Encyclopédie Wikimonde

Skënder Sherifi

Aller à : navigation, rechercher
Skënder Sherifi
Naissance
Auteur
Langue d’écriture Français, albanais
Genres

Skender Sherifi, est un auteur belge originaire d'Albanie, né à Vitina Kosova le 16 octobre 1954.

Biographie

Il est arrivé avec sa famille en Belgique comme réfugié politique de l’ONU en août 1956. L’auteur a évolué dans une culture et une formation parfaitement francophone à Bruxelles, sans se couper de sa langue d’origine, pratiquée en famille.

Il a transité une quinzaine d’année par Paris, à l’invitation personnelle du grand poète et éditeur français (sorte de père spirituel et symbolique de l’auteur[non neutre]) Pierre Seghers, qui lui présentera quasi le tout-Paris intellectuel et artistique[non neutre][réf. nécessaire] durant ces années (que l’auteur considère comme son âge d’or et sa vraie université de la vie[travail inédit ?][réf. nécessaire]) allant de 1976 à 1990. Des rencontres et confrontations incroyables[non neutre] avec des personnalités qui auront marqué le XXe siècle, tels Aragon, Pierre Emmanuel,Claude Lévy Strauss, Fernand Braudel, Michel Leiris,Yves Bonnefoy, Robert Sabatier, Norge, Arrabal, Klossowski, Ionesco, Topor, Léo Ferré, Maurice Blanchot, Mandiargues, Guillevic, Marcel Jullian, Allan Ginsberg, Pierre Clémenti, Francis Bacon, et bien d’autres[évasif][réf. nécessaire]

De la même façon, il a côtoyé durant des décennies tout ce que les arts et la culture compte comme personnalités dans la Belgique francophone[non neutre][réf. nécessaire], en y ajoutant Wim Vandekeybus, Joss de Pauw, Geert van Istendael, Koen Stassyns et Hugo Claus pour la partie néerlandophone.

Afin de nourrir sa part albanaise, son legs familial, ainsi que celui de sa naissance : l’auteur séjournera durant quatre années à Prishtina, la capitale de Kosova, où il se liera d’amitié avec Ibrahim Rugova[réf. nécessaire], dans une relation rare et privilégiée[non neutre], lequel d’ailleurs jouera un rôle tout à fait capital dans la vie de Skender, surtout par rapport à son engagement humain et culturel, vis-à-vis du monde albanais et de ses origines.

Ensuite il complètera son itinéraire albanophone en se rendant régulièrement en Albanie depuis l’ouverture de ce pays à la démocratie en 1990. Il y rencontrera tous ses collègues du monde artistique et culturel à Tirana, et surtout ses deux amis (père ou frère spirituels de référence) qui sont Jusuf Vrioni (le génial traducteur francophone de Kadaré[non neutre]) et le philosophe et sociologue Artan Fuga.

Skender Sherifi revendique fièrement sa francophonie[non neutre], car c’est un vrai amoureux de la France, de sa langue et de sa culture. Mais en même temps, il est farouchement attaché à ses origines albanaises, comme une fidélité envers sa propre histoire et la réalité objective de son parcours.

Il est l’auteur d’une dizaine de livres publiés à Paris, à Bruxelles, à Tirana et à Prishtina, en langue française et albanaise. Surtout de la poésie, mais aussi un essai et une œuvre dramatique destinée à la scène francophone. Curieux et ouvert à tout par nature[non neutre], libertaire baigné des atmosphères de mai 1968 et de Woodstock, l’auteur est un passionné de voyages et de rencontres, de cinéma, de théâtre, de musique, de peinture et de sculpture, de danse et de photographie, d’architecture, et des grands espaces sauvages de la nature vierge et inviolée … Amoureux tout simplement de la vie, et de tout ce qu’elle nous offre comme nourritures intellectuelles, spirituelles, physiques, émotionnelles et imaginaires[non neutre]Sa devise pourrait être[interprétation personnelle] : « ni dieux, ni maîtres … peace and love … la liberté libre … l’humanisme, la tolérance, la générosité sociale et la fraternité sur cette terre qui a assez souffert de la bêtise humaine »

En France : en langue française

  1. Quelque part Quelqu’un – 1980 – Poésies éditions Saint-Germain-des-Prés à PARIS[1]
  2. Oxygène – 1984 – Poésies éditions Saint-Germain-des-Prés à Paris

À Kosova : en langue albanaise

  1. Lojë e Kundërlojë (Jeux et Contre-Jeux) – 1980 – Poésies éditions RILINDJA – Prishtina – traduction albanaise effectuée par monsieur Ibrahim Rugova, (Père de la Nation et président de la République) à partir des textes originaux en français.
  2. OKSIGJENI (Oxygène) – 1989 – Poésies éditions RILINDJA à Prishtina – traduction albanaise effectuée par mon ami personnel, le génial professeur-docteur et président de la République de Kosova - Monsieur Ibrahim Rugova, à partir des textes originaux de l’auteur en français
  3. POEZI – juin 2008 – aux éditions Faïk KONICA – à Prishtina. Maison d’édition dirigée par mon ami, l’écrivain Monsieur Nazmi Rahmani

Traduction faite à KOSOVA : en langue française

  1. Dega e Pikëlluar (La Solitude d’une Branche) – en 1980 - adaptation en français d’une anthologie de la poésie albanaise de l’ex-Yougoslavie, en majorité ceux de Kosova, comprenant les 20 ou 25 meilleurs poètes albanais de cette époque. Elle fut publiée à l’initiative de la Maison d’édition de l’état « RILINDJA » et soutenue par le gouvernement. La traduction française de cette anthologie m’avait été demandée personnellement par monsieur Ibrahim Rugova, comme un service important rendu à la Nation et c’était pour moi, un devoir moral et amical d’y répondre favorablement[réf. nécessaire]. Ce fut la toute première anthologie de ce genre publiée officiellement en français et permettant ainsi de lire pour la toute première fois en Europe occidentale et francophone des écrivains albanais de l’ex-Yougoslavie. Elle a été publiée en version bilingue en 3 000 exemplaires durant l’année 1980 par les éditions RILINDJA à Prishtina, cela dans les quatre grandes langues internationales, à savoir la version anglaise, allemande, espagnole et moi qui ait assuré la version en français de ce livre, qui marquait une étape importante dans le contexte assez spécial et flou de l’époque.

En Albanie : en langue albanaise

  1. Ora e Meteoreve (À l’heure des météores) – 1996 – Poésies éditions GLOBUS R. – Tirana – Albanie – dirigée par Monsieur Petraq Risto. Ce livre qui fut mon tout premier publié officiellement en Albanie, a bénéficié du soutien gouvernemental, via une aide directe du ministre de la Culture albanaise de 700 dollars US[réf. nécessaire]
  2. Ateljete e Endrave (Les Ateliers du rêve) – 2005 – Poésies éditions GLOBUS R. – Tirana – Albanie – dirigée par monsieur Petraq Risto. La traduction albanaise de l’ouvrage a été effectuée par monsieur Albert Nikolla
  3. TRIO E PËRJETSHME (Le Trio éternel) – dramaturgie – proposition de spectacle scénique en langue albanaise pour l’Albanie et le Kosovo. Projet avec 11 acteurs ! Publié aux éditions « ILAR » à Tirana en mars 2011 et accompagné de 18 opinions critiques en préface et postface, de la part des grandes personnalités connues de la dramaturgie et de la littérature européenne francophone, mais également albanophone
  4. LOVE – publié aux éditions « ILAR » à Tirana en mars 2012 en version albanaise traduite par monsieur Albert Nikolla, et accompagné de 13 préfaces de grandes personnalités européennes francophones et albanaises, et suivi d’un dossier de presse assez complet à l’usage des lecteurs, sur l’auteur et son œuvre globale.
  5. HIJET E DRITES (Poezi) publié en 2011- via les réseaux internet Amazone – dans une traduction et présentation albanaise de Jeton Kelmendi (poète kosovar)

En Albanie : en langue française

  1. Les Ateliers du rêve – 2003 – Poésies aux éditions ONUFRI – Tirana – Albanie – dirigée par Monsieur Bujar Hudhri. Ce livre a bénéficié du soutien financier du Centre national des lettres à Paris.
  2. PASSION – 2004 – Poésies aux éditions ONUFRI – Tirana – Albanie – dirigée par monsieur Bujar Hudhri. Ce livre bénéficié du soutien financier du Centre national des lettres à Paris. Œuvre expérimentale apocalyptique et post atomique …
  3. Conversations avec la Jeunesse albanaise – 2006 – Essai libre et spontané sur le double regard critique et identitaire de l’auteur, à la fois parfait francophone et albanophone. Réflexions personnelles et intimes de l’auteur sur ses origines albanaises éditions EMAL – Tirana – Albanie en 2006.

En Belgique : en langue française

  1. Love – 2008 – Prose et poésies éditions L’Esprit des Aigles – Bruxelles – Belgique. Il faut souligner que ce livre a été élu par le journal quotidien belge La Libre Belgique (via les journalistes du secteur culturel et artistique) comme l’un des 10 meilleurs livres de toute l’année 2008 en Belgique et en Europe francophone
  2. Le TRIO ETERNEL – 2009 – Dramaturgie – Théâtre poétique Texte conçu dans l’idée d’un vrai spectacle vivant sur la scène avec au moins 7 acteurs, sinon idéalement 11 acteurs. éditions L’Esprit des Aigles – Bruxelles – Belgique. L’œuvre est présentée en lecture-spectacle public avec 9 acteurs par le directeur du théâtre des Martyrs de Bruxelles en mars 2013
  3. S I L E N Z I O - Poésies – publié fin 2012 aux éditons « L’ESPRIT DES AIGLES » à Bruxelles - BELGIQUE. Il s’agit du volume 1 – des poèmes de Jeunesse de l’auteur, lesquels signent ses débuts connus et officiels en littérature. Des Textes d’adolescence des années 1972 – 1973 – 1974 – et 1975 . Illustre la période post 68 et Woodstock de l’auteur.

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).