Encyclopédie Wikimonde

Trash (collection)

Aller à : navigation, rechercher

280px
Repères historiques
Création
Fondée par Julien Heylbroeck, Schweinhund
Fiche d’identité
Slogan « Pour adultes consentants »
Siège social Angers  (France)
Spécialités Roman d'horreur
Langues de publication Français
Diffuseurs Trash éditions
Site web http://trasheditions.wix.com/trasheditions/

La collection Trash est une collection de romans d'horreur créée en 2013 par les écrivains Julien Heylbroeck et Schweinhund[1].

La collection est publiée par Trash éditions, situées à Angers en France.

Présentation

Selon l'éditeur, « le collectif Trash rassemble des auteurs et illustrateurs qui ont de la tripaille et des entrailles à revendre. Ils ont décidé de se réunir pour œuvrer, ensemble, à l'édition de romans dégueulasses, choquants, gore, avec plein de sexe, de sang, de foutre, de sueur et de larmes. Notre but, c'est autant de rendre hommage à la mythique collection Gore du Fleuve noir que de tenter, modestement, de poursuivre sa démarche en proposant des romans courts, secs, nerveux et sans concession[2] ». La collection Trash propose « une littérature populaire horrifique de qualité, décomplexée et complétement assumée[3] », dans la tradition française du Grand-Guignol[4].

Outre son contenu éditorial, la collection Trash s'inscrit dans la lignée de la collection Gore[5],[6],[7] de plusieurs manières : logo inspiré par celui de la collection Gore, même nombre de signes (entre 160 000 et 190 000, espaces compris), accueil d'auteurs publiés chez Gore[8] (François Sarkel/Brice Tarvel, Christian/Kriss Vilà, Gilles Bergal). Nécrorian, auteur de plusieurs romans pour la collection Gore, est considéré par les éditeurs de la collection Trash comme leur « parrain officieux[9] ».

L'éditeur préférant les romans gore écrits par des Français, jugés plus radicaux que les Anglo-Saxons, les auteurs publiés dans la collection Trash sont exclusivement francophones[1]. Plusieurs livres paraissent chaque année, en deux livraisons de deux ou trois titres[10]. Le format poche de la collection évoque la littérature de gare[11], populaire et bon marché[12].

Titres parus

2013

1. Necroporno de Robert Darvel, 150 p., couv. : Willy Favre

2. Pestilence de Degüellus, 150 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

3. Bloodfist de Schweinhund, 148 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

4. Silence rouge de Brice Tarvel, 150 p., couv. : Willy Favre (réédition revue par l'auteur du roman paru aux éd. Fleuve noir, 1993, coll. Angoisses n° 7)

5. EmoRagie de Brain.Salad, 149 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

6. Night Stalker de Zaroff, 151 p., couv. : Willy Favre

2014

7. MurderProd de Kriss Vilà, 151 p., couv. : DeshumanisArt

8. Sous la peau de Nelly Chadour, 148 p., couv. : Willy Favre

9. Garbage Rampage de Julian C. Hellbroke, 152 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

10. Charogne Tango de Brice Tarvel, 150 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

11. Nuit noire de Christophe Siébert, préface d'Emmanuel Pierrat, 150 p., couv. : DeshumanisArt (réédition revue par l'auteur du roman paru aux éd. Black coat press, 2011, coll. Rivière blanche, coll. Noire n° 33)

12. Magie rouge de Philippe Ward, 150 p., couv. : Willy Favre

2015

13. Lumpen de Janus, 149 p., couv. : DeshumanisArt

14. Seppuku de Romain d'Huissier, 147 p., couv. : Willy Favre

15. Gore Story de Gilles Bergal, 149 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

16. Pleine Lune d'Yno, 149 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

17. Greta de Catherine Robert, 149 p., couv. : Vitta Van Der Vuulv

18. Bayou de Zaroff, 149 p., couv. : Willy Favre

2016

19. Carnage de Crazy Farmer, 149 p., couv. : Willy Favre

20. Paranoïa : métaphysique de la viande de Christophe Siébert, montage de Schweinhund, 149 p., couv. : DeshumanisArt

Publication dérivée

Dimension Trash, recueil de nouvelles dirigé par Artikel Unbekannt et Julien Heylbroeck, textes de Gilles Bergal, Sarah Buschmann, Cancereugène, Nelly Chadour, Corvis, Francois Darnaudet, Robert Darvel, Julian C. Hellbroke, Romain d'Huissier, Guy Kermen, Patrice Lamare, Adolf Marx, Charles Nécrorian, Catherine Robert, Christophe Siébert, Brice Tarvel, Artikel Unbekannt vs Schweinhund, Christian Vilà, Kriss Vilà et Zaroff, éd. Black coat press, 2015, coll. Rivière blanche, coll. Fusée n° 41, 289 p., couv. : Willy Favre

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Dossier spécial Trash éditions : interview + critiques », site Ultragore, 10 mars 2014
  2. « Épitaphe, syn. : présentation », site Trash éditions, 2013
  3. Nasty Samy, RAD magazine, octobre-novembre 2014, n° 14, p. 23
  4. Lohengrin Papadato, « Entretien avec Julien Heylbroeck, Schweinhund et Vitta Van Der Vuulv, Trash éditions », ITHAAC, avril-juin 2014, n° 1, p. 31
  5. Christophe Bier, « Gore, dissection d'une collection », Mad Movies, juillet-août 2014, n° 276, p. 110
  6. Alan Deprez, « Collection Trash : Necroporno, Pestilence & Bloodfist », Metaluna, septembre-octobre 2013, n° 4, p. 77
  7. « Artikel Unbekannt, Trash éditions, interview exclusive », site Le monde de Mateo : le blog de Jean-Pierre Favard..., 17 juin 2016
  8. « Les enfants de Gore », dans David Didelot (dir.), Gore : dissection d'une collection, Artus films, 2014, p. 351 (ISBN 978-2-9548435-0-6)
  9. Schweinhund, « Préface : l'enfer du décor », dans Nécrorian/Jean Mazarin, La Mort en partage, Black coat press, coll. Rivière blanche, coll. Blanche n° 2128, 2015, p. 8 (ISBN 978-1-61227-415-7)
  10. Jean-Pierre Andrevon, L'Écran fantastique, mars 2014, n° 351, p. 85
  11. Entretien avec Julien Heylbroeck, dans « Le Journal du 27 avril 2015 », Angers Télé
  12. « Interview de Schweinhund par Zaroff # part I », site Zaroff & Léonox... chroniqueurs des ombres, 6 avril 2015

Liens externes

Cet article « Trash (collection) » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).