Encyclopédie Wikimonde

Twistball

Aller à : navigation, rechercher

La Twistball, couramment appelée le « nouveau Rubik's Cube » ou le « Rubik's Cube rond » est une boule composée de 20 pièces différentes (8 triangles et 12 pétales). Le but est de faire pivoter les différentes pièces afin de reconstituer le dessin d’origine.

La twistball se décline en plusieurs exemplaires de difficulté variée. Plus il y a de motifs, plus la twistball est difficile à reconstituer.

Une Twist Ball dans sa déclinaison Comics Ball© aux couleurs de Captain America

Histoire

La Twistball a été inventé par l'ingénieur bosniaque Josip Matijek au début des années 1990 dans un pays alors en pleine guerre civile. Ce puzzle géométrique devient très vite une attraction locale, remportant un franc succès auprès des enfants. Josip Matijek dépose alors un brevet. La Twistball remporte de nombreux prix aux concours internationaux, notamment au prestigieux Salon International des Inventions de Genève en 1997, après des succès notables aux salons de Bruxelles ou de Iena[1].

Cependant, la twistball reste confinée à l’ancienne Yougoslavie, alors que les Rubik's Cubes se vendent par milliers en France. Mais Josep Matijek n’a pas les moyens de commercialiser en Europe occidentale sa balle magique.

Description

Description de la Twist Ball selon le dépôt de brevet : “A logical ball-shaped toy comprises rotated elements with lateral projections shape-connected to permutated elements with grooves. A segment of the toy, which is rotatable by the application of manual force, comprises one rotated element and three permutated elements.”

Comment ça marche ?

  • Une balle composée de 20 pièces plastiques
  • 8 triangles et 12 pièces en forme de pétale incurvés
  • Ces pièces se cliquent entre elles
  • 3 pétales assemblés à un triangle forment un chapeau
  • Une balle est composée de quatre chapeaux
  • La rotation de ces chapeaux permet de déplacer les pièces d’un chapeau à l’autre.

Commercialisation

Fin 2011 un ami de l’inventeur, Slaviša Vukićević décide de commercialiser la Twistball en Europe occidentale. Il se tourne vers la prestigieuse école de commerce française HEC Paris et demande à des étudiants de construire un site e-commerce dédiée à la twistball. Une équipe est rapidement constituée comprenant 4 étudiants d’HEC Paris, un d’Epitech et un de Sup'Internet. En quelques semaines ils mettent sur pied de multiples sites[2] [3] [4] [5] proposant et vendant différents modèles de Twistballs.

Les Twistballs sont fabriquées en Slovénie par l’entreprise MOL d.o.o.

Anecdotes

  • Didier Drogba a commandé 5000 Twistballs pour les distribuer lors de son anniversaire.
  • Sasha Vukicevic est un ancien joueur professionnel de football qui a évolué dans l’équipe nationale de Yougoslavie. Il a joué puis entrainé le club de Créteil.

Liens externes

  • The Twistball (Twistball personnalisable en ligne)
  • Glowball (Twistball destinée aux entreprises)
  • Comics Ball (Twistball de collection pour les passionnés de BD)
  • Twistballer (la Twistball, le cadeau idéal pour les enfants)
  • MyBrainBall (revente de Twistball personnalisées pour bureau)
  • CréaBall (Déclinaison de la TwistBall lié à un QrCode)

Notes et références

  1. www.twistball.si
  2. TwistBaller
  3. Comics Ball
  4. [1]Glowball
  5. [2]The Twistball

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).