Encyclopédie Wikimonde

Spartacus IDH

Aller à : navigation, rechercher


Spartacus IDH est une maison d'édition[1] proposant des ouvrages consultables gratuitement en ligne et disponibles pour la plupart en version papier.

Histoire

Ce projet éditorial est né en 2011 de la constatation que les ouvrages correspondant à des sujets pointus étaient souvent victimes — indépendamment de leurs qualités — du faible public qui leur est souvent associé. La plupart des éditeurs en conséquence, lorsqu'ils les publient, ne leur réservent pas toujours la longévité qu'ils mériteraient a priori. La mise en ligne de l'intégralité des ouvrages est un des efforts pour remédier à cette situation.

Dans le cadre de la recherche mathématique, depuis 2013, la collection «Les Cours Peccot» propose une édition des cours donnés au Collège de France par les lauréats de la Fondation Peccot. Ces cours n'étaient plus édités depuis le cours de Henri Lebesgue (1903, consacré à l'intégrale qui porte désormais son nom).

Une partie de l'activité éditoriale de cette maison d'édition consiste également à la retranscription en LATEX et la publication d'ouvrages de références en mathématiques[2].

Dans le domaine pédagogique, en 2016, paraît le premier manuel de CAP/BP de fleuristerie, domaine qui n'avait alors jamais bénéficié d'un manuel dédié spécifiquement à cet emploi[3].

Un certain nombre des livres publiés sont désormais présents dans les catalogues des bibliothèques universitaires françaises[4].

Collections

Les cours Peccot

Depuis janvier 2013 sont édités des cours de jeunes chercheurs lauréats du prix Peccot professés au Collège de France. La collection est dirigée par Pierre Cartier.

Ouvrages pédagogiques

Outre des cours classiques de mathématiques et d'informatique destinés au monde universitaire, des nouveautés sont publiées dans des domaines délaissés des grands éditeurs. Par exemple, le manuel du fleuriste permet d'accompagner l'enseignement du CAP fleuristerie[5].

Ouvrages de recherche

Des ouvrages d'un niveau master ou recherche, en français et en anglais, sont régulièrement édités, parfois avec vocation de vulgarisation, comme, par exemple, la publication du premier manuel d'épigraphie étrusque en français[6],[7].

Quelques titres publiés

Notes et références

  1. Voir la Notice de collection éditoriale de la BNF.
  2. « ENS Paris-Saclay », sur cmla.ens-paris-saclay.fr, (consulté le 28 octobre 2017)
  3. «Manuel du Fleuriste : Voici un ouvrage très complet conçu et écrit par José Afonso, formateur à l’École des Fleuristes de Paris. [...] Tout ce qui a trait à l’art floral – au sens large – y est abordé et expliqué : l’histoire, les matériels usuels des fleuristes, des différents styles de l’arrangement floral, les techniques de réalisation des bouquets, les montages, la parasitologie, la durée de vie des végétaux, les us et coutumes relatifs aux différentes religions… C’est vraiment un ouvrage complet [...], un bon outil de travail notamment pour les enseignants, d’autant plus qu’il est le seul en son genre sur le marché.», Publié dans Divers le 21 mars 2017 par Catherine Giroz, directrice du journal en ligne fleurnews.net
  4. Voir le catalogue du Système Universitaire de Documentation Sudoc
  5. « José Afonso - Le Manuel de tous les Fleuristes », JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste,‎ (lire en ligne)
  6. «[...] Ce manuel est donc très pratique, unique en son genre et très instructif d’un point de vue historique et civilisationnel. Les traductrices et l’éditeur peuvent être salués pour avoir effectué ce travail indispensable et rendre les études d’étrusque accessibles à un large public francophone.» Claire Joncheray, « La sélection de la rédaction », Dossiers d’Archéologie, no 375,‎ mai/juin 2016, p. 80 (ISSN 1141-7137)
  7. « Société des Professeurs d'Histoire Ancienne de l'Université », sur sophau.univ-fcomte.fr, (consulté le 28 octobre 2017)

Liens externes

Cet article « Spartacus IDH » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).