Encyclopédie Wikimonde

Sandrino Graceffa

Aller à : navigation, rechercher
Sandrino Graceffa
Naissance (51 ans)
Dainville, Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Dirigeant du groupe coopératif Smart (société mutuelle pour artistes) depuis 2014.
Formation
Master DESS en développement local et économie solidaire à l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis.

Sandrino Graceffa, né en France le dans le Pas-de-Calais (Nord), est un entrepreneur français, dirigeant du groupe coopératif Smart, auteur et conférencier sur les nouvelles formes d'emplois et du travail [1],[2].

Biographie

Sandrino Graceffa débute sa carrière professionnelle à l'âge de 17 ans en devenant animateur au sein de Radio PFM , une radio libre associative située à Arras (Pas-de-Calais) [3].

Après avoir suivi 3 ans d'études préparatoire au diplôme d'État d'éducateur spécialisé, il devient en 1991 directeur du centre social Méditerranée située dans le quartier de Lille-Sud. C'est à partir de cette expérience marquante dans un quartier prioritaire de la politique de la ville qu'il renforce son expertise en matière de développement local.

En 1994, il devient attaché territorial au sein de la ville de Wattignies où il dirige le centre communal d'action sociale (CCAS). En 1997, à la demande du conseil général du Pas de Calais il devient directeur de l'association Turbulences implantée au coeur d'une ancienne cité minière à Loos-en-Gohelle. Au sein de cette association, Sandrino Graceffa accompagne et aide des personnes à créer leurs propres entreprises ou des associations à developper des projets qui participent au développement local de l'ex-bassin minier du Pas-de-Calais. Parallèlement il poursuit des études à la faculté de droit, d'économie et de gestion de l'Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, où il obtient en 2000 son diplôme d'études supérieures spécialisées et son grade de mastère (option développement local et économie solidaire).

En 2001, Sandrino Graceffa regroupe 10 anciens collègues et élus locaux croisés tout au long de son parcours professionnel et fonde avec ces derniers l'agence de conseil en développement local Multicité Consultants qui deviendra en 2013 après une fusion absorption du cabinet Extra-Muros la coopérative de conseil Extracité basée à Lille [4],[5].

C'est également en 2001 qu'il fut nommé professeur associé au sein de l'université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais), il y enseignera pendant 6 années l'aménagement du territoire et le développement local et co-dirigera l'institut universitaire professionnel des métiers des arts et de la culture (option patrimoine et tourisme) [6]. En 2006 il crée avec Amelie Stern la coopérative d'activité et d'emploi GrandsEnsemble [7] d'abord située à Arras, puis à Amiens, Lille et enfin Bethune. L'année suivante il crée Alterna [8] une autre coopérative d'activité et d'emploi destinée au secteur des services aux personnes.

En 2008, après avoir étudié les conditions d'implantation de Smart (société mutuelle pour artistes) en France, Sandrino Graceffa participe avec le soutien de Smart Belgique à la fondation de Smart France sous la forme d'une union d'économie sociale (UES) [9].

En 2010, il impulse le regroupement de 12 entreprises au sein du cluster Initiatives et Cité [8] qui deviendra dés 2013 un des premiers pole territorial de coopération économique labellisé: PTCE Lille Métropole Solidaire en partenariat avec la métropole européenne de Lille [10]

En 2014, Sandrino Graceffa est choisi pour succéder aux deux fondateurs de SMart en Belgique et entame la mutation en coopérative de ce groupe d'économie sociale présent dans neuf pays d'Europe [1],[11].

Bibliographie

  • « Refaire le monde… du travail. Une alternative à l'ubérisation de l'économie ». Editions Repas, 2016, ISBN 978-2-919272-11-2.
  • « Economie sociale, secteur culturel et créatif. Vers une nouvelle forme d'entrepreneuriat social en France », sous la direction de Denis Stokkink et Sandrino Graceffa. Cahiers/Mai 15/N°35.
  • « L'artiste un entrepreneur ? », collectif sous la direction du bureau d'études de SMartBe, Les Impressions Nouvelles, 2011, ISBN 978-2-87449-125-2.
  • « Découverte du développement local durable et de l'économie sociale et solidaire à travers le cluster initiativesETcité », Zones Mutantes, 2010

Notes et références

Erreur de référence : Balise <references> incorrecte ;

seul l’attribut « group » est autorisé. Utilisez <references />, ou bien <references group="..." />.

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  1. 1,0 et 1,1 http://www.liberation.fr/futurs/2014/11/06/le-renouvellement-de-l-art-d-entreprendre_1137812
  2. http://www.lesoir.be/917433/article/economie/emploi/2015-06-24/statut-d-entrepreneur-salarie-c-est-l-avenir
  3. http://www.radiopfm.com/archives-du-site/25-ans-de-PFM-interviews-archives/25-ans-de-PFM-Sandrino-Graceffa
  4. http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/un-homme-de-partage-53895c513570b62c8b117f6f
  5. http://www.lavoixdunord.fr/region/economie-sociale-et-solidaire-l-etat-renvoie-ia0b0n2238941
  6. http://www.initiativesetcite.com/bouquet-de-competences/Sandrino-Graceffa/
  7. http://www.letelegramme.fr/ar/viewarticle1024.php?aaaammjj=20070706&article=20070706-1047566&type=ar
  8. 8,0 et 8,1 http://dirigeants.bfmtv.com/Sandrino-GRACEFFA-1029361/
  9. http://www.lavoixdunord.fr/region/sandrino-graceffa-propose-une-alternative-a-la-jna29b6340n1005745
  10. http://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/01/10/23-laureats-pour-creer-de-l-emploi-dans-les-territoires_4346102_1698637.html
  11. http://trends.levif.be/economie/entreprises/comment-smart-a-cree-une-nouvelle-categorie-de-travailleurs/article-normal-409445.html