Encyclopédie Wikimonde

Solidaires Finances publiques

Aller à : navigation, rechercher
Solidaires Finances publiques

Cadre
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation 9 décembre 2009
Origine Syndicat national unifié des impôts (SNUI)
SUD Trésor
et Union SNUI Sud Trésor Solidaires puis Solidaires Finances publiques
Identité
Secrétaire général Vincent Drezet
Affiliation européenne Union du personnel des finances en Europe
Membres 20 000
Site web Solidaires Finances Publiques

Solidaires Finances Publiques est un syndicat français de la direction générale des Finances publiques (DGFiP), issu de la fusion de la DGI et de la DGCP. Membre de l'Union syndicale Solidaires, de la Fédération Solidaires finances et de l'Union du personnel des finances en Europe (UFE), c'est le premier syndicat de la DGFIP. Il s'est appelé Union Solidaire SNUI Sud Trésor jusqu'au 27 juin 2012.

Historique

Historique du SNUI

Le Syndicat national unifié des impôts (SNUI) a été fondé en 1962[1].

Il est l'une des organisations membres fondatrices d'ATTAC, association fondée en 1998 pour promouvoir la taxe Tobin[2].

Tout en défendant les salariés de son giron, le syndicat s'exprime sur les projets fiscaux et plaide pour une fiscalité plus progressive. Ainsi, en 1999, il regrette l'absence de révision rapide des bases locatives servant de base à la taxe d'habitation[3]

Historique de Sud Trésor

Le syndicat SUD Trésor a été fondé en 1995 après les grèves contre le plan Juppé et qui rejoint le Groupe des Dix[4].

Historique de l'union SNUI - SUD Trésor

Bien qu'opposés à la fusion des directions des impôts et du Trésor, qui a abouti à créer en 2008 la Direction générale des finances publiques (DGFiP) [5], les deux syndicats s'adaptent à ce nouveau contexte et créent l'union SNUI - SUD Trésor le [6] par la fusion du Syndicat national unifié des impôts (SNUI), créé en 1962[7], et de SUD Trésor, créé en 1995[8]. cette fusion est le résultat d'un long processus de rapprochement de syndicats autonomes des grandes confédérations, qui avait vu notamment la constitution du groupement interprofessionnel G10 (le Groupe des Dix) avec parmi les organisations initiales le SNUI, l'adhésion des syndicats SUD au G10, et la volonté pragmatique de Chantal Aumeran, secrétaire générale du SNUI, d'éviter une concurrence entre deux syndicats du G10 dans un même périmètre professionnel[9].

Lors des premières élections aux commissions paritaires de la nouvelle direction, Solidaires arrivait en tête avec 33 % des voix (+3 %), devant la CGT avec 29 % et FO avec 20 %[10]. Le syndicat revendique 20 000 des 100000 membres de Solidaires[10].

En 2012, les adhérents sont appelés par référendum à se prononcer sur un nouveau nom. 72,5 % des adhérents se prononcent en faveur d'une nouvelle dénomination[11]. Le syndicat prend officiellement le nom de Solidaires Finances Publiques le 27 juin 2012[12].,[10], l

Revendications

Les syndicats SUD sont caractérisés par un fonctionnement moins hiérarchisé que le syndicalisme classique, la limitation des mandats, l’affichage d’une orientation syndicale de lutte et un recrutement qui ne se limite pas aux anciens de la CFDT et s’étend chez les jeunes et les surdiplômés, plus touchés par l’emploi à temps partiel, les bas salaires et le déclassement[4].

Le syndicat conteste le système d'évaluation et notation et demande l’abrogation du décret « Fonction Publique » de 2002 qui l'a mis en place.

Le syndicat a demandé aussi une stabilisation des effectifs de la DGFiP (dans un contexte de réduction), son responsable Vincent Drezet argumentant : « Recruter un contrôleur ne coûte rien, au contraire, cela rapporte. En moyenne, un agent de la DGFiP rapporte 1,3 million d'euros par an. Il a payé la totalité de sa carrière en dix-huit mois[13] ».

Résultats de SFP aux élections professionnelles

CAP nationales
2004 2007 2008 2009
44,96 % 45,40 %
CAP locales
2004 2007 2008 2009
49,80 % 49,35 %

Logos

Notes et références

  1. « Quels impôts demain ? », syllepse.net (consulté le 24 octobre 2017)
  2. « Le collège des fondateurs », attac.org (consulté le 24 octobre 2017)
  3. « Le SNUI dénonce l'abandon de la réforme de la taxe d'habitation », lesechos.fr, (consulté le 24 octobre 2017)
  4. 4,0 et 4,1 Patrick Fridenson, « Syndicats et réformes en France depuis 1945 », Revue d’histoire moderne et contemporaine, (consulté le 24 octobre 2017)
  5. « Des syndicats critiquent le bilan de la fusion des directions des impôts et du Trésor », lesechos.fr, (consulté le 24 octobre 2017)
  6. Qui sommes nous ?
  7. à la suite d'une volonté de différents syndicats de s'unifier au sein d'une même organisation
  8. Le syndicat est issu de la fusion en novembre 1996 des syndicats SPASET (syndicat professionnel autonome des services du trésor, membre de la FDSU) et SUD Trésor (créé en 1995 par des militant CFDT après le conflit sur le plan Juppé, le syndicat était membre de Solidaires), l'entité formée s'appellera un moment SU. au Trésor - La fusion - avant de devenir SUD Trésor
  9. Ivan Sainsaulieu, « La contestation pragmatique dans le syndicalisme autonome »,
  10. 10,0, 10,1 et 10,2 « Solidaires finance publiques : Le vieux SNUI fait sa mue », alternativelibertaire.org, (consulté le 24 octobre 2017)
  11. Résultat du référendum interne sur le changement de nom, devenu effectif le 27 juin 2012
  12. http://snuisudtresor.fr/agt_adh/actualite/2012/juin/120627_modifstatutaire.pdf Modification des statuts incluant le changement du nom du syndicat
  13. Elsa Conesa, « Bercy : les syndicats dénoncent la baisse des effectifs », lesechos.fr, (consulté le 24 octobre 2017)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel
  • Union du personnel des finances en Europe (http://www.finanzpersonal-europa.de/Dateien/french.htm)

Cet article « Solidaires Finances publiques » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).