Encyclopédie Wikimonde

Sabine Aussenac

Aller à : navigation, rechercher

Née en 1961, Sabine Aussenac est une professeure et écrivaine française

Auteure de romans, de nouvelles et de poèmes plusieurs fois primés[1], elle s'attache aussi à faire connaître et aimer la poésie en dehors des sentiers battus de la modernité, sa langue étant proche de celle des auteurs du XIXe siècle. Elle combat le minimalisme des formes actuelles et l'intelligentsia des revues et des grandes maisons d'édition, les premières n'acceptant qu'une certaine forme de poésie, les secondes ne publiant que des auteurs disparus. Son crédo est que les Français sont de grands lecteurs et auteurs de poésie - on le voit à l'implosion des blogs et forums consacrés à cette forme de littérature - mais que l'édition demeure un terrain réservé. Elle en appelle à une poésie vivante et libérée des diktats littéraires et éditoriaux.

Son combat pour les libertés se place aussi dans la sphère de l'écriture participative, puisqu'elle a contribué à l'engagement autour de « Sakineh »[2],cette jeune femme emprisonnée en Iran, et qu'elle a pris une position ferme dans « l'affaire DSK »[1], positions reprises sur les portails de l'Institut Sépharade Européen ou sur le grand portail d'intellectuelles féministes canadiennes Sisyphe, sur lequel elle partage les sensibilités de grandes plumes comme Denise Bombardier.

Elle a fait sienne la devise d'Henry David Thoreau :

« Celui qui ne s'est pas levé pour vivre ne doit pas s'assoir pour écrire ».

Débuts et parcours d'écrivaine sur Internet

Sabine Aussenac commença son parcours d'« écrivaine numérique » le 12 juin 2009 sur le Forum de poésie Oasis des artistes[3]. Son pseudonyme de l'époque était « Louandrea ». Son inscription sur ce Forum de poésie et d'écriture fut pour elle un nouveau départ. Alors qu'elle n'écrivait presque plus rien d'autre que des textes sans grande importance et non romancés, elle reprit grâce à ce Forum le goût de la poésie et de la romance. Elle se mit dès lors à créer d'innombrables poèmes qu'elle posta en grande partie sur Oasis des artistes.

Déjà auteure de poèmes, elle a ensuite préféré se consacrer à l'écriture de son roman British Kiss[4]. Elle garda toutefois le goût de la poésie puisqu'elle publia son premier recueil de poésie, Prends soin mon amour de la beauté du monde, sur Lulu.com (un site d'auto-publication de livres en ligne)[4].

Elle rencontre depuis peu un grand succès grâce au passage de son roman British Kiss au format numérique[4].

Entretemps, le 31 janvier 2012, elle devint « bloggeuse invitée[5] » sur la version française du site d'actualité Le Huffington Post, une sorte de « journal sur Internet » qui a pris depuis peu la suite de l'ancien média Le Post.

Bibliographie

  • British Kiss a été deux fois finaliste du Prix Nouveau Talent Bouygues Télécom/Calman Lévy/Métro. Ce roman est d'ailleurs désormais disponible depuis peu sur l'Amazon Kindle en version entièrement numérique[6].

De nombreux internautes se le sont d'ores et déjà procuré gratuitement pendant la phase de promotion du roman. Désormais obligatoirement payant, British Kiss est actuellement 46e dans le classement de la « boutique Kindle », pour les « Ebooks Kindle », dans la catégorie « Littérature sentimentale »[7].

  • Prends soin mon amour de la beauté du monde, Recueil de poèmes, édité chez Lulu.com, a été finaliste du Prix Luc Vuagnat en Belgique.
  • Le rossignol et la burqa, « un superbe texte, plein d'humanité et de tolérance[8], a gagné le troisième prix du 65e numéro du célèbre concours tarnais L'Encrier renversé ».

Distinctions

  • Lauréate Prix Georges Sand 2010[9].
  • Lauréate Prix Louis Amade 2010[10].
  • Prix L'iroli 2011[11]

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).