Encyclopédie Wikimonde

Seconde rocade de Rennes

Aller à : navigation, rechercher

Seconde rocade de Rennes
Image illustrative de l’article Seconde rocade de Rennes
La D29 (section nord) au croisement du canal d'Ille-et-Rance, à Betton
Caractéristiques
Longueur 65 km
Direction semi-circulaire (C)
Ceinture périphérique Rennes
Villes principales Betton, Pacé, Le Rheu, Saint-Jacques-de-la-Lande, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Vern-sur-Seiche

La seconde rocade de Rennes est une boucle de routes départementales d'environ 65 kilomètres qui a pour fonction de relier les communes de la première ceinture rennaise et de transférer une partie du trafic du périphérique de Rennes en cas de saturation.

Elle est constituée par :

  • La D29 au nord : Betton - Saint-Grégoire - Mongermont - Pacé
  • La D288 à l'ouest : Pacé - Vezin-le-Coquet - Le Rheu - Chavagne
  • La D34 au sud : Saint-Jacques-de-la-Landes, Chartres-de-Bretagne - Noyal-Châtillon-sur-Seiche - Vern-sur-Seiche
  • La D92 à l'est : Châteaugiron - Noyal-sur-Vilaine - Acigné.

Cette seconde ceinture n'est pas encore complète notamment à l'est entre Betton et Vern-sur-Seiche :

  • Il n'existe pour le moment aucune réelle liaison entre la D29 et la D92, entre Thorigné-Fouillard et Acigné, et la voie de contournement de ces deux communes, qui dans l'idéal se ferait par le nord, semble difficile à mettre en place à cause de la Forêt de Rennes, bien qu'un échangeur avec l'A84 pourrait être très intéressant pour mettre en place des itinéraires bis.
  • Il faudra dévier la D92 afin de la faire passer entre Noyal-sur-Vilaine et Brécé pour créer un échangeur avec la N157, et ainsi délester le trafic en provenance du Mans et à destination de Vannes - Lorient. En outre, l'actuelle proximité des échangeurs sur la N157 semble peu propice à la création d'un nouveau, mais reste possible en mutualisant les voies d'insertion et de sortie.
  • Même si la déviation de la D92 qui permettrait de contourner Noyal-sur-Vilaine se réalise, d'autres communes nécessitent aussi des déviations, en particulier Vern-sur-Seiche sur la D34.
  • À l'heure actuelle il n'existe aucune nomenclature au niveau des indications routières mentionnant ce deuxième périphérique, il est donc très difficile d'identifier cette seconde ceinture pour un voyageur lambda, en particulier au niveau des intersections.
  • A plus long terme pour pouvoir vraiment parler de deuxième ceinture, ou seconde rocade, il faudra supprimer les croisements de type giratoire avec les autres routes et les remplacer eux-aussi par des échangeurs, et en faire une 2x2 voies.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).