Encyclopédie Wikimonde

Stramatel

Aller à : navigation, rechercher

STRAMATEL
logo de Stramatel
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 566 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Stramatel]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 566 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1981
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Claude Roul
Forme juridique Société par actions simplifiée
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Le Cellier
Drapeau de France France
Direction Patrice Roul
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Affichage électronique et solutions vidéo
Produits Afficheurs électronique, panneaux d'informations, écrans vidéos, logiciels de pilotage
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif 37
Site web http://www.stramatel.fr/

Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d’affaires 3,79M € (2010)
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Stramatel est une entreprise française du secteur industriel fondée en 1981 en Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

Activités

Lors de sa création en 1981 par Claude Roul, l’entreprise Stramatel exerce son activité principale dans la sous-traitance électronique pour le compte de la Sercel (conception et fabrication d'équipements sismiques et instruments de puits). Stramatel est d’ailleurs le sigle pour Sous-TRAitant de MATériel ELectronique.

En 1985, l’entreprise cherche à se diversifier, elle met son savoir-faire en termes d’électronique et d’affichage LED au service du sport via les afficheurs électroniques de score. La société Stramatel est présente aujourd’hui dans le domaine de l’affichage électronique au travers de ses activités de chronométrage, d’afficheurs de score et de solutions vidéo[1]. Depuis de nombreuses années, elle s'est engagée dans une démarche de production responsable avec la certification ISO 14001 qui a été récompensée par une nomination au trophée Cap'Tronic - Eco-Innovation dans le cadre du développement d'un produit éco-responsable[2],[3],[4].

En 2017, l’entreprise, basée au Cellier en Loire-Atlantique, est le spécialiste européen de l’affichage électronique pour le sport[5] et est présent dans plus de 80 pays à travers le monde. Elle est partenaire de la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) depuis le 1er janvier 2006.

Quelques dates clés

  • 1981 : Création de l’entreprise Stramatel par Claude Roul au Cellier.
  • 1985 : Réalisation des premiers afficheurs électroniques de score.
  • 1992 : Invention du 1er afficheur portable avec pupitre de commande intégré.
  • 1997 : Introduction des modules radios permettant une communication sans fil entre le pupitre de commande et le tableau d’affichage.
  • 2001 : Homologation des afficheurs électroniques de score par la FIBA (Fédération internationale de basket-ball).
  • 2006 : Stramatel devient partenaire de la FIBA[6].
  • 2008 : Patrice Roul prend la présidence de la société Stramatel[7].
  • 2013 : Rachat de l’entreprise BG Communication basée à Croissy-Beaubourg en Seine-et-Marne (affichage électronique industriel).
  • 2014 : Stramatel devient partenaire du Nantes Rezé Métropole Volley.
  • 2015 : Stramatel devient partenaire du Nantes Rezé Basket.
  • 2015 : Lancement de l’application Android Stramatel Multisport[pertinence contestée].
  • 2016 : Lancement de l’application Android Stramatel Outsport[pertinence contestée][8].

Implantations

Le groupe est implanté :

  • à Le Cellier, où l'on trouve son siège social et l'usine de production,
  • à Croissy-Beaubourg, où l'on trouve la filiale BG Communication.

Sponsoring et partenariats

Sponsoring

Partenariats

  • Stramatel est partenaire de la FIBA depuis 2006[9],
  • Stramatel est partenaire de l'ANDIISS Rhône-Alpes depuis 2017.

Notes et références

  1. « Présentation des nouveaux panneaux d’affichage », sur Dijon Sport News,
  2. « Trophées Capt'Tronic 2010 »,
  3. Elisabeth Feder, Industrie & Technologies, , 88 p. (lire en ligne), Pages 44 à 46
  4. Robert Lacoste, Michel Robiolle, Xavier Vital, L'écoconception en électronique, Paris, L'usine nouvelle - Dunod, , 219 p. (lire en ligne), Pages 90 à 93
  5. « Magazine Terrains de Sports N°113 »,
  6. « L'afficheur électronique mise sur la diversification pour se développer », sur Le Télégramme,
  7. « Stramatel affiche une belle réussite à l'Eurobasket », sur Ouest-France,
  8. « Application Stramatel - Afficheurs électroniques de score »,
  9. « Partenaires FIBA - Tableaux Electroniques d'Affichage »

Liens externes

Cet article « Stramatel » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).