Encyclopédie Wikimonde

Sonothérapie

Aller à : navigation, rechercher

La sonothérapie utilise les sons et les vibrations dans un but thérapeutique. C'est une technique de bien-être par le massage sonore.

Histoire

Outils thérapeutiques

Les bols tibétains

L'histoire du bol tibétain est étroitement liée à l'histoire du Tibet, ainsi maintenant les bols proviennent essentiellement du Népal, de l'Inde et du Tibet. Leur utilisation date de l'âge de Bronze. Les bouddhistes les utilisaient en vertu de leurs propriétés curatives. Ainsi pour les bols, nous parlons de sons, et non pas de musique. Les sons produits dépassent l'écoute de l'oreille, puisque c'est au niveau du ressenti, d'où toute la différence avec une musique[1].

Les diapasons thérapeutiques

Histoire des diapasons thérapeutiques

L'utilisation des diapasons thérapeutiques commença en 1550 en Italie, comme outils de diagnostic pour les affections de l'oreille moyenne ou interne. Au fur et mesure, la technique se développait en Angleterre, en Allemagne, et en France vers 1840. Un adepte de l'anthroposophie, Hans Jenny, développa à partir des procédés de visualisation de Chladni et d'autres acousticiens et des idées de Goethe sur la nature, la pratique cymatique (« Kimatik »)[2]. Selon lui, le son « O » produit un cercle parfait (dans le sable ou l'eau), le son OM (hindous) créait des dessins semblables à ceux des mandalas anciens.

Des recherches ont été réalisées sur l'utilisation de l'influence des sons sur l'eau et le corps humain. Les chercheurs en auraient déduit la fréquence optimale de chaque organe.[réf. souhaitée]

Les diapasons de la résonance de Schumann - La fréquence de Schumann,

La résonance de Schumann c’est simple, c’est le produit de la division de la vitesse de la lumière c dans le vide (=300 000 km/sec) par la circonférence moyenne du globe terrestre qui est d’environ 38300 km (2pRt avec un Rt de 6000 km) ce qui nous donne 7.83 Hz. Les premiers astronautes et cosmonautes souffraient du « mal de l’espace » Car dans l’espace vous n’êtes plus en résonance avec la vibration, fréquence de Schumann. Maintenant les astronefs modernes ont un fréquencemètre "Schumann Simulator" de 7.83 vibrations par seconde. Les cosmonautes russes étaient à l'avant-garde du développement de cette technologie. Ils ont pu rester dans l'espace beaucoup plus longtemps que les astronautes de la NASA au début de l'exploration spatiale.

Cela démontre le simple fait que nous ne pouvons pas être en bonne santé en cas de déconnexion de la "fréquence biologique naturel de 7.83 Hz et de ces octaves"

Une exclusivité de diapasons.fr selon les recherches du sonothérapeute et chercheur  Patrick Schifferling

Diapason d'or thérapeutique de 125.28 Hz

Il semblerait que la Résonance Schumann agit comme un diapason naturel avec nos oscillateurs biologiques. Selon Michael Hutchinson dans son livre "Power Mega Brain" La fréquence de 7,83 Hz a un large éventail d'effets bénéfiques sur les êtres humains, les animaux, les plantes, la vie sous toutes ses formes, allant d’une amélioration de la guérison à l'apprentissage accéléré. Quand un système biologique vibre à cette fréquence, il est dit être dans un état de résonance ou de syntonie avec la fréquence magnétique de la planète.

Si la glande pinéale est affectée :

Il y a diminution de la production d'hormones, en particulier la mélatonine (souvent dénommée hormone du sommeil, est surtout connue comme étant l'hormone centrale de régulation des rythmes chrono biologiques), cette glande ne produit pas de mélatonine en l'absence de la résonance de Schumann 7.83 Hz ou ces octaves 15.66 Hz – 31.32 Hz – 62.64 Hz – 125.28 Hz - 250.56 Hz - 501.12 Hz - 1002.24 Hz - 2004.48 Hz - 4008.96 Hz.

La mélatonine

semble avoir un lien très étroit avec la «fréquence de résonance biologique optimale". Il a également été établi que la résonance de Schumann est en quelque sorte une "fréquence de fenêtre" pour la libération de l'hormone de croissance. Nos systèmes biologiques sont toujours réglés à cette fréquence, nous devons chercher la façon dont nous pouvons nous accorder de nouveau dans cette fréquence. Cela pourrait être notre seule chance de maintenir un système immunitaire sain.

En écoutant la résonance Schumann au moyen de diapason comme le 31.32 Hz – 62.64 Hz – 125.28 Hz qui sont des octaves de 7.83 Hz, le cerveau entre dans cette fenêtre de la guérison accélérée.

L'effet de cet «ancrage» nous amène dans cette fréquence naturelle, en dehors de l'amélioration de la fonction immunitaire, un sentiment de calme intérieur et un sens spirituel profond de l'unité avec Gaia notre Terre Mère.

Cette unité avec tout ce qui nous entoure, qui, a si souvent été décrite dans les anciens enseignements, comme étant la fréquence de notre planète, elle a également été démontrée comme étant aussi la fréquence de notre cœur et le rythme d'encéphalogramme quand nous éprouvons "l'Amour inconditionnel". L'amour est une fréquence - L'amour est le grand Guérisseur.

La plupart d'entre nous sommes totalement inconscients du fait que nous vivons tous sur une planète qui émet naturellement la fréquence de l'Amour 7.83 Hz. Tout ce que nous avons à faire c'est d'écouter cette fréquence et la guérison prendra effet.

C’est le diapason de la création qui est en harmonie avec toutes nos cellules.

Deux diapasons 125.28 Hz tapés sur un activateur et posés sur le méridien de la vessie, provoque un profond apaisement, soulagent les courbatures, stimulent la circulation des liquides dans le corps (lymphes et le sang) et des énergies : Que du bonheur !

Ces effets sont mesurables.

Étonnamment, après seulement quelques minutes d'écoute des diapasons de la résonance de Schumann, non seulement le champ bioénergétique du corps devient totalement équilibré, mais aussi l’aura et les chakras son harmonisés, contrecarrer les effets de la pollution électromagnétique. Écouter ces fréquences 31.32 Hz – 62.64 Hz – 125.28 Hz quotidiennement fera ralentir le processus de vieillissement.

Utilisation:

Prenez le diapason par la tige et frappez-le vigoureusement sur un activateur et déposez-le sur la partie à traiter ou à deux centimètres du corps, attendez que le diapason ne vibre plus et recommencez, trois fois minimum.

Utilisation des diapasons thérapeutiques

Les diapasons thérapeutiques émettent une fréquence pure, qui permettrait d'apporter de bonnes vibrations aux organes, aux chakras, muscles, tendons, os malades et points d'acupunture. Quelques exemples de fréquences et leurs attributs :

  • 128 Hz et la HE de Mélèze Laricin pour recharger le système nerveux et favoriser la relaxation.
  • 250 à 384 Hz avec de l’huile essentielle de Pin blanc pour harmoniser le système nerveux et augmenter la vitalité.
  • 64 Hz et l’HE de Pin rouge activera la circulation sanguine.
  • 172.06 Hz sur le 7e chakra pour avoir un esprit clair et joyeux. Violet. Glande pinéale.
  • 221.23 Hz sur le 6e chakra pour équilibrer l’intellect et l’intuition. Bleu foncé indigo. Glande pituitaire et hypothalamus.
  • 141.27 Hz sur le 5e chakra pour résoudre les problèmes de communication. Bleu. Thyroïde et thymus.
  • 136.10 Hz sur le 4e chakra contre le stress et l’anxiété. Vert. Cœur.
  • 126.22 Hz sur le 3e chakra pour se recentrer sur soi-même. Jaune. Pancréas.
  • 210.42 Hz sur le 2e chakra pour améliorer la communication érotique. Orange. Glandes surrénales.
  • 194.18 Hz sur le 1er chakra pour renforcer sa vitalité. Rouge. Ovaires et testicules.

Dans certains, les acouphènes peuvent être adoucis, voir éradiqués[1].

Le chant harmonique

Public visé

Voir aussi

Lien externe

- Informations et formations sur les diapasons thérapeutiques et les bols tibétains

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Harmonie Sonore
  2. « Hans Jenny » (consulté le 20 avril 2017) ; (de) Hans Jenny, Kymatik: Wellenphänomene und Schwingungen`, Baden, AT Verlag, (1re éd. 1967) (ISBN 978-3-03-800458-5) 

Damien Louvard, « Articles sur la sonothérapie et ces outils », sur Harmonie Sonore,

Article publié sur Wikimonde Plus.