Encyclopédie Wikimonde

Saints du Royaume-Uni

Aller à : navigation, rechercher

Saints du Royaume-Uni

Les Saints du Royaume-Uni sont les saints reconnus par la religion chrétienne et dont la nationalité d'adoption est le Royaume-Uni.

Voici une liste encore incomplète des Saints du Royaume-Uni :

  • Saint Thomas Becket.
    Saint Augustin de Canterbury. Choisi par le Pape Grégoire le Grand pour évangéliser l'Angleterre en 596 Saint Augustin dû s'arracher de Rome où il vivait comme prieur du monastère Saint-André. Une fois en Angleterre c'est avec succès qu'il convertit le Roi régnant du pays mais aussi un nombre innombrable de ses sujets en seulement un an après son arrivée soi en 597. Plus tard, devenu archevêque, il se vit attribuer par le Roi le Palais de Canterbury. On y construisit aussi une basilique et Saint Augustin en devint l'Abbé. Il fut aussi nommé primat d'Angleterre par Grégoire le Grand. Il mourut en 605.[1],[2],[3]
  • Saint Charles 1er d'Angleterre.
    Saint Thomas Becket. Il naît en 1117 et meurt en 1170. Chancelier du roi d'Angleterre Henri Plantagenêt il fut ordonné prêtre un samedi de Pentecôte et consacré Archevêque de Canterbury le lendemain, principalement sous la pression du milieu en incluant la sphère royale elle-même. Cet état de faits fait entrer rapidement en conflit Saint Thomas Becket qui est divisé entre le pouvoir royal et les intérêts de l'Église d'Angleterre. Il cherche refuge en France mais une fois rentré en Angleterre c'est très rapidement qu'il fut éliminé par le pouvoir royal en dédiant ses derniers mots au Seigneur notre Dieu.[4]
  • Saint Andrée patron de l'Écosse.
    Saint Charles 1er ou Saint Charles le martyr. Il naît en 1600 et meurt en 1649. Après une série de onze années d'absolutisme consécutives qui viendront marquées son règne, le roi Charles doit convoquer le Parlement qui entamera alors la Révolution anglaise par une Grande Réprimande faite au Roi. Des suites de la Révolution le Roi se retrouve en procès devant le peule principalement représenté par Cromwell et le Parlement. Son arrestation et son procès seront vécut comme un véritable Chemin de Croix où tout le long de la route, Charles se démarquera comme martyr. Le droit divin étant une composante et une responsabilité pour les Rois, l'on considère également que Charles 1er a souffert pour la cause de l'Église.[5],[6] Il est canonisé en 1660.
  • Saint David, le patron du pays de Galles.
    Saint Andrée. Patron de l'Écosse il vécut au 1er siècle après Jésus-Christ en Galilée. Il vivait de la pêche avec son frère Simon Pierre. Il fut aussi le premier appelé par Jésus sur les bords du Jourdain : il suivi Jésus et lui amena son frère. Il participa aussi à la scène de la multiplication des pains. Il annonça l'Évangile après la Pentecôte en Achaïe et mourus en martyr en croix à Patras.[7]
  • Saint David. Il naît en 500 et meurt en 589 ou en 601. Il a contribué à la christianisation du Royaume-Uni. Son père était le saint roi de Ceredigion. Devenu moine, il fonde un ermitage à Loguivy-de-la-Mer puis un second à Loguivy-lès-Lannion. Il se démarque en tant que prédicateur et en tant qu'enseignant. Il créa des monastères et créa des églises en Galles, en Cournouailles et en Bretagne. Nommé évêque il fit déplacer le siège épiscopal à Ménévie. Il fit 2 synodes et un pèlerinage à Jérusalem où sa nomination fut reconnue. La cathédrale qui porte son nom a été construite sur le site du monastère qu'il fonda dans le Pembrokeshire. Le miracle le plus important qui lui est attribué est le fait suivant: alors qu'il prêchait, les spectateurs du fonds se plaignaient de ne rien comprendre et le sol se mit à trembler pour former une colline qui leurs permit de mieux percevoir le prédicateur. Ce village se nomme aujourd'hui Llanddewi Brefie. Il meurs un 1er mars et fut enterré dans la cathédrale qui porte son nom; elle fut un lieu de pèlerinage tout au long du Moyen Âge.[8],[9]

Références

  1. Editions Magnificat, « Saint Augustin de Cantorbéry, Moine bénédictin et archevêque de Cantorbéry », sur magnificat.ca (consulté le 27 août 2016)
  2. « Saint Augustin de Cantorbéry » (consulté le 27 août 2016)
  3. http://www.saints-prenoms.org/affiche-saints.php?pos=192&lettre=A
  4. Editions Magnificat, « Saint Thomas Becket, Archevêque de Cantorbéry, Martyr », sur magnificat.ca (consulté le 27 août 2016)
  5. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - Charles Ier », sur www.larousse.fr (consulté le 29 août 2016)
  6. « ABOUT S.CHARLES | SKCM », sur skcm.org (consulté le 29 août 2016)
  7. « Saint André » (consulté le 31 août 2016)
  8.  http://religion-orthodoxe.eu/article-vie-de-saint-david-patron-du-pays-de-galles-68323065.html
  9. « Histoire du Pays de Galles - Les Semaines Galloises », sur semainesgalloises.hautetfort.com (consulté le 1er septembre 2016)

Annexes

Bibliographie

  • Metro Books, Le Grand livre des Saints, édition Le Pré aux Clercs, 2012.
  • Odile Haumonté, Le grand livre des Saints, Presses de la Renaissance, 2010.
  • Jacques Veissid, Savoir à quel Saint se vouer, Édition Perrin, 1995.
  • Jacques Duquesne, Les Saints, Édition Flammarion, 2012.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).