Encyclopédie Wikimonde

Tataki (média)

Aller à : navigation, rechercher

Tataki est un média numérique suisse faisant partie de la Radio Télévision Suisse (RTS)[1], média de service public. Avec une présence exclusive sur le numérique, via les réseaux sociaux tel que YouTube, Instagram et Facebook, ainsi que sur PlayRTS , ce média crée et partage au quotidien des vidéos et des illustrations sur trois axes thématiques principaux: le divertissement, la culture urbaine et les enjeux de société.

Les formats se déclinent en reportages, interviews, entretiens, vlogs, jeux, billets d’humeur, analyses, stories, montages, photos, s’inspirant de la rue et de la pop culture. Un des buts centraux de Tataki est la valorisation de la jeunesse suisse, à travers sa culture, ses préoccupations ainsi ses inspirations quotidiennes.

Histoire[2]

Ce jeune média, créé le 21 septembre 2017 à Genève, vise principalement les jeunes suisses romand(e)s de 15 à 25 ans, mais plus largement la francophonie. Il est lancé par la RTS (Radio télévision suisse) sur Facebook, Instagram, Youtube et Snapchat.

Son nom, Tataki, s’inspire d’une recette japonaise, un des berceaux de la pop culture. Celle-ci consiste à snaker la viande ou le poisson pour garder cru le cœur. Par analogie, Tataki conserverait la force du cru et la finesse du frit, le tout servi en tranches (en épisodes).

Les contenus et séries de Tataki évoluent et changent régulièrement (tous les 6 mois environ) pour proposer plusieurs séries simultanées sur chacun de ses réseaux.

En septembre 2018, Tataki lance « Swissscred - La meilleure ville de Suisse romande » une série animée par Sacha Porchet qui mobilise toute la Romandie à voter pour leur ville. C’est Bulle (canton de Fribourg) qui finit par gagner ce concours géant.

En mai 2019, les différentes plateformes de Tataki réunissent plus de 70’000 abonnés cumulés.

Identité visuelle

Voici les différents logos de Tataki :

Logo Tataki
Logo Tataki

Collaborations médias

  • Tataki x Arte : En octobre 2017, ces deux médias collaborent autour d’un lors de la création d'un format nommé "Dawaland". Cette série[3] de 30 épisodes est consultable sur le site internet d'Arte.
  • Tataki x Vice Media : Fin 2018, Tataki et Vice Media travaillent conjointement sur la création et la production d'une série documentaire de 3 épisodes intitulée "Hidden Helvetia". Cette série est consultable sur Youtube[4].

Liens externes

Notes et références

  1. « Tataki - TV », sur Play RTS (consulté le 15 mai 2019)
  2. « Tataki souffle sa première bougie - Radio », sur Play RTS (consulté le 15 mai 2019)
  3. « Productions numériques - Dawaland - Webproductions », sur Arte Webproductions, (consulté le 15 mai 2019)
  4. (de) « Hidden Helvetia - VICE Video: Documentaries, Films, News Videos », sur Video (consulté le 15 mai 2019)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).