Encyclopédie Wikimonde

Sandro Oliva

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Sandro Oliva (né à Rome le 26 avril 1954) est un guitariste et compositeur italien. Il est notamment connu pour ses collaborations avec The Grandmothers, groupe composé d'anciens membres des Mothers of Invention. ll également travaillé avec Gary Lucas, Jimmy Carl Black et Essra Mohawk.

Biographie

Sandro Oliva commence à jouer de la guitare à l'âge de 12 ans et expérimente déjà des techniques d'enregistrement à ses 14 ans.

Depuis 1973, il participe à la scène underground romaine avec le groupe FUNGO! (Insieme Musicale Abnorme), dont le répertoire est principalement instrumental, allant de compositions structurées à des improvisations proches du free-jazz et du jazz fusion, qui sont en réalité une parodie, souvent irrévérencieuse, du concept d'avant-garde[1].

En 1974, le groupe participe au Festival di Avanguardia e Nuove Tendenze ("Festival d'avant-garde et de nouvelles tendances"). En 1977, FUNGO! fait une apparition et compose une chanson pour le film Ecce bombo de Nanni Moretti. En 1978, le groupe participe au MIMS de San Remo. En 1980, FUNGO! fait une brève tournée en Amérique du Sud[1]

Le groupe a enregistré un 45 tours (inédit en Italie) et un album qui n'est jamais sorti, et s'est séparé en 1981[1].

À partir de 1985, le projet prend le nom de Sandro Oliva & The Blue Pampurio's. La formation a sorti trois albums officiels et a auto-produit plusieurs albums distribués dans des cercles restreints.

Ces œuvres comprennent quelques morceaux acoustiques expérimentaux, ainsi que des "canzonette" qui associent musique à l'eau de rose à des textes satiriques et corrosifs, qui font de Sandro Oliva un des représentants du comedy rock italien. Même si ces œuvres ne rencontrent pas un succès commercial, elles sont saluées par les critiques.

En 1990, le magazine Fare Musica le nomme "musicien indépendant de l'année".

En 1993, il rejoint The Grandmothers [2](groupe composé d'anciens membres des Mothers of Invention de Frank Zappa). Au sein de cette formation, Sandro Oliva participe à sept tournées européennes et à une tournée aux États-Unis[1]

The Grandmothers enregistrent deux albums dans son studio et, pendant les périodes d'absence de Don Preston, Oliva se charge de la direction musicale du groupe (1998-2000).

Après la dissolution des Grandmothers, Oliva s'installe à Tuscania, où il enregistre son quatrième album, Heavy Lightning[3]. Sandro Oliva reforme ensuite les Blue Pampurio's, auxquels collabore régulièrement Jimmy Carl Black, "l'Indien du groupe" des Mothers of Invention[2]

De 2004 à 2005, Oliva se consacre à l'enregistrement de Never Covered, qui retrace l'histoire du rock en 69 chansons (de 1957 à 1978). Il s'agit d'un coffret de 4 CD édition limitée.

En 2007, Oliva fête ses 40 ans de carrière musicale en donnant un concert, sous la forme d'un big band, avec des invités, dont (pour la dernière fois) Jimmy Carl Black.

En 2008, Oliva compose Ossi Sacri, un album électro/orchestral pour rendre hommage au défunt Jimmy Carl Black.  

En 2011, il participe avec son groupe aux Zappanales à Bad Doberan en Allemagne. Il y est accompagné par la chanteuse Essra Mohawk, ex-collaboratrice de Frank Zappa. Le guitariste Gary Lucas (Captain Beefheart & his Magic Band, Jeff Buckley) participe également au concert. Le set se compose d'un pot-pourri des chansons interprétées par les Mothers of Invention au Garrick Teather en 1967, auquel Essra avait participé en tant que choriste et danseuse[2]

En 2012, Oliva et son groupe participent à nouveau aux Zappanales. Oliva y présente cette fois son propre spectacle et interprète également des vieux morceaux des Mothers of Invention. Il a comme invité spécial Tim Op Het Broek aux bruitages[4],[2]

Discographie

avec FUNGO!(Insieme Musicale Abnorme)

  • 1980 - Pusher! / S-S-Surf - 7", Venezuela

avec Sandro Oliva & The Blue Pampurio's

  • 1981 - Papù - Koka records, inédit.
  • 1987 - Aria Malsana - LP Spittle Records/Toast Records, Italie
  • 1989 - Living With A Moustache - LP Mantra Records, Italie
  • 1994 - Who The Fuck Is Sandro Oliva?!? - CD Muffin Records, Allemagne
  • 2003 - Junk Food - CD Obvious Music, Italie (Live avec Jimmy Carl Black)
  • 2005 - Heavy Lightning - CD Obvious Music, Italie
  • 2006 - Never Covered - 4CD Obvious Music, Italiae
  • 2008 - Ossi Sacri - CD Obvious Music, Italie

avec The Grandmothers

  • 1994 - Who Could Imagine? - CD Munich Records, Pays-Bas.
  • 2000 - Eating the Astoria - CD EFA, Allemagne (live in London 1998)
  • 2001 - 20 Years Anthology of... Vol.1
  • 2002 - 20 Years Anthology of... Vol.2

Compilation

Divers

  • 1980 - Gerpongo! - rock-opera, en partie inédit.
  • 1983 - Dimmi di No (Foresi/Oliva) - son LP "Fiorella Mannoia", CGD
  • 1995-2013 - Sergio's Harem - musique pour ballet, en partie inédite.
  • 1996 - Storie Da Li Peggio Quartieri - Contromano - CD
  • 2010 - Fessbuk. Buonanotte al manicomio - Daniele Sepe, il manifesto CD

Filmographie

Notes

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 « Sandro Oliva: the Story », sur www.sandroliva.com (consulté le 29 novembre 2016)
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 « sandro oliva », sur www.united-mutations.com (consulté le 29 novembre 2016)
  3. « sandro_oliva_heavylightning2009 », sur www.united-mutations.com (consulté le 29 novembre 2016)
  4. « timophetbroek », sur www.united-mutations.com (consulté le 29 novembre 2016)
  5. Alba Solaro, Quando il rock agita il lago « Copie archivée » (version du 30 novembre 2016 sur l'Internet Archive) (PDF), in l'Unità, 30 agosto 1990, p. 23.
  6. (pt) « Eu Não Conhecia Tururu », sur http://39.mostra.org (consulté le 17 décembre 2019)
  7. (it) « Alla rivoluzione sulla due cavalli (2001) », sur http://www.archiviodelcinemaitaliano.it

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).