Encyclopédie Wikimonde

Salon rainbow Attitude

Aller à : navigation, rechercher

Le Salon Rainbow Attitude fut le 1er salon gay et gay friendly européen. Il s'est déroulé au Parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris, en 2003, 2004 et 2005.

Histoire

Le premier Salon Rainbow Attitude s'est déroulé du 18 octobre 2003 au 19 octobre 2003. Le but des organisateurs de ce salon était de présenter des produits et des services à destination des homosexuels dans un cadre qui se voulait festif. Ce premier salon a rassemblé, sur un espace de plus 12 000 m2, plus 400 exposants, acteurs du monde associatif, culturel et économique. Bien que fustigé par certaines associations et par beaucoup de gays eux-mêmes qui y voient avant tout un moyen marketing d'attirer mieux les gays dans la société consumériste[1], il fut un succès puisque selon les organisateurs, il a accueilli 28 400 visiteurs sur 2 jours. Cependant, du côté des exposants, ce salon a été considéré comme une grande escroquerie. Le tout était de faire de l'argent, avec les entrées et avec les exposants. Il a été vendu comme un salon de luxe, avec un prix d'entrée qui devait être sélectif. Finalement, les entrées ont été vendues à petit prix, dans une ambiance de foire.

La 2e édition, Rainbow Attitude Expo s'est tenue du 4 au 7 novembre 2004[2] et a accueilli 378 000 visiteurs.

La 3e édition qui s'est déroulée du 21 au 24 octobre 2005 voit naître une polémique autour de l'affiche de cet évènement. En effet, Métrobus, l'agence qui gère l'affichage publicitaire dans le métro parisien refuse d'abord la campagne publicitaire du salon[3] mettant en scène un couple d'hommes et un couple de femmes en train de s'embrasser avec pour slogan « Ça change quoi pour vous ? Parce que pour nous c'est important » au motif que « les visuels risquaient de choquer l'ensemble des voyageurs ». Le maire de Paris, Bertrand Delanoë n'hésite pas à parler de censure[4]. Après intervention de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), la régie publicitaire revient sur sa décision et les affiches apparaissent dans le métro[5]. Cette édition d'abord présentée comme un succès s'avère avant tout être un échec financier[6].

Le 28 février 2006, Régine Corti gérante de la société Rainbow Attitude dépose une déclaration de cessation de paiement au tribunal de commerce et un mandataire procède à la liquidation judiciaire. Il n'y a donc pas d'édition 2006 de ce salon.

Notes et références

  1. Rainbow attitude sur technikart.com
  2. Rainbow Attitude : du 4 au 7 novembre, Porte de Versailles, tourmag.com
  3. Anne Chemin, « Une campagne publicitaire montrant deux homosexuels qui s'embrassent est interdite de métro parisien » dans Le Monde du 27/09/2005
  4. Communiqué de presse relatif à la campagne d'affichage gay
  5. La RATP consent à la pub du salon gay Rainbow Attitude. , liberation.fr
  6. Patrick Rogel, « La faillite de Rainbow Attitude »(Archive (http://web.archive.org/web/*/https://www.france.qrd.org/spip.php?article2387) • Wikiwix (http://archive.wikiwix.com/cache/?url=https://www.france.qrd.org/spip.php?article2387) • Archive.is (http://archive.is/https://www.france.qrd.org/spip.php?article2387) • Google (https://www.google.fr/search?q=cache:https://www.france.qrd.org/spip.php?article2387) • Que faire ?), sur gayvox.com, (consulté le 11 janvier 2009)
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).