Encyclopédie Wikimonde

Sidi Boushaki

Aller à : navigation, rechercher

Sidi Brahim Boushaki Ez-Zaouaoui
Exégèse de la Ourdjouza Sidi Boushaki
Exégèse de la Ourdjouza Sidi Boushaki
Naissance 1394
Aïth Aïcha, Thénia
Décès 1453  (59 ans)
Aïth Aïcha, Thénia
Nom de naissance Ibrahim Ibn Faïd
Autres noms سيدي بوسحاقي إبراهيم بن فايد الزواوي
Nationalité Algérienne
Ordre religieux Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Vénéré par Islam

Sidi Brahim Boushaki Ez-Zaouaoui (de son vrai nom Brahim U Fayed Azwaw ⵀⵔⵂⵎ ⵓⴼⵉⴷ ⵣⵓⵓ originaire de la tribu des Aïth Aïcha), marabout de la ville de Thénia, né en 1394 dans le village Soumâa (Thala Oufella, Habedda) situé au sud de Thénia, en Kabylie, est un théologien musulman algérien[1].

Biographie

Sidi Boushaki Ez-Zaouaoui[2] est un contemporain de Sidi Abderrahmane At-Thaalibi qui est originaire de la plaine des Issers non loin des montagnes de Thénia[3].

Thénia

Sidi Boushaki Ez-Zaouaoui est né en 1394 dans le âarch des Aïth Aïcha, à Thénia, dans le massif de Khechna, prolongement du Djurdjura[4].

Il a commencé ses études au village de Soumâa (Thala Oufella, Habedda) à Thénia en 1398.

Béjaïa

Exégèse de la Ourdjouza Sidi Boushaki

Il s'est rendu à Béjaïa en 1404, très jeune, pour y poursuivre ses études[5].

Il y étudia le coran et le fiqh malékite[6].

Il y fut élève en fiqh malékite chez "Abou Alhassan Ali Ibn Othman", un théologien reconnu originaire de Kabylie.

Béjaïa était au début du XVe siècle un centre religieux et un lieu de rayonnement du soufisme.

Tunis

Il a pris destination en 1406 vers Tunis où il s'est approfondi en fiqh malékite[7].

Il y étudia le tafsir du coran chez le juge Abou Abdallah Al Kalchani.

Il y reçut le fiqh malékite chez Yaakoub Ez-Zaghbi.

Il fut élève de Abdelwahed Al Fariani dans les fondements (Oussoul) de l'Islam.

Retour à Bejaia

Il retourna en 1409 vers les montagnes de Béjaïa où il s'est approfondi en langue arabe chez Abd El Aali Ibn Ferradj[8].

Constantine

Il s'est rendu en 1410 à Constantine où il résida de longues années[9].

Il y reçut les enseignements dans la foi musulmane (Aslaïne) et la logique chez "Abou Zeïd Abderrahmane", surnommé "El Bez".

Il y étudia la prose, le vers, le fiqh et la majorité des sciences théologiques de l'époque chez Ibn Marzouk El Hafid (ar) (1365 - 1439), le savant du Maghreb qui avait rendu visite à Constantine pour y prêcher son savoir, à ne pas confondre avec son père Ibn Marzouk El Khatib (1310 - 1379).

Il a rallié La Mecque pour le pèlerinage et l'étude.

Décès

Il est décédé en 1453, et a été enterré dans les montagnes de Thénia dans sa tribu kabyle originaire.

Descendants

Brahim Boushaki

Les descendants de Sidi Boushaki portent le patronyme Boushaki ainsi que d'autres patronymes à Tizi Naïth Aïcha (Thénia), en Basse Kabylie, en Algérie et ailleurs[10].

 
 
 
 
 
 
Descendants
de Sidi Boushaki
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Autres branchesMraldèneThala Oufella (Soumâa)Tabrahimt
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Autres
familles.
Familles:
Beggar,
Bouchlaghem,
Boushaki,
Ibn El Boushaki,
Ishak Boushaki,
Saad Chaouch.
Familles:
Arar,
Baki,
Beldi,
Ben Nâamane,
Bouchatal,
Boushaki,
Chili,
Dellal,
Ifri,
Lella,
Rahmoune,
Talbi,
Touzout.
Familles:
Abzar,
Ansar,
Aouina,
Berdioui,
Dellali,
Kerdioui,
Kerrouche,
Meslem,
Othmani.

Œuvre

La zaouïa de Sidi Boushaki a été construite en 1422 au retours de ce théologien de son périple initiatique au Machrek.

Sidi Boushaki a rédigé un tafsir du texte coranique titré Tafsir Sidi Boushaki (Tafsir Az Zaouaoui).

Il a aussi écrit un poème de grammaire arabe titré Ourdjouza Sidi Boushaki (Ourdjouza Az Zaouaoui).

Quant au fiqh malikite, il y a rédigé une exégèse de Moukhtassar Khalil titrée Tassehil Sidi Boushaki.

Notes et références

  1. https://archive.org/details/TaarifKhalafBiRijalSalaf/page/n211
  2. http://shamela.ws/browse.php/book-27084/page-19
  3. https://archive.org/stream/Tarikh.Al-jazair.Al-am/kitab#page/n541/mode/2up
  4. https://archive.org/stream/Dawou_Lami/Dwu_Lamea_01#page/n118/mode/2up
  5. https://archive.org/stream/Neilu_AlIbtihaj_Bi_Tatriz_Dibaj/nayl-alibtihaj-bitatriz-addibaj#page/n56/mode/2up
  6. https://archive.org/stream/MujamMualifinKahala/Mujam_Mualifin_Kahala#page/n14/mode/2up
  7. https://archive.org/stream/do-dorrat-al7ijal/dorrat-al7ijal-1#page/n223/mode/2up
  8. https://archive.org/stream/MoajamAlamAljazair#page/n159/mode/2up
  9. https://archive.org/stream/chajarat-annour/chajarat-nour-01#page/n261/mode/2up
  10. https://archive.org/stream/MoajamAlamAljazair#page/n159/mode/2up

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).