Encyclopédie Wikimonde

Scarlet Book

Aller à : navigation, rechercher

Scarlet Book ou Super Audio Compact Disc (SA-CD) est le nom du standard des Super Audio CD, et plus particulièrement de son format de données, le DSD (Direct Stream Digital), incluant sa technologie de compression sans pertes (DST ou Direct Stream Transfer) ainsi que ses mesures de protection (PST ou Pit Signal Processing).

Histoire

Le nom Scarlet Book (signifiant en français livre écarlate) vient de la couleur du livre contenant les spécifications physiques et sonores établies par Sony Corporation et Philips en 1980 à l'occasion de la rédaction du Red Book (cahier des charges du Compact Disc Digital Audio)[réf. nécessaire].

Depuis des extensions ont été conçues, dont les spécifications ont été définies dans des livres de couleurs différentes, comme le Yellow Book (livre jaune) pour les CD-ROM. Toutes ces spécifications sont connues en tant que Rainbow Books (livres arc-en-ciel).

Présentation

De façon générale, le Scarlet Book fut basé sur les décisions d'une assemblée de maisons de disques, l'ISC (International Steering Committee, Comité International de Direction), qui définit treize points principaux tels que suit[1] :

  • Système Actif de Gestion du Copyright (Active Copyright Management System ou ACMS) : le nouveau format doit comporter toute donnée, tout circuit, mécanisme ou copyright intégré requis pour l'ACMS. Il devra également être compatible avec tout système de copyright antérieur.
  • Identification du copyright : les données informatiques requises par l'ACMS et l'ISRC (International Standard Recording Code, ISO3901) devront être incluses dans le signal audio du nouveau format, et portées par le signal numérique de sortie.
  • Mesures anti-pirate / anti-copie : les disques pré-enregistrés devront inclure des codes SID (Security IDentifier). Le format audio numérique devra également comprendre un espace suffisant pour l'inclusion de données informatiques sur le copyright et anti-pirates. Tout disque enregistrable doit être facilement reconnaissable afin d'éviter toute confusion avec un disque pré-enregistré. Si possible, les codes SID devraient être sur CD enregistrable. Tout équipement d'enregistrement devrait générer les informations suivantes : un code d'identification indiquant la marque, le modèle et le numéro de série dudit équipement ; un code supplémentaire écrit sur le disque, incluant le temps complet d'enregistrement par l'équipement et le nombre de disques qu'il a enregistrés (il ne devrait bien sûr y avoir aucun moyen de réinitialiser ce compteur).
  • Rétrocompatibilité : le nouveau système doit être capable de lire des Compact Discs Digital Audio (CD-DA). Les disques du nouveau format devraient également comporter une couche compatible avec les lecteurs de CD actuels.
  • Audio, vidéo et stockage de données : hormis l'audio, le nouveau format devrait inclure des zones de vidéo et de données.
  • Accès limité : il ne devrait y avoir aucun accès conditionnel au contenu audio du disque. Toutefois, le contenu additionnel peut être rendu accessible aux personnes autorisées.
  • La plus haute qualité sonore stéréophonique et en six canaux : le nouveau système devra fournir huit canaux de sortie indépendants caractérisés tel que suit : deux canaux stéréo de haute qualité ; six canaux supplémentaires de la plus haute qualité autorisée par l'espace disque. Un algorithme [de compression] sans pertes et certifié devrait être utilisé.
  • Archivage et transfert des masters sans perte de qualité : les données audio, telles que disponibles depuis les masters actuels, devront être transférées sur le nouveau support sans perte de qualité sonore. D'autre part, le nouveau format devra permettre des transferts sous les formats numériques courants (y compris le 16-bits / 44.1 kHz).
  • Fonctions étendues du disque, incluant le texte : ces fonctions étendues devront fournir des agréments tels que le titre du disque, noms des auteurs, titres des pistes, numéros de pistes et index, composants vidéos, informations temporelles… ainsi que des options.
  • Emballage : l'emballage ne doit pas inclure de cartouche et n'est pas nécessairement un boîtier type CD.
  • Durabilité : le nouveau système devra présenter une meilleure protection que le Compact Disc vis-à-vis des altérations mineures, telles que les rayures.
  • Faces du disque : un disque à face unique est préférable.
  • Taille du disque : un disque de douze centimètres de diamètre (4.75") est préférable.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).