Encyclopédie Wikimonde

Trans Homos DZ

Aller à : navigation, rechercher

Trans Homos DZ est une association algérienne cofondée par Zoheir Djazairi et Zak Otsmane qui agit en faveur des droits de la communauté LGBTQI+ en Algérie. Depuis sa création, l'association travaille à lister et documenter toutes les violences basées sur les différences sexuelles dans le pays, et met en place des actions et des stratégies pour protéger les personnes LGBTQI+ et les militants pour les droits de cette communauté. Trans Homo DZ soutient également les victimes, en termes de santé, de démarches administratives et judiciaires, et de lien social.

Origines

Fondée par Zoheir Djazairi et Zak Otsmane en 2014 en Algérie, Tranz Homos DZ a pour objectif de soutenir les personnes LGBTIQ en Algérie dans un contexte où les rélations homosexuelles sont illégales en Algérie[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7].

Valeurs

Trans Homos DZ est basée sur le principe de non discrimination de genre, orientation sexuelle, sexe, classe sociale ou culturelle, religions et croyances. Ses membres dénoncent les sociétés sexistes et patriarcales, et plaident pour l'intersectionnalité. Leur vision commune est de développer l'égalité tout en protégeant la diversité[1],[3].

Projets et activités

L'association Trans Homos DZ, collabore avec des institutions religieuses, des imams et des chercheurs et chercheuses, souhaitant produire de nouveaux discours religieux, pacifiques et inclusifs, pour encourager leurs disciples à être plus tolérants. L'association a ainsi travaillé avec le docteur et imam franco-algérien Ludovic-Mohamed Zahed[8] et avec l'organisation française Homosexuels musulmans de France, aussi appelée Musulmans Progressistes de France[9].

L'association documente également les discours de haine et les conditions de détentions dans les prisons pour la communauté LGBTIQ[10] auprès des gouvernements.

Par ailleurs, l'association mène de nombreuses campagnes qui dénoncent les violences faites aux femmes et à la communauté LGBTQI+ en Algérie. En 2016, elle a ainsi mené une campagne de plaidoyer en partenariat avec l'ONG égyptienne Bedayaa (qui agit dans la région de la vallée du Nil, en Egypte et au Soudan) et la Fondation pour la diversité de genre et de sexe Mesahat. Ensemble, ces organisations ont partagé des histoires de femmes lesbiennes, bisexuelles et transsexuelles du Soudan, d'Egypte et d'Algérie[11]. Le slogan de cette campagne était «Strength Lies in Our Unity...One Region...One Struggle» ("La force réside dans notre Unité... Une région... Une Lutte"). Trans Homos DZ a également participé à une autre campagne en ligne avec ces mêmes partenaires pendant la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie. Elle a donné lieu à une brochure partageant une série d'histoires personnelles et de témoignages de victimes d'homophobie et de transphobie en Afrique du Nord [11].

En 2017, Zak Otsmane réfugié en France[12],[13] et membre de Trans Homo DZ est agressé à Marseille par deux légionnaires[14],[15],[16].

Références

  1. 1,0 et 1,1 « Printemps arc-en-ciel au Maghreb », sur Les Amis du Monde diplomatique (consulté le 19 avril 2019)
  2. ALGERIE United States Department of State • Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, « Country Reports on Human Rights Practices for 2016 », COUNTRY REPORTS,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 « Témoignages : le simple droit à la différence des homosexuels algériens », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 19 avril 2019)
  4. « Entre peur et espoir, comment les LGBT d'Algérie vivent le départ d'Abdelaziz Bouteflika », sur TÊTU, (consulté le 19 avril 2019)
  5. « Trans Homos Dz : Lutte contre l'homophobie Gay Lesbienne Trans Bi Alger - Le guide Lesbo-Actu.com », sur Lesbo-Actu.com (consulté le 19 avril 2019)
  6. (en-US) « 2016 Events: Bedayaa to mark IDAHOT in Egypt, Sudan and Algeria », sur May17.org, (consulté le 19 avril 2019)
  7. « A propos de nous », sur Trans Homos DZ (consulté le 23 mars 2019)
  8. LGBT MUSULMAN-ES : Du placard aux Lumières ! Face aux Obscurantismes, aux Homonationalismes., Marseille, Éditions CALEM, (ISBN 978-1537756523) 
  9. (en-US) « Identité de genre, orientation sexualité, Islam, et spiritualité », sur Trans Homos DZ (consulté le 23 mars 2019)
  10. (en) Country Policy and Information Note Algeria: Sexual orientation and gender identity, Home Office, UK, [lire en ligne] 
  11. 11,0 et 11,1 (en-US) « Publications », sur Mesahat Foundation For Sexual and Gender Diversity (consulté le 23 mars 2019)
  12. « «Être réfugié ou demandeur d’asile LGBTI au pays du mariage pour tous», par Zak Ostmane », sur Yagg, (consulté le 19 avril 2019)
  13. (en-US) admin, « Interview de Zak Ostmane », sur Trans Homos DZ (consulté le 19 avril 2019)
  14. « Les LGBTIQ délaissé-e-s des processus révolutionnaires », sur npa2009.org, 2017-06-22cest00:387200 (consulté le 19 avril 2019)
  15. (it) admin, « Viaggio in Algeria dove i gay vivono solo in internet » (http://www.gionata.org/viaggio-in-algeria-dove-i-gay-vivono-solo-in-internet/), sur Progetto Gionata, (consulté le 19 avril 2019)
  16. Presse-toi à gauche !, « LGBTI : Contre le patriarcat et l’ordre moral – Paris, Tchétchénie, région arabe... - Presse-toi à gauche ! » (https://www.pressegauche.org/LGBTI-Contre-le-patriarcat-et-l-ordre-moral-Paris-Tchetchenie-region-arabe), sur www.pressegauche.org (consulté le 19 avril 2019)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).