Encyclopédie Wikimonde

Thierry Cros

Aller à : navigation, rechercher

Thierry Cros
Date de naissance
Lieu de naissance Caen (Calvados)
Nationalité Drapeau : France Française
Émissions After Foot, 'Larqué Foot
Chaîne RMC, anciennement sous le nom de Didier Mengo;
Site internet Zone mixte

Thierry Cros (alias Didier Mengo), est un journaliste sportif et entrepreneur français basé à Rome depuis les années 1990. Il est actuellement correspondant en Italie de RMC (parfois sous le nom d'antenne de Didier Mengo), de Téléfoot, d'Eurosport, et de BFM TV.

Biographie

Jeunesse et études

Né à Caen en 1967 d'un père originaire de Saint-Étienne et d'une mère originaire du département de la Manche, Thierry Cros grandit au Mans, dans la Sarthe, où ses parents emménagent en 1968[1]. Il se consacre au football dès son plus jeune âge : à 5 ans, il commence à jouer au club du Mans (US Mans, puis MUC 72), mais une grave blessure le contraint à arrêter la compétition en 1985, alors qu'il est capitaine de l'équipe Espoir.

Il obtient un baccalauréat B au Lycée Sainte-Croix (Le Mans) en 1984. Il poursuit ses études en Classe préparatoire intégrée à l'École de management de Normandie au Havre pendant un an, avant d'être admis à l'INSEEC Paris en 1985, d'où il ressort avec un diplôme de marketing en 1988. Il s'envole ensuite pour Los Angeles, où il obtient un diplôme de communication à UCLA en 1989. Il rêve de créer sa propre entreprise, d'être entrepreneur[2].

Ses études dans de Grandes Écoles lui offrent la possibilité d'effectuer son service militaire, toujours en vigueur à l'époque, à l'étranger[2]. En janvier 1990, il arrive à Rome pour effectuer son service militaire en coopération au service économique et commercial de l'Ambassade de France[2], alors que dans le même temps se déroule en Italie la Coupe du monde de football, raison qui l'a notamment poussé à effectuer son service militaire en Italie. Il est en effet passionné de football. Grand supporter de l'AS Roma[1], il est fan de Francesco Totti ou encore Vincenzo Montella. À la fin de son service militaire, il décide de rester à Rome[3].

Journaliste et consultant sportif

À partir de 1986, Thierry Cros entame une carrière de journaliste. Il devient correspondant sportif en Italie pour France Football, puis pour RTL, où il fait la connaissance de François Pesenti. Il accepte également une proposition de L'Équipe, mais se fait alors renvoyer par France Football, à l'époque en guerre ouverte avec L'Équipe[2].

À partir de 1998, Thierry Cros devient consultant pour la lettre Sport, finance et marketing du groupe Les Échos, une lettre sectorielle bimensuelle consacrée aux enjeux marketing et financiers du business sportif.

En 2001, François Pesenti, qui a rejoint RMC en tant que directeur du service des sports, lui propose de devenir le correspondant de RMC en Italie[2]. Pour des raisons personnelles (très provisoires), il est contraint de refuser. François Pesenti pense alors à l'idée d'un pseudonyme, ce que Thierry Cros accepte. Il intervient à l'antenne de RMC sous le pseudonyme de Didier Mengo (en référence à l'un de ses clubs favoris, Flamengo, le club brésilien de Rio de Janeiro). Il intervient dans l'émission Larqué Foot pour évoquer l'actualité du football italien, en particulier dans l'émission du dimanche soir consacrée aux championnats européens. Il est également spécialiste du football brésilien, sa femme travaillant pour la télévision brésilienne[1]. En 2005, il devient consultant pour la chaîne TPS Foot, jusqu'à la disparition de la chaîne, en 2007.

À partir de 2006, il intervient sur RMC dans l'émission After Foot, présentée par Gilbert Brisbois ou Jean-François Pérès lors de la rubrique consacrée aux Drôles de dames pour évoquer le championnat italien, aux côtés des autres correspondants européens de RMC : Frédéric Hermel, correspondant à Madrid, Philippe Auclair, correspondant à Londres, et Polo Breitner, spécialiste du football allemand, en particulier dans le Grand After du lundi soir, de 21h à minuit. Il commente également les matches des clubs italiens en Ligue des Champions. Il dispose d'un certain nombre de sources au sein du monde du football italien et européen. Il est ainsi par exemple le premier à annoncer la signature de Pep Guardiola au Bayern Munich le 15 janvier 2013, dans le Grand After sur RMC. Ses sources au sein du football lui permettant d'être bien informé, ses informations sont souvent reprises ou relayées par d'autres médias, comme France-Soir ou Le 10 Sport[4].

En 2007, il commence à travailler pour l'émission Téléfoot, diffusée le dimanche matin sur TF1.

En janvier 2010, il commence à travailler pour Eurosport[2][5]. Il est également consultant sportif pour BFM TV.

Le 24 septembre 2012, il lance Zonemixte.fr, une Web TV entièrement dédiée au football européen, avec Frédéric Hermel et Philippe Auclair[6]. La journaliste "free lance" Anne-Laure Bonnet (ex Sky Italie) se joint à l'équipe et devient la présentatrice de l'émission-phare "on débriefe sur zonemixte.fr", chaque lundi[7].

Le 1er août 2013, il annonce sur son compte Twitter abandonner son pseudonyme Didier Mengo à l'antenne de RMC, 12 ans après l'avoir adopté.

Entrepreneur

En juillet 1992, Thierry Cros crée sa première société, Interazioni, une société de conseil en marketing sportif[8]. Interazioni, qui opère principalement en Italie, en France et au Brésil, possède 5 types de clientèle :

  • des entreprises, qui s'attachent les services d'Interazioni pour des conseils en business development, en marketing, en communication et en relations publiques, comme Air France, ou Sport4fun
  • des acteurs du monde du sport, comme des clubs, tels que l'Ajax Amsterdam, le FC Kaiserslautern, l'Olympique lyonnais, la Fiorentina, le LOSC Lille, le RC Lens, le FC Nantes, l'ASVEL ; ou comme des entreprises, comme Perrier et Vittel
  • des entreprises qui planifient des campagnes de publicité sur Internet, comme Nestlé, JVC, Trust, E-Viaggi, Buongiorno
  • des médias qui réalisent des reportages, des films, des articles
  • des privés et des entreprises qui font des achats on-line sur le portail Sportinlive d'Interazioni.

Le 14 novembre 2008, il fonde une seconde société, Maracuja Production, une société de production télévisuelle.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).