Encyclopédie Wikimonde

Tania Busselier

Aller à : navigation, rechercher
Tania Busselier
Description de cette image, également commentée ci-après
Tania Busselier pendant le tournage de La Merveilleuse Visite de Marcel Carné en 1974.
Nom de naissance Andrée Busselier
Surnom Tania Busselier
Naissance (74 ans)
Charlieu, (Loire), Drapeau de la France France
Nationalité France Française
Profession Actrice
Mannequin
Films notables Plaisir à trois
Sensations
La Romancière lubrique
Dora, la frénésie du plaisir
Greta, la tortionnaire

Tania Busselier, de son vrai nom Andrée Busselier, née le à Charlieu, (Loire)[1][source insuffisante], est une actrice et mannequin française.

Biographie

Enfance

Tania Busselier est née le à Charlieu, (Loire).

Carrière

Tania Busselier est mannequin pour la haute couture parisienne quand elle rencontre Roland Lesaffre. Accompagnant celui-ci au Festival de Cannes 1972, elle fait sensation en arrivant aux marches du palais sur un cheval et vêtue d'une robe transparente[2].

Elle entame alors une carrière cinématographique, essentiellement dans des films d'exploitation ou l'érotisme tient une place prépondérante. Elle tourne à travers l'Europe, notamment avec Jess Franco pour Robert de Nesle et elle est quelquefois créditée au générique sous le nom de Tania Bussel.

Vivant avec le comédien favori et l'ami de Marcel Carné[3],[4], elle a participé à ses côtés à deux des derniers films du réalisateur : Les Assassins de l'ordre et La Merveilleuse Visite. Jean Tulard la situe « dans la tradition de Ginette Leclerc »[5] alors que Jean Rollin qui l'emploie dans La Romancière lubrique[6] semble plus circonspect sur son talent d'actrice[7]. Au début des années 1980, elle apparaît brièvement à la télévision. Elle tourne son dernier film en 1989, sous la direction de Jean Delannoy.

Vie privée

Elle a été la seconde épouse du comédien Roland Lesaffre dont elle a partagé la vie du début des années 1970 jusqu'à la mort de celui-ci en 2009.

Filmographie

Cinéma

Télévision

  • 1981 : Au bout du chemin, téléfilm de Daniel Martineau : la fille respectueuse
  • 1981 : S.A.R.L (Société amoureuse à responsabilité limitée), téléfilm de Christian-Jaque : la fille publique

Notes et références

  1. Extrait de naissance n° 204/1946 Cf.Les Gens du cinema
  2. « La Montagne fait son festival de Cannes », La Montagne,‎ (lire en ligne).
  3. marcel-carne.com
  4. Marcel Carné, La Vie à belles dents Éd.Jean-Pierre Ollivier, 1975.
  5. Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma; Les Acteurs, coll. Bouquins, éd. Robert Laffont 1996.
  6. Elle y tient le rôle principal et joue des scènes de sexe non simulé[réf. nécessaire].
  7. Interview de Jean Rollin sur nanarland.com

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques en 16 et 35 mm, Serious Publishing, 2011, sous la direction de Christophe Bier.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).