Encyclopédie Wikimonde

Tim Aline Rebeaud

Aller à : navigation, rechercher
Tim Aline Rebeaud
Description de l'image Portrait_Tim_Aline_Rebeaud.jpg.
Nom de naissance Aline Rebeaud
Naissance (48 ans)
Genève, Suisse
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse, Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Pays de résidence Vietnam
Profession
Philanthrope
Activité principale
Fondatrice de Maison Chance

Tim Aline Rebeaud née le 11 avril 1972 à Genève en Suisse est connue pour ses actions de charité et pour la fondation de l’ONG Maison Chance au Vietnam[1]. Maison Chance est une structure sociale qui vient en aide aux enfants des rues, aux orphelins, aux personnes handicapées et plus généralement, aux personnes ayant des difficultés particulières au Vietnam. Aline Rebeaud est affectueusement surnommée « Tim » par ses proches, mot qui signifie « cœur » en vietnamien[2]. Aujourd’hui, elle possède la double nationalité, suisse et vietnamienne[3]. Son nom complet vietnamien est Hoang Nu Ngoc Tim.

Fondation de la Maison Chance

En 1993, Aline Rebeaud est une jeune peintre qui, lors d'un voyage au Vietnam, rencontre un orphelin nommé Thanh dans le centre de traitement psychiatrique de Thu Duc[4]. Thanh a alors une dizaine d’années et est gravement malade. Il souffre de troubles cardio-vasculaires, de troubles du foie et des poumons. Les médecins ne lui donnent plus que quelques jours à vivre[5]. Aline décide de le prendre en charge et l’emmène à l’hôpital. Elle reste à son chevet durant 3 mois et Thanh finit par guérir. Dès lors, elle est surnommée « Tim », « cœur » en vietnamien. Après avoir quitté l'hôpital, Tim loue une maison à Ho Chi Minh Ville pour elle et Thanh dont elle continue à prendre soin. Elle rencontre de nombreuses personnes démunies, rejetées par la société. Petit à petit, elle accueille de plus en plus de personnes sous son toit et en 1993, elle décide d’établir la Maison Chance, un toit pour les personnes les plus démunies au Vietnam.

En 1998, Maison Chance est reconnue par les autorités vietnamiennes comme organisation non gouvernementale (ONG) à vocation humanitaire[6], libre de toute allégeance politique ou religieuse. Avec le temps, l’association grandit et d’une simple maison au départ, nait trois centres : le Foyer, le Centre Envol et le Village Chance.

Chaque centre a un rôle bien défini :

  • Le Foyer offre un toit aux plus défavorisés et a une capacité d’accueil de 70 personnes[7]. Les bénéficiaires y sont logés et nourris. Ils doivent suivre une éducation ou apprendre un métier afin de pouvoir rester au foyer.
  • Le Centre Envol, inauguré en 2006, est un centre de formation professionnelle qui abrite[8] :

- les bureaux (vietnamien et international)

- un espace de soins médicaux et de réhabilitation avec une infirmerie et une salle de kinésithérapie,

- les ateliers de formations professionnelles adaptés aux personnes handicapées[9]. Les formations qui y sont dispensées sont la peinture, la couture, la taille de pierres semi-précieuses, le travail du bois (bamboo) et l’informatique. Une fois formés, les bénéficiaires prennent leur envol pour travailler à l’extérieur[10]. Certains continuent à travailler pour Maison Chance en contrepartie d’un salaire[11].

- un atelier de réparation de chaises roulantes et de véhicules pour les personnes à mobilité réduite.

  • Le Village Chance, inauguré en 2011, abrite[12] :

- une crèche et une école primaire gratuites pour les habitants de Maison Chance et pour les enfants défavorisés du quartier. L’école accueille aussi les enfants présentant des handicaps physiques ou mentaux[13]. Au total, plus de 250 élèves y sont scolarisés.

- une trentaine d’appartements adaptés aux personnes à mobilité réduite moyennant un loyer plus bas que les prix moyens du marché. Les appartements sont loués à des ménages comportant au moins une personne handicapée. En 2017, plus de 110 personnes habitent au Village Chance.

- une boulangerie et un restaurant. En plus de commercialiser leurs produits, la boulangerie et le restaurant offrent des formations professionnelles aux jeunes en situation difficile et sont tenus par des bénéficiaires de Maison Chance.

- une piscine d’aquathérapie. Celle-ci est chauffée avec des pompes spécialement conçues au Canada qui maintiennent l’eau chaude pour les personnes handicapées qui se refroidissent plus vite que les personnes valides. Des séances thérapeutiques hebdomadaires y sont organisées avec le corps paramédical.

En 2017, plus de 500 personnes bénéficient des soins et services de Maison Chance et la structure compte plus de 70 employés.

  • Une quatrième structure est en cours de construction à Krong No, dans la province de Dak Nong dans la région des hauts plateaux du Vietnam[14]. Cette structure a été pensée pour les personnes trop lourdement handicapées ou vieillissantes, qui ne peuvent malheureusement pas prendre leur envol malgré les services offerts par Maison Chance[15]. Ils seraient envoyés à Dak Nong qui présente un cadre plus paisible à la campagne et cela permettrait de libérer des places pour de nouveaux bénéficiaires dans la structure à Ho Chi Minh[16]. Le centre social Maison Chance à Dak Nong proposera des thérapies novatrices au Vietnam comme l’équithérapie ou l’hortithérapie. L’ouverture du centre social est prévue dans le courant de l’année 2018[17].

Ouvrages

Le père de Tim Aline, Laurent Rebeaud l’encourage vivement à écrire un livre au sujet de Maison Chance pour partager son message avec le plus grand nombre. Tim Aline écrit alors un livre autobiographique relatant son parcours et celui de Maison Chance, qui sortira en français en 2013 sous le titre « Maison Chance, un avenir pour les moins chanceux au Vietnam »[18]. La moitié du livre relate l’histoire de Tim Aline Rebeaud, l’autre moitié rassemble les témoignages de 14 bénéficiaires. En 2017, le livre sera publié en vietnamien[19] avec quelques modifications ainsi que des témoignages supplémentaires. La traduction anglaise de l’ouvrage suit actuellement son cours.

Prix et distinctions

  • 2017: VUFO Award – Maison Chance a reçu ce prix de VUFO (Vietnam Union of Friendship Organizations) pour sa contribution au développement socio-économique du Vietnam de 2013 à 2017.
  • 2015 : Prix du Comité Populaire de Ho Chi Minh – Tim et Maison Chance ont reçu ce prix du Comité Populaire de Ho Chi Minh Ville pour leurs excellents réussite dans la mise en oeuvre des programmes humanitaires et des projets à Ho Chi Minh Ville pendant de nombreuses années (de 2010 à 2012).
  • 2014 : VUFO Award – Maison Chance a reçu ce prix de VUFO (Vietnam Union of Friendship Organizations) pour sa contribution au développement socio-économique du Vietnam en 2014.
  • 2012 : HUFO Award - Maison Chance a reçu le prix de HUFO (Ho Chi Minh City Union of Friendship Organizations) pour ses contributions positives au développement de la ville en 2010.
  • 2011 : HUFO Award - Maison Chance a reçu le prix de HUFO (Ho Chi Minh City Union of Friendship Organizations) pour ses contributions positives au développement de la ville en 2010.
  • 2011: Medal of Labor Order – Ce titre fut remis à Tim par le Président vietnamien en personne.
  • 2010 : VUFO Award – Maison Chance a reçu ce prix de VUFO (Vietnam Union of Friendship Organizations) pour sa contribution à la réduction de la pauvreté et à son aide au développement au Vietnam.
  • 2010 : HUFO Award - Maison Chance a reçu le prix de HUFO (Ho Chi Minh City Union of Friendship Organizations) pour ses contributions positives au développement de la ville en 2009.
  • 2010 : Prix du Comité Populaire du District de Binh Tan – Tim a reçu ce prix du Comité Populaire du District de Binh Tan pour sa contribution au développement du dit district de 2005 à 2009.
  • 2010 : Prix du Comité Populaire de Ho Chi Minh – Tim et Maison Chance ont reçu ce prix du Comité Populaire de Ho Chi Minh Ville pour leur soutien aux personnes pauvres, aux personnes en situation de handicap et aux enfants défavorisés.
  • 2008 : Médaille EEDCM – Cette distinction fut attribué par l’association française EEDCM (Etoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire)[20].
  • 2008 : Prix « Main dans la Main » - prix reçu de l’association suisse Main dans la Main.
  • 2002 : Prix Henri Dunantce prix fut décerné à Tim par la Croix Rouge Internationale.[21]

Sources

  1. Site web de Maison Chance
  2. The story of Maison Chance
  3. Chetam, J.G. (13 septembre 2008). Hellangel, pp. 360-361, (ISBN 978-1434397409)
  4. Trai Tim Aline
  5. "Tim Aline Rebeaud" par Coco Tâche-Berther publié le 11 décembre 2015 sur 7sky.life
  6. The legacy of Maison Chance Orphanage and Village: an interview with Tim Aline Rebeaud par Dr. Stephen Bui, publié le 30 mai 2018 sur Archive Storycorps
  7. Angel Shine Foundation
  8. Vietnam Breaking News
  9. "L'incroyable parcours de la Suissesse Tim et sa Maison Chance" par Philippe Kottelat, publié le 17 décembre 2014 sur GHI
  10. "La maman de coeur donne leur chance aux Vietnamiens défavorisés", par Cécile Collet, publié le 17 août 2018 sur 24 heures

Notes et références

  1. Site web de Maison Chance
  2. "The 20-year fairy tale of a heart" par SGTT publié le 24/08/2013, sur Vietnam Net Bridge
  3. "Le partage donne du sens à sa vie" par Joëlle Challandes publié le 01/10/2013, sur le site de Coop Coopération
  4. "When Lady Luck smiles on you" par By Lê Hương publié le 28/09/2017, sur Viet Nam News
  5. Profiles In Caring, Maison Chance Partie 1
  6. VUFO-NGO Resource Center Vietnam
  7. Radio Télévision Suisse "Couleurs Locales, Maison Chance fête ses 20 ans"
  8. Profiles In Caring, Maison Chance Partie 2
  9. Vietnam Foundation
  10. "Mother Tim helping Vietnamese in need" publié le 4 janvier 2010 sur DTI News
  11. Profiles In Caring, Maison Chance Partie 3 (https://www.youtube.com/watch?v=zwUCyZJirxY)
  12. La Bonne Etoile, "Centre d'accueil Maison Chance à Ho Chi Minh"
  13. Fondation Albatros
  14. "The 20-year fairy tale of a heart" par SGTT publié le 24/08/2013, sur Vietnam Net Bridge
  15. Projet de construction d'un centre Maison Chance à Dak Nong
  16. La Bonne Etoile, "Centre d'accueil Maison Chance à Ho Chi Minh"
  17. "Au Vietnam, bienvenue chez "Maman Chance"" par Arnaud Bédat, publié le 2 mars 2018 dans L'Illustré
  18. « Maison Chance, un avenir pour les moins chanceux au Vietnam » par Tim Aline Rebeaud, Editions Favre
  19. "Nhà may mắn, một tương lai cho những người thiếu may mắn" par Hoang Nu Ngoc Tim, Nhà Xuất Bản Trẻ
  20. EEDCM
  21. © Fondation Prix Henry Dunant & Nicolas Durand, 2003-2017 – Lauréats Terrains – 2001 – Tim Aline Rebeaud

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).