Encyclopédie Wikimonde

Sheryo

Aller à : navigation, rechercher

Sheryo, de son véritable nom Farid HAMADOU, est d'origine algérienne et est un rappeur originaire de Blanc Mesnil (Seine-Saint-Denis), ancien membre du groupe DSP avec B.James et du collectif Anfalsh. Il est singulier car il a acquis sa célébrité en partie grâce à l'improvisation, les clashs, un flow très régulier, et une démarche refusant en grande partie l'exposition médiatique . Comme La Rumeur, il est engagé dans l'idée qu'il fait du "rap de fils d'immigrés" et non du "rap français".

Biographie

Son parcours

Il découvre le hip-hop au début des années 1990 avec les groupes précurseurs IAM, Assassin et NTM. Il commence à s'initier au tag avant de trouver sa véritable vocation : le rap. 1995-96 : Passage en prison. À sa sortie, il part pour Nantes jusqu'en 1998 [réf. nécessaire]. Il fait une première apparition sur l'unique album de Faouzi Tarkhani, Guerrier pour la paix, aux côtés de ses acolytes, Casey, Prodige et Ekoué de La Rumeur sur le titre Dois-je me taire ?.

Sheryo est d'abord connu pour ses aptitudes de freestyler : ses improvisations et les clashs auxquels il prend part. C'est par cet exercice qu'il acquiert une certaine notoriété avec la confrontation qui l'oppose à Sadik Asken sur la street-tape Sang d'Encre de JP Seck en 2000. Ce clash démontre la capacité du rappeur à enchainer des rimes sur une longue période, et à descendre son adversaire; bien que sa victoire est contestée car le clash est coupé par moments sur la mixtape Sang d'Encre. Cependant, la version originale est disponible sur la mixtape "Que d'la Haine 1".[non neutre] Sur L'esprit Hip Hop fuck le maximum boycott: Il s'agit bien de l'un des premiers morceaux du genre dans le rap français, le "diss" si courant dans le rap américain [réf. nécessaire].

Sheryo sort peu après son premier EP, Ghetto Trip - 1er Ep Zode, qui obtiendra la faveur des critiques[réf. nécessaire]. Sur disque, l'aspect freestyle est toujours présent : les "punchlines" (formules fortes) fusent ; les textes sont très portés vers l'égotrip parsemé de discours contestataire; discours largement développe dans le titre éponyme de l'EP.

Ensuite, la sortie du maxi La Salaire de la Galère, dont on retiendra surtout la Face B : "Je reste underground" en featuring avec Ekoué de La Rumeur, avec des paroles assez faciles et simplistes. Dans ce titre, Akhenaton du groupe IAM est très violemment pris à parti. Il s'agit en fait d'une réponse au titre "C'est ça mon frère" sur le dernier album solo d'Akhenaton, Sol Invictus, où ce dernier tournait en ridicule une caricature de "MC de l'underground" qui crache sur les grandes figures commerciales du rap français. Sheryo l'a pris pour lui. Le seul intitulé de la Face B, "Je reste underground" fait écho à un ancien titre d'IAM, "Reste underground" sur Ombre Est Lumière, dont la thématique était identique à celle de "C'est ça mon frère". Ce titre avait déjà été à l'origine de petites piques envers IAM à l'époque de sa sortie (notamment par NTM, sur le troisième album Paris sous les Bombes ).

Après un passage en prison (6 mois) en 2003 [réf. nécessaire], il forme DSP - Démissionne Sous la Pression avec B.James, Spécial Homicide (Casey et Acto), Prodige et Navea. Sortiront alors trois mixtapes estampillées Anfalsh, compilant des inédits, des extraits d'autres mixtapes et des freestyles radio. En 2005, après quelques problèmes internes avec Casey et d'autres membres du collectif, Sheryo ainsi que Navea se séparent de Anfalsh [réf. nécessaire]. Sheryo répondra t il après quelques attaques [réf. nécessaire] d'Anfalsh sur le cd " représailles " ?

Credo

Dans le cadre de la contestation, son propos est très proche de celui du groupe La Rumeur dans sa radicalité. Sheryo rejette le milieu du rap français[réf. nécessaire] et étiquette sa musique comme ses comparses de La Rumeur, d'Anfalsh et de Less du Neuf[réf. nécessaire] de "rap de fils d'immigrés". Il s'oppose violemment aux majors ; pourtant son EP est distribué par Virgin, mais il coupera les ponts rapidement aux vues des pressions exercées par Akhenaton sur Virgin pour que son maxi ne sorte pas[1] et ayant les moyens avec Anfalsh de le distribuer. Pour ces deux derniers points, Sheryo sera invectivé (quoique gentiment), avec de nombreux autres[Qui ?], par son ancien compère MC Jean Gab'1 sur le morceau "J't'emmerde". Il répondra tout aussi directement sur le volume 2 des mixtapes Anfalsh par le cinglant "MC Grand Gamin".

Discographie

Maxis

  • 2001 Ghetto Trip - 1er EP.ZODE
  • 2002 Le Salaire de la galère
  • 2005 Lumpen Propaganda

Apparitions

  • 2011 Mixtape "Saison glaciale" (Station Zebra Recordz) avec le titre "Explosif" feat Saoul & Derka
  • 2009 Compile "Traces De Lutte" (BBoyKonsian) avec le titre "Après Tout"
  • 2009 Album de Pizko Mc "El Proyecto CarnePerro" avec le titre "La musique" feat Pizko Mc
  • 2008 Maxi gratuit 4 titres de Eskicit "Echos" avec le titre "Ceux qui gènent- Eskicit feat. La K.bine, Sheryo & Sonny Black (4 Fantastiks)
  • 2008 Mixtape Station Zebra "The French Connection" avec le titre "93 Cali - Nova Kane, Sheryo & Sonny Black (4 Fantastiks)
  • 2008 Mixtape gratuite de Pizko MC & Skalpel "CarnePerro" avec le titre "Freestyle - La K.bine, Sheryo & Pizko MC"
  • 2008 Compile "Soulevement" (Kifrão) avec le titre "Aulnay-Blanckok - La K.Bine feat. Sheryo"
  • 2007 Album de Skalpel (La K.bine) "Kommando Malik "avec le titre "Le moment est venu - Skalpel feat. Sheryo"
  • 2007 Compile "Purists Only" (BBoyKonsian) avec le titre "Putain de B.Boy"
  • 2007 Album d'Eskicit "Immortel" avec le titre "Hay deejay - Eskicit feat. Sheryo et Sonny black"
  • 2006 Mixtape gratuite "La Mémoire du Sous-Terrain" (Kifrão) avec le titre "De mémoire d'âme"
  • 2006 Mixtape gratuite "Première Rafale" (Seartwo) avec le titre "Le sang coule - Eskicit feat. Sonny black et Sheryo"
  • 2005 Mixtape Station Zebra "Total' Explosion"
  • 2001 à 2005 Mixtapes produites par Anfalsh "Que d'la Haine" (trilogie)
  • 2004 Mixtape Sang d'encre "Haut Débit" avec le titre "Témoin du mal"
  • 2003 Album de La Rumeur "L'ombre sur la mesure" avec le titre "A les écouter tous - La Rumeur feat. Special homicide, Sheryo et Le Téléphone Arabe"
  • 2000 "La Bande Originale" avec le morceau Les envieux
  • 2000 Mixtape "L'antre de la folie" (label Kérozen) impro sur le titre "openmicfreestylesessionimpro"
  • 1999 Mixtape "Un jour peut-être" (label Kérozen) avec le titre "Kerozen"
  • 1999 Mixtape "Sang d'Encre"

Notes et références

  1. Ekoué : "Il s'est permis de nous dire qu'on était jaloux de son succès et qu'on était une petite bande d'aigris qui avait toujours le morceau Reste underground en travers de la gorge. Il a aussi affirmé qu'il était près à le rechanter ce morceau. Il nous a insulté une fois c'était pas nécessaire d'essayer de remuer le couteau dans la plaie. Après, on l'a appelé cordialement et on lui a demandé des comptes, parce qu'on comptait pas en rester là. Y'a un morceau qui existait dans son album, C'est ça mon frère, ou sans citer explicitement des noms, c'était très clair qu'il s'en prenait à des gens comme moi ou Sheryo, qui ne sommes pas d'accord avec lui. Après, il a menacé de retirer ses billes et de faire pression pour que le maxi de Sheryo ne sorte pas, et c'est ce qui s'est passé. Le maxi n'est pas sorti chez Virgin. Ils ont alors cassé leur petite tirelire et distribué le maxi eux-mêmes un peu partout pour que ce morceau soit entendu
    (extrait d'une interview de l'Abcdr du Son : http://www.abcdrduson.com/interviews/feature.php?id=142&p=4)

Liens externes

Page MySpace

Clip "Explosif" feat Saoul & Derka Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).