Encyclopédie Wikimonde

Timothée Boitouzet

Aller à : navigation, rechercher
Timothée Boitouzet

Timothée Boitouzet (né le 8 décembre, 1986) est un entrepreneur français, architecte, biologiste et mannequin. Boitouzet est le fondateur et CEO de WOODOO, une startup deeptech dédiée au développement d’une nouvelle génération de matériaux bois augmentés aux propriétés physiques et optiques avancées. Ce matériau pourrait impacter durablement[non neutre] notre perception du bois et son usage dans le secteur de la construction et du design industriel[1][interprétation personnelle][source insuffisante].

Carrière

Boitouzet quitte la France à l’aube de ses 20 ans pour poursuivre ses études d’architecture au Japon, au Kyoto Institute of Technology. Il continue par la suite son cursus universitaire à Harvard en tant que boursier Fulbright[2], où il se spécialise en sciences des matériaux au département de Biologie (Harvard OEB), au WYSS Institute, ainsi qu’au Media Lab du MIT. Ses recherches se focalisent alors sur les matériaux organiques composites.

Boitouzet a travaillé pour les architectes internationaux les plus célèbres : SANAA, Herzog & de Meuron, Skidmore, Owings & Merrill (trois prix Pritzker), ainsi que Dominique Perrault, et Henning Larsen (deux prix Praemium Imperiale) et Kengo Kuma. Il a collaboré à la conception de bâtiments tels que le Rolex Learning Center, l'hippodrome ParisLongchamp ou le stade Stamford Bridge. En 2016, il quitte l’architecture pour fonder WOODOO[3], startup focalisée sur les matériaux avancés, et plus particulièrement dédiée au développement d’un nouveau matériau bois translucide aux caractéristiques pionnières.

À travers WOODOO, les travaux de Boitouzet se concentrent sur la transformation de matériaux naturels, leur conférant de nouvelles propriétés, afin de lutter contre le réchauffement climatique et relever les défis démographiques des villes de demain. « Si le XIXe siècle a été l’âge du fer, le XXe l’âge du béton, le XXIe ce sera l’ère du bois dans la construction » affirme-t-il au World Economic Forum, Annual Meeting of the New Champions en 2016. Boitouzet reçoit le grand prix de l'innovation de la fondation Besnard de Quelen en 2015[4]. Par la suite il obtient plus de trente prix internationaux pour ses recherches, dont le prix de l’innovateur européen de l’année 2016[5] par le MIT Innovators Under 35, pour lequel il est à présent ambassadeur, il a également été distingué Global Shaper par le World Economic Forum en 2017.

Expert de la filière bois française, il est régulièrement sollicité au sujet du futur et du développement de la filière par les médias[6], et auprès du Ministère de l'Agriculture[7],[8].

Autres activités

Boitouzet est conférencier[9] dans le domaine de l’innovation. Boitouzet est également égérie pour plusieurs marques et campagnes publicitaires liées aux champs de l’écologie et des nouvelles technologies, telles que celles de Smart Electric Drive[10] et Huawei Mate 10 Pro[11] (2017).

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).