pompe-hélice) et la vitesse détruisit la chaufferie nucléaire à l'arrière du navire, tuant tous les marins se situant dans cette zone. Le reste de l'équipage fut sauvé, mais le Devilfish coula corps et bien.

Apparitions

Représentants

USS Devilfish (SSNX-1)

  • Commandants successifs
Capitaine de vaisseau Johnathan Georges S. "John" Patton IV
Capitaine de frégate Kyle Liam Ellisson "Kelly" McKee
Capitaine de corvette Karen Petri (par intérim)
Amiral Michael "Patch" Pacino (en retraite)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).