Encyclopédie Wikimonde

Sandra Bonve Moakakonde

Aller à : navigation, rechercher

Sandra Bonve, aussi connue sous le nom de Sandra Bonve Moakakonde, est une actrice congolaise née le 5 juin 1987 à Uvira, en République démocratique du Congo.

En 2020, elle se fait connaître du public en tant qu’actrice lors de la projection de film Sema, un long métrage congolais qui parle des femmes congolaises survivantes des violences sexuelles au Congo, qui cherchent à raconter leur histoire bien qu'elles subissent d'énormes stigmatisations dans leur communauté. Elle y joue le rôle d'actrice principale. Ce film remporte le trophée du meilleur film international au DC Independent Film Festival à Washington, en mars 2020. Également, plusieurs médias internationaux y compris The Thomson Reuters parlent de Sema.

En avril 2018, elle gagne la médaille d'or du championnat d'Afrique d'improvisation théâtrale à Kinshasa.

Depuis 2012, elle apparaît dans plusieurs séries télévisées, long et courts métrages congolais, notamment dans la série Carte de visite, Kin na biso, Sema et autres.

Biographie

Jeunesse et débuts

Sandra Bonve Moakakonde est née à Uvira en République démocratique du Congo.

Elle a grandi entre Bukavu et Kinshasa, elle complète ses études secondaires à l'EDAC/ISGEA à Bukavu en 2004. Elle commence ensuite ses études universitaires à la faculté de droit de Centre universitaire de Bukavu, maintenant appelée Université officielle de Bukavu (UoB), mais abandonne un an plus tard, en 2005.

Elle décide de continuer ses études à l'Institut supérieur de commerce (ISC) à Kinshasa où elle décroche son graduat en marketing, en 2015.

Début

2012, elle joue le rôle principal dans la série télé Carte de visite en RDC dans laquelle elle incarne Sandy, une fille étudiante orpheline de père et atteinte de virus du sida depuis sa naissance qui se retrouve entre les griffes d'un professeur malveillant qui l'oblige à coucher avec lui en échange de bonnes notes académiques.

Elle joue subséquemment dans les séries télévisées congolaises Kin na Biso, Ebele ya makambu, Culpabilité et Famille Salvador.

En 2019, dans le film Sema, Sandra joue le rôle principal dans lequel elle incarne une survivante des violences sexuelles qui malgré le rejet qu’elle subisse de la part de sa communauté, cherche à faire entendre sa voix et encourage d’autres survivantes des violences sexuelles de le faire.

Filmographie

  • 2019 : Sema

Distinctions

  • 2018 : Médaille d'or du championnat d'Afrique d'improvisation théâtrale.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).