Encyclopédie Wikimonde

Scarlett James

Aller à : navigation, rechercher
Scarlett James
Description de l'image ScarlettJamesGrandeRevue.jpg.
Naissance Québec
Nationalité Franco-Canadienne

Scarlett James est une artiste burlesque à travers le monde, mannequin et designer, mais elle est aussi fondatrice du Festival Burlesque de Montréal et de la marque Fashionable BRAT.

Biographie

Scarlett James qui a grandi en France, dans le Morbihan, pratique depuis sa jeunesse la danse classique et modern-jazz et a fait des études en vente et marketing. Par manque d'emploi, elle a décidé de venir au Canada et a exercé différents métiers tels que maquilleuse et technicienne laser dans un bureau médical[1]. Poursuivant ses activités sportives dans le yoga et différents styles de danse, elle a ensuite découvert le burlesque en 2007, qui a fini par devenir son métier. Elle devient alors artiste burlesque à plein temps et partage la vedette avec les plus grands noms de l'industrie et ce à travers le monde. Ses performances et spectacles sont haut de gamme et deviennent vite populaires dans les hautes sphères de l'industrie. Elle décide de se spécialiser dans la production de spectacles et le Festival burlesque de Montréal qui se produit chaque année à l'automne. Elle crée tous ses costumes elle-même, ses numéros et ses accessoires de scène[1] et quelques années plus tard, elle décide de créer sa marque de sacs à main mode Fashionable BRAT.

Historique

En 2009, elle lance son premier Festival du Burlesque de Montréal qui a eu lieu au Cabaret Juste pour Rire.

En 2011, elle écrit son livre burlesque, en collaboration avec Michel Grondin, ancien colonel de l'armée canadienne et professeur d'histoire à l'école privée de garçons de Trois-rivières, L'art et le jeu de la séduction[2], qui a été publié à l'international en français et en anglais.

ISBN (Canada) : 978-1-926893-41-9[3]

ISBN (U.S) : 978-1-926893-41-9[4]

En 2012 sa mini télé série documentaire : Burlesque, L'art et le jeu de la séduction est diffusé dans tous les pays francophones via TV5[5] avec 3 épisodes de 60 minutes. (prix Gémeaux "Meilleure mini série documentaire")

En 2012, elle fait partie du cast de la filmographie Satans's Angel : Queen of the Fire Tassels[6].

En 2014, elle est la première artiste burlesque à performer un numéro burlesque authentique au Casino de Montréal[7].

En 2017, elle est la première artiste burlesque à performer à l'OSM (Orchestre Symphonique de Montréal).

En 2018, elle lance sa marque de sacs à main Fashionable BRAT dont elle est la designer[8].

Récompenses

Elle a remporté un Gémeaux Award en 2013[9] pour son documentaire: Burlesque, L'art et le jeu de la séduction.

Elle est aussi nominée au concours ARISTA 2012 dans la catégorie : Jeune leader International du Québec.

Nommée dans la liste des "20 montréalaises les plus sensationnelles de l'année[10]" par Montréal Gazette.

Ses créations

Festival Burlesque de Montréal

Festival Burlesque de Montréal[11] est un Festival Burlesque se passant à Montréal depuis 10 ans qui présente 3 spectacles différents durant 3 soirs.

Fashionable BRAT

Avec l'habitude de créer tout ses propres costumes, numéros et accessoires de scènes, Scarlett James décide de créer sa première collection de sacs luxueux : Fashionable BRAT. Fait main à Montréal avec des véritables cristaux et des plumes d'autruche.

Avis de la presse

« Burlesque is reborn » - The Gazette

« Sortez vos paillettes, allez-y gaiement! C'est une soirée merveilleuse, divertissante avec pleins de numéros de variété. Scarlett James est la plus grande, elle est la nouvelle Lili St-Cyr » - Radio Canada

« Best in Canada » - Ka Magazine

« Scarlett James, une reine montréalaise du burlesque » - Journal 24h

« Burlesque, ancré dans la culture de Montréal » - Canoe - QMI

« The next Lili St Cyr » - Francine Grimaldi

« Truly a Queen of Burlesque » - Legends Satan's Angel et April March

Articles

Article « Living in skin[12] » du journal Hour Community

Article « Défilé de mode burlesque [13] » du journal Canoe

Article « Le Festival international burlesque de Montréal prend de l'ampleur[14] » du journal TVA Nouvelles

Article « Festival - Le burlesque prend de l'ampleur à Montréal [15]» du journal Canoe

Interview « Montreal Burlesque Festival at Club Soda[16] » par Breakfest Television Montréal

Interview[17] par CTV Montréal

Article « Démystifier l'art du burlesque[18] » de Le Journal de Montréal

Article « Un automne foisonnant de festivals au quartier des spectacles[19] » par La Press +

Article « Scarlett James, who won’t give her real name after five years of building her “brand”, says her shows put a modern and technological twist on the age-old striptease[20]. » par Ottawa Citizen

Liens externes

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « La beauté de la semaine: Scarlett James », Canoe,‎ (lire en ligne)
  2. « MICHEL GRONDIN ET SCARLETT JAMES : BURLESQUE: L’ART ET LE JEU DE LA SÉDUCTION », Voir,‎ (lire en ligne)
  3. « Burlesque, l'art du jeu et de la séduction », sur Amazon
  4. (en) « Burlesque: The True Art of Seduction », sur Amazon
  5. « Burlesque », sur TV5
  6. (en) « Satan's Angel: Queen of the Fire Tassels », sur IMDB
  7. « Cabaret burlesque au Cabaret du Casino: Scarlett James et numéros inusités », Les Arts Zé,‎ (lire en ligne)
  8. « Scarlett James, la diva effeuilleuse du burlesque québécois [Girl Crush 168] », Ton barbier,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « The Montreal Burlesque Festival Heats Up October Nights at Club Soda », Life in Quebec,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « The 20 Hottest Montrealers of the Year », Montreal Gazette,‎ (lire en ligne)
  11. « Montreal Burlesque Festival », sur Montreal Burlesque Festival
  12. (en) Roseanne Harvey, « Linving in skin », Hour Community,‎ (lire en ligne)
  13. Josianne Massé, « Défilé de burlesque », Canoe,‎ (lire en ligne)
  14. David Nathan, « Le Festival international burlesque de Montréal prend de l'ampleur », TVA Nouvelles,‎ (lire en ligne)
  15. David Nathan, « Le burlesque prend de l'ampleur à Montréal », Canoe,‎ (lire en ligne)
  16. http://www.btmontreal.ca/videos/montreal-burlesque-festival-at-club-soda/
  17. https://montreal.ctvnews.ca//video?clipId=717895
  18. Bruno Lapointe, « Démystifier l'art du burlesque », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne)
  19. « Un automne foisonnant de festivals au quartier des spectacles », La Presse +,‎ (lire en ligne (http://plus.lapresse.ca/screens/22204d7b-b7bc-4663-bffe-dc1b02e729c5%7C_0.html))
  20. (en) Ruth Gillson, « Scarlett James, who won’t give her real name after five years of building her “brand,” says her shows put a modern and technological twist on the age-old striptease. », Ottawa Citizen,‎ (lire en ligne (http://www.ottawacitizen.com/Scarlett+James+give+real+name+after+five+years+building+brand+says+shows+modern+technological+twist+striptease/7176505/story.html))

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).