Encyclopédie Wikimonde

Tanguy Tolila

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Tanguy Tolila est un artiste peintre francais né en France le 1er juillet 1948.

Biographie

Tanguy Tolila est élève de l'École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris et diplômé de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (Atelier Gustave Singier, 1971) à Paris[1].

Son travail repose principalement sur le thème de la trame et de la ligne dans une grande maîtrise graphique et une inhabituelle sélection des matériaux qui vont du calque, en passant par des cartes géographiques, des papiers anciens, des partitions de musiques, des couvertures de livres anciens[2], d'encyclopédies ou encore des patrons de couturières...

Dans toutes ses œuvres, une fois les fonds préparés, on retrouve son tracé si spécifique, sa signature, aussi appelée "ligne de vie". Cette ligne symbolise le parcous d'un homme, elle avance, rectiligne, hésite, contourne, s'accélère, s'arrête, reprend... parcourant la matière et ses imperfections.

Son travail est aujourd'hui dans de nombreuses collections privées et publiques comme : le musée des beaux-arts d'Angers, l'artothèque du musée des beaux-arts de Brest, la Fondation Bouvet-Ladubay, la Fondation Colas, la Fondation Woolmark[3]...

Tombé sous le charme de la ville d'Angers et sa région, l'artiste y vit et y peint depuis 1987.

« D’abord une construction sous-tendue par une trame et composée de multiples couleurs peu à peu recouvertes de couches de glacis pour arriver à l’essentiel : une ligne. Une ligne de vie, dessinée, encadrant l’espace et le soulignant sans l’enfermer. Une ligne simple, pure, volontaire et rigoureuse, véritable signature. » Tanguy Tolila[4]

Expositions personnelles (sélection)

  • Galerie Zeuxis, Paris, 2015.
  • Tony Tolila - Livres Ouverts, Galerie Roy Sfeir, Paris, 2014, 2016.
  • Tony Tolila - Oiseaux, Galerie Lionelle Courbet, Paris, 2014.
  • La Chapelle les Ursulines[5]; Ancenis[6], 2013.
  • Galerie les Iles Lointaines, Angers, 2013.
  • Tanguy Tolila - Hommage[7], Chapelle Sainte-Anne[8], Pornichet, 2012.
  • Galerie AVV, Saint-Mathurin-sur-Loire, 2012 .
  • Tanguy Tolila - Partitions, château de Carrouges, 2009.
  • Grand Théâtre d’Angers, 1999.
  • Tanguy Tolila - Partitions, calques et cartes, Musée des beaux-arts d’Angers, 2005.
  • Galerie du Pilier Rouge, 1998.
  • Galerie Jean Fradin à Nantes, 1997.
  • Abbaye de Bouchemaine, 1992.

Expositions collectives (sélection)

  • Supports studieux, Galerie Zeuxis Paris, 2017.
  • Espace Bortier, Bruxelles, 2017.
  • B-Gallery, Bruxelles, 2017.
  • La Ligne[9], Galerie Zeuxis, Paris, 2016.
  • Territoires, Galerie Lionelle Courbet, Paris, 2016.
  • Galerie Zeuxis, Paris, 2015.
  • Galerie Roy Sfeir, Paris, 2013.
  • Galerie Gautier[10], Quimper, 2007.
  • Francis Limérat-Tanguy Tolila, Centre d'art contemporain de Bouvet-Ladubay[11], Saumur, 2003.
  • Mémoire de mer, Galerie le Faoudic, Lorient, 1999.
  • Découvertes, Galerie Claudine Lustman, Paris, 1994.

Foires et salons (sélection)

Réception critique

  • « Tanguy Tolila s'approprie le collage, l'invention plastique la plus originale du XXe siècle, et magnifie le fragile et l'instable. » - René Le Bihan[12]

Collections

Collections publiques

Collections privées

  • Crédit mutuel.

Publications

  • Hommage à la Chappelle Saint-Anne de Pornichet, Nema Revi, 2012
  • Echo Abbaye de St Florent le vieil, Ariane Allemandi, mars 2011
  • Patrick Le Nouëne et René Le Bihan, Tanguy Tolila - Partitions, cartes & calques, Musée des Beaux-Arts d’Angers, 2005.
  • Lignes et papiers anciens, René le Bihan, ancien directeur des Musées de Brest, février 2005.
  • Daniel Chabrissoux, catalogue exposition, 1992, Bouchemaine.
  • Joseph Fumet, catalogue exposition, 1992, Bouchemaine.
  • Vincent Lépinard, catalogue exposition, 1992, Angers.

Filmographie

Béatrice Berge, "Gueules de Bois", Thalassa, France 3, 1999.

Notes et références

  1. « Formation », sur http://tanguytolila.com/
  2. « Bienvenue dans l'appartement d'Amélie du Chalard, galerie d'art d'un nouveau genre », sur votreagent.lexpress.fr,
  3. « Collections publiques », sur http://tanguytolila.com/
  4. « Biographie » (http://tanguytolila.com/internet/index.php?numrubrique=424&numsousrubrique=425), sur http://tanguytolila.com/
  5. « L'artiste Tanguy Tolila aux Ursulines », sur www.ouest-france.fr,
  6. « Exposition de peinture "Tanguy Tolila" », sur www.ancenis.fr
  7. « Tanguy Tolila expose à la chapelle Sainte-Anne », sur www.ouest-france.fr,
  8. « Hommage, une exposition de Tanguy Tolila », sur sentiers-de-neige.e-monsite.com
  9. « Zeuxis », sur www.connaissancedesarts.com
  10. « Tanguy Tolila exposre pour la première fois chez P.Gaultier », sur www.letelegramme.fr, 11mai 2007
  11. « Francis Limérat et Tanguy Tolila à Saumur », sur Le quotidien du medecin,
  12. René Le Bihan, Tanguy Tolila, tracés récents, partitions, cartes et calques; Éditions du Musée des beaux-arts d'Angers, 2005.
  13. Communique de presse : [1]
  14. Dossier du musée d'Angers : [2]


Cet article « Tanguy Tolila » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).