Encyclopédie Wikimonde

Véronique Jacquinet

Aller à : navigation, rechercher

Après des débuts remarqués sous le pseudonyme de Bouboulina, à Radio 7 (la radio jeune de Radio-France), où elle réalise de nombreux feuilletons radiophoniques et anime divers émissions d'improvisation, de pub, ou de hip hop avec Sidney, Véronique Jacquinet invente un nouveau ton journalistique et humoristique télévisuel à la naissance du magazine Culture Pub sur M6. Elle réalise également quelques documentaires fictions pour TF1.

Engagée, en tant que réalisatrice et journaliste à Canal+ en 1991 par Michel Denisot, elle crée un concept original et très décalé de caméra subjective à la voix-off personnalisée et au ton subversif, et réalise, parallèlement à quelques documentaires, d'innombrables reportages-fictions pour de nombreuses émissions de Canal+. Véronique Jacquinet quitte Canal+ en 2002 pour se consacrer à l'écriture et à la réalisation de films documentaires.

Filmographie documentaire

Émissions de flux à la Télévision

Émissions à la Radio

  • 2005-2007 Europe 1 : Chronique dans l'émission de Michel Cymes Comment ça va bien... Merci!
  • 1987-1989 Pacific FM, radio de Claude Villers
  • 1985-1987 Radio France-Radio 7: émissions quotidiennes et feuilletons radiophoniques.


Cet article « Véronique Jacquinet » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).