Encyclopédie Wikimonde

Thomas d'Ansembourg

Aller à : navigation, rechercher
Erreur Lua dans Module:Wikidata/Outils à la ligne 95 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Thomas d'Ansembourg (Uccle 17 décembre 1957) est un psychothérapeute belge.

Biographie

Après avoir obtenu une licence en droit et après son service militaire (lieutenant paracommando), il a exercé la profession d'avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et a travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans. Parallèlement il s'est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d'une association d'aide aux jeunes connaissant des problèmes de délinquance, violence, prostitution ou dépendances d'autre nature. Cette double approche, juridique et sociale, l'a amené à s'impliquer dans la gestion des conflits et la recherche de sens.

Comme avocat, il avait constaté que la plupart des conflits naissent de malentendus et que ceux-ci résultent souvent d'une combinaison du mal-exprimé (non dit - mal dit) et du mal-écouté. À l'écoute des jeunes de la rue, il s'est rendu compte que leurs comportements problématiques expriment souvent des besoins humains fondamentaux qui n'ont pas trouvé d'autre mode d'expression : identité, reconnaissance, intégration, appartenance, compréhension, accueil, tendresse, etc. Ainsi, il lui est apparu que, quelle que soit la forme de la violence, extériorisée (insultes, agressions, déprédations, vols) ou intériorisée (drogue, alcool, prostitution, dépression), il s‘agit la plupart du temps d’un manque tragique de conscience de ce qui se passe en soi et de vocabulaire pour le formuler avec des mots plutôt qu'avec des coups ou du repli sur soi. Il le précisera ainsi dans son premier livre : « La violence n'est pas notre nature, mais l'expression de la violation de notre nature »[réf. insuffisante].

Psychothérapie

Dans le but de comprendre la difficulté d'être en général et la violence en particulier, Thomas d'Ansembourg entreprend une psychothérapie (psychanalyse) de plusieurs années. Dès les premières semaines de ce travail, il a découvert la liberté de prendre du champ sur l'inconscient et particulièrement la joie qu'il y a à prendre conscience de scénarios à répétition dans lesquels il se trouvait enfermé sans même le savoir, et à s'en dé-piéger. Il mesure qu'il aurait pu passer sa vie, se croyant libre, alors qu'il était pris au piège de ses conditionnements éducatifs, habitudes de pensée et systèmes de croyances.

Il décide alors de devenir lui-même psychothérapeute afin de partager ces prises de consciences avec d'autres personnes, dans les processus d'ouvertures de cœur et de conscience. Il se forme à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication NonViolente (CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg. Devenu en 1994 formateur certifié en Communication Non Violente (membre du réseau international Center for Nonviolent Communication), il enseigne principalement cette approche qu'il appelle le plus souvent : processus de Conscience NonViolente, nos habitudes de violence étant souvent inconscientes et donc à définir au niveau de notre conscience puis dans nos modes relationnels.

Il participe à différents groupes et formations thérapeutiques et devint en 1994 assistant, puis collaborateur du psychanalyste jungien québécois Guy Corneau, dans le cadre d'ateliers qui permettent d'explorer la relation entretenue avec soi-même, avec les autres (parents, conjoint, enfants, famille, collègues, etc.) et avec la vie.

Depuis 1995, il anime des conférences et des ateliers. Il a également animé durant plusieurs années des ateliers itinérants de développement personnel dans le désert du Sahara (Tunisie) et dans les montagnes de l'Atlas (Maroc), partageant là l'expérience acquise au cours de nombreuses expéditions dans le désert organisées pour les jeunes de la rue. Il est membre fondateur et animateur de l'association Coeur.Com (Québec - Europe francophone), créée avec Guy Corneau, qui offre des ateliers de compréhension et d'expression psychologiques et émotionnelles coanimés par des artistes et des thérapeutes.

Famille

Thomas de Marchant et d'Ansembourg appartient à une famille de maîtres de forges, anoblie en 1681, aux racines limbourgeoises et luxembourgeoises. Le statut noble et le titre de comte transmissible à tous les descendants, fut confirmé pour le Royaume-Uni des Pays-Bas en 1816. Plusieurs membres de la famille ont été attachés à la Cour grand-ducale du Luxembourg. D'autres ont fait carrière aux Pays-Bas. Certains ont pris la nationalité belge. Thomas est le troisième des cinq enfants du comte Amaury de Marchant et d'Ansembourg (1930-1999), chef de cabinet du gouverneur de la province de Luxembourg et de Micheline Le Bœuf (1929-1979). Il a comme arrière-grands-parents, Amaury de Marchant (1849-1926) et la baronne Augusta d'Anethan (1863-1951), elle-même petite-fille de Théodore Mosselman du Chenoy (1804-1876), par ailleurs arrière-grand-père de la reine Paola.

Thomas d'Ansembourg a épousé en 1998 Valérie de Guerre (°1963), fille du général Claude de Guerre et de la comtesse Eugénie Wolff Metternich. Ils ont trois filles et vivent à Bruxelles et Assenois.

Œuvres

Publications

  • Cessez d'être gentil, soyez vrai - Être avec les autres en restant soi-même, Éditions de l'Homme, février 2001[1]
  • Être heureux ce n'est pas nécessairement confortable, Éditions de l'Homme, mai 2004[2] 
  • Qui fuis-je, Où cours-tu, A quoi servons-nous? Vers l'intériorité citoyenne, Éditions de l'Homme, octobre 2008[3]
  • Psychologie positive: le bonheur dans tous ses états (en tant que coauteur), Éditions Jouvence (Suisse), 2011
  • La Paix, ça s'apprend - Guérir de le violence et du terrorisme , avec David Van Reybrouck, trad. du néerlandais par Isabelle Rosselin, Arles, Actes Sud, coll. « Le Domaine du possible », 2016, 64 p. (ISBN 978-2-330-02820-6).

Traduction

  • 2007 : Being Genuine, Connecting with Others While Staying Connected with Oneself. Puddle Dancer Press,

Bibliographie

  • Xavier de Ghellinck Vaernewyck, Les comtes d'Ansembourg et leurs châteaux. Une famille de maîtres de forges du duché de Luxembourg, Le Parchemin, 1983, p. 206-219.
  • Humbert de Marnix de Sainte Aldegonde, État présent de la noblesse belge, Annuaire 2009, Bruxelles, 2009.

Notes et références

  1. qui devient rapidement un best-seller (600 000 exemplaires en français en 2012 et 26 traductions).
  2. qui est également un succès (60 000 exemplaires vendus en 2009).
  3. En mettant en évidence le principe de l'intériorité citoyenne, il rassemble deux notions qui sont artificiellement séparées depuis des siècles et propose un lien tout à fait innovant entre l'individuel et le collectif. Un livre reconnu comme visionnaire par Psychologies magazine.

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 342 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Site officiel
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).