Encyclopédie Wikimonde

Saints en Égypte

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer
 (mars 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Les Saints en Égypte sont les saints reconnus par la religion chrétienne et dont la nationalité d'adoption est l'Égypte.

  • Saint Achillas. Il succéda à Saint Pierre le martyr comme évêque d'Alexandrie. Patriarche d'Alexandrie, il était chargé de l'enseignement de la foi à l'école catéchétique d'Alexandrie. Il ne fut Patriarche que quelques mois. Son érudition, sa foi et le caractère saint de sa vie forgent sa réputation. Il meurt en 312[1],[2].
  • Tableau représentant Sainte Marie l'Égyptienne.
    Sainte Sainte Marie l'Égyptienne. Elle vécut au Ve siècle apr. J.-C. en Égypte et en Palestine. Elle vécut de nombreuses années comme prostituée à Alexandrie puis elle partit par la suite en pèlerinage vers Jérusalem. À la suite de manifestations miraculeuses en cette période elle choisit de revenir à Dieu et entreprends une vie d'ermite[3],[4].
  • Saint Pacôme. Militaire convertit au christianisme. Il devint le disciple d'un solitaire et se livra au rudes pratiques de la vie érémitique. Un jour au désert de Tabenne un Ange lui apparut et lui commanda d'élever à cet endroit un monastère en lui donnant une Règle pour administrer ce dernier. Le monastère fut élevé et au bout d'un moment six autres monastère furent construits afin de répondre au nombre croissant de nouveaux moines. Au moment de mourir, il revit l'Ange.[5],[6]

Références

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).