Encyclopédie Wikimonde

Systèmes en ligne pour télévoter

Aller à : navigation, rechercher

Le télévoteur est un outil de votation électronique permettant d'obtenir facilement et rapidement le retour d'un groupe à la suite d'un sondage.

Il est utilisé en pédagogie et se dissocie des réponses à main levée en étant plus rapide et en rendant les présentations plus participatives. Il existe plusieurs moyens d'intégrer le vote interactif à sa pédagogie. L'un d'eux est d'utiliser un ensemble de manettes interactives avec leur logiciel spécialisé, un autre est d'utiliser les systèmes en ligne.

Possibilités d'outils télévoteurs en ligne.

Historique

Les télévoteurs ou clickers[1] auraient été inventés en 1961 par le physicien Jim Crane de l'université du Michigan[2]. Cependant, ils se sont répandus dans les collèges américains seulement dans les années 1990[3]. Ce type de technologie a été initialement utilisé pour de larges audiences à l'aide de manettes reliées à un logiciel. Depuis 2007, les systèmes en ligne se sont de plus en plus popularisés au Québec diminuant ainsi les coûts d'achat et les problèmes de gestion[4]. Les systèmes de télévotage, en ligne ou non, sont aussi appelés audience response systems, student response systems ou encore systèmes à réponse personnalisée (SRP)[5].

Fonctionnement

Les différents systèmes présents sur le Web permettent d'interroger un public cible en posant une ou plusieurs questions. Chaque personne peut ainsi répondre par SMS ou sur le Web via un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable. Les résultats des sondages apparaissent directement sur les écrans d'ordinateur ou sur le TBI sous forme de graphique. Il est possible de poser des questions de type "choix de réponse" ou encore à court développement. Selon la configuration choisie, les réponses peuvent être identifiées ou non. On y retrouve également la possibilité de contrôler le sondage avec précision en définissant son ouverture et sa clôture, ou encore en autorisant ou non une personne à voter plusieurs fois. Il faut préalablement installer le système choisi sur son poste de travail, ainsi que sur celui qui servira à la présentation.

Domaine d'application

L'utilisation de télévoteurs peut se révéler particulièrement utile pour animer une présentation devant un large public ou mesurer le niveau de connaissances de celui-ci, comme le fait par exemple le jeu-questionnaire télévisé Qui veut gagner des millions ?. Selon le système en ligne choisi, les questions posées peuvent être inscrites dans un PowerPoint, un document texte, au tableau ou tout simplement être mentionnées à l'oral. Un rapport Excel peut aussi être obtenu indiquant le nom de chaque répondant, leurs réponses aux questions ainsi qu'une note globale.

Apports pédagogiques

Les systèmes de télévotage sont aidant en enseignement afin de valider la compréhension des étudiants en temps réel et de revenir sur des concepts mal compris. Ceci permet alors à l'enseignant d'ajuster son enseignement à la suite des résultats obtenus[6]. Ils peuvent servir à prendre le pouls d'une classe ou poser une question sur un sujet quelconque avant d'entreprendre une discussion. Ils peuvent également servir à faire des évaluations diagnostiques en début et fin de cours afin de favoriser l'autorégulation] des étudiants. Une autre façon de les utiliser est de faire une fusillade de questions à réponses rapides, servant entre autres à faire une révision. C'est donc une bonne façon de faire participer les étudiants plus timides. Pour d'autres stratégies pédagogiques, vous pouvez également consulter une publication sur l'expérimentation du Cégep de Trois-Rivières [7]. Le fait d'utiliser des systèmes en ligne pour télévoter apporte plus d'avantages et suscite moins d'inconvénients que l'utilisation des modèles traditionnels avec manettes.

SRS concept map par Mike Chappell.

Avantages

  • Réduction importante des coûts pour les institutions d'éducation
  • Pas de matériel à gérer
  • Mise en ligne des sondages créés en quelques secondes
  • Compilation des réponses instantanément par le système
  • Suscite la participation active de l'audience
  • Augmente la motivation des étudiants et la présence au cours
  • Facilite les liens entre les apprenants et favorise des discussions
  • Permet d'effectuer un suivi plus personnalisé
  • Rend plus significatifs les objectifs d'apprentissage

Inconvénients

  • Certains coûts peuvent être facturés pour l'utilisation des SMS, selon les forfaits mobiles
  • Demande du temps de planification et de préparation pour l'enseignant
  • Possibilités d'avoir des problèmes de connexion sur le Web

Outils comparatifs

Plusieurs logiciels présents sur le Web permettent de pratiquer le télévotage sans manette, en voici trois plus populaires[réf. nécessaire]:

Poll Everywhere Socrative Mentimeter
Logiciel propriétaire, en anglais, créé en 2007 qui propose plusieurs types d'abonnements, dont un gratuit qui permet de sonder par le Web jusqu'à quarante participants en même temps. Logiciel propriétaire, disponible en plusieurs langues, créé en 2011 qui propose un type d'abonnement gratuit et nouvellement un payant. L'application Web est aussi disponible sur iOS et Android. Logiciel propriétaire, en anglais, créé en 2012 qui propose un type d'abonnement payant et un gratuit. L'application Web est aussi disponible sur iOS et Android.
Ce site offre la possibilité de supprimer une réponse inappropriée ou d'insérer une image. Il s'intègre à tous les systèmes de présentation, tel que PowerPoint, ou encore sur un site ou un blogue. Il fonctionne également avec Twitter. Un compte payant ajoute des fonctionnalités telles que l'exportation des résultats dans Excell. Ce site offre la possibilité de récupérer les résultats des étudiants pour analyse, d'insérer une image et de faire des concours de vitesse. Il permet aussi d'indiquer la bonne réponse dans les questionnaires et ceux-ci peuvent être partagés à d'autres personnes (enseignants ou étudiants) à l'aide d'un simple code. Il n'est cependant pas possible d'inclure les questions à l'avance dans un PowerPoint [8]. Ce site offre la possibilité d'insérer les questions dans une présentation PowerPoint et est sans limite de participants. La version gratuite ne permet cependant que de créer 2 questions par présentation. Il fonctionne également avec Twitter et Facebook. Un compte payant ajoute également d'autres fonctionnalités telles que la personnalisation du sondage et la possibilité d'exporter les résultats dans Excel.

Aspects sociaux

Le télévotage est de plus en plus fréquent dans les classes d'apprentissage actif utilisant l'apprentissage par les pairs[9]. Une étude menée par l'UQAR (2013)[10] auprès d'étudiants au baccalauréat en enseignement primaire mentionne également que l'utilisation des télévoteurs a accru la participation des étudiants et augmenté la capacité des formateurs à effectuer une évaluation formative des apprentissages. Dans les milieux éducatifs, l'utilisation des systèmes en ligne pour télévoter se situe dans la nouvelle tendance du BYOD voulant que chaque étudiant apporte et utilise son propre matériel technologique en classe. Appuyés par une bonne stratégie pédagogique, ceux-ci peuvent s'avérer des outils d'apprentissage et d'enseignement indispensables dans les salles de classes[11].

Notes et références

  1. http://wiki.ubc.ca/Documentation:Clickers
  2. Ponce, Veronica. Les télévoteurs: Pour tout savoir sur vos étudiants... ou presque, vidéo Le monde en images 2012
  3. Lane, Atlas. The networked classroom, Paper presented at the 1996 meeting of Computers and Psychology 1996
  4. Lee, Albert. Lecture rule no. 1: Cell phone ON please!, Journal of chemical education 2013
  5. Dionne, Éric. Les systèmes à réponses personnalisées, un atout pour faire de l'évaluation formative en classe, Érudit 2012
  6. Ponce, Veronica. Le télévote : bien plus pédagogique que vous ne le pensez!, Profweb 2012
  7. Desrosiers, Chantal. Le télévoteur : quelques stratégies pédagogiques après 5 ans d'expérimentation au Cégep de Trois-Rivières, Profweb 2012
  8. De Chaisemartin, Luc. QCM interactifs via les objets connectés des étudiants: retour d'expérience sur le système Socrative, Blog du site numephar 2015
  9. Normand, Louis. L'apprentissage par les pairs: une méthode qui a fait ses preuves!, CLAAC: Les classes d'apprentissage actif 2013
  10. Les télévoteurs : un instrument au service de la formation en mathématique, RITPU, volume 11 no1 2014.
  11. Fievez, Aurélien. Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques, École branchée 2015

Liens externes

Médiagraphie

Stavert, B (2013). Bring your own device (BYOD) in schools (https://www.det.nsw.edu.au/policies/technology/computers/mobile-device/BYOD_2013_Literature_Review.pdf) Literature review

Cet article « Systèmes en ligne pour télévoter » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).