Encyclopédie Wikimonde

Valérie Montandon

Aller à : navigation, rechercher
Valérie Montandon
Naissance (44 ans)
Marseille
Profession
Chef d'entreprise

Valérie Montandon, née le 31 mars 1976 à Marseille, est une femme politique française.

Origine, famille, étude

Elle est diplômée d’une Maîtrise d’Économie à l’Université de Paris Dauphine, de l’École supérieure de commerce de Reims (maintenant Neoma Business School) et du Pacific Management Institute (UH, USA) ;

Elle est mariée et mère de 3 enfants.

Carrière politique

Conseillère de Paris depuis 2011, Valérie Montandon a été élue vice-présidente déléguée du groupe UMP au Conseil de Paris en septembre 2012[1] chargée du pôle reconquête (arrondissements de l’opposition) jusqu’aux élections municipales de 2014. Elle a été tête de liste UMP/UDI/MoDem dans le 12e arrondissement] [2] de Paris et porte-parole de Nathalie Kosciusko-Morizet [3] pour les élections municipales de 2014 de Paris. La liste qu’elle a conduite a obtenu les scores de 33 % au 1er tour et 47 % au second tour [4].

Vice-présidente de la 5e commission (logement, urbanisme et développement économique), elle est aussi administratrice de la SA d’exploitation du Palais Omnisport de Bercy et la SEMAEST (Société d’Économie Mixte d’animation économique). Elle était membre de la Mission d’Information et d’Évaluation (MIE) sur le travail dominical et nocturne à Paris [5] et favorable à la création de zone touristique notamment à Bercy Village [4].

Elle dépose régulièrement des vœux et amendements en Conseil de Paris  relatif à la protection des espaces verts et de respiration dans la capitale et aux respects de la biodiversité et des normes environnementales notamment aux bois de Vincennes. Elle s’est opposée à la création d’une aire d’accueil des gens du voyage dans le bois de Vincennes [6] et a demandé en Conseil de Paris le retrait de la délibération de création d’une baignade dans le lac Daumesnil en raison d’un manque d'informations sur les impacts écologiques [7].

Opposé au projet de la ZAC de Bercy Charenton tel que conçue par la majorité municipale, Valérie Montandon a proposé un contre-projet prônant la couverture des voies ferres [8],[9],  la construction d’immeubles de faible hauteur et la valorisation de la gastronomie et du savoir-faire français

Élue conseillère régionale Ile-de-France depuis décembre 2015 sur la liste de Valérie Pécresse, elle est vice-présidente du groupe LRI au Conseil régional[10] présidé par Othman Nasrou. Membre de la commission administration générale et de la commission développement économique elle est chargée du design : elle pilote auprès de Valérie Pécresse la stratégie Design de la Région à travers des dispositifs d’accompagnement des entreprises franciliennes dans leurs démarches d’innovation et à travers une démarche d’intégration du « design thinking » au sein des compétences régionales [11].

Elle est directrice de publication du journal « 12 le journal de votre arrondissement [12], (journal local sur l’actualité du 12eme arrondissement).

Pendant la primaire présidentielle de la droite et du Centre de 2016, elle a soutenu Alain Juppé [13] et a été son Porte-parole pour le département de Paris.

Dans le cadre des élections législatives de 2017, elle obtint l'investiture « des Républicains » dans la 8e circonscription de Paris. Elle arrive en seconde position au premier tour avec 15 % derrière la candidate Laetitia Avia. Au second tour, elle obtient 35 % contre les 65% de son adversaire [14].

Depuis octobre 2016, elle est Grand Commandeur de l’ordre de LA FAYETTE [15] (association ayant pour objectif de renforcer l’amitié franco américaine ainsi que celle entre tous les peuples et nations respectueux  de l’esprit du Marquis de Lafayette  et de son combat pour la liberté).

Notes et références

  1. Le Point magazine, « Jean-François Legaret élu à la tête du groupe UMP au Conseil de Paris », sur Le Point, (consulté le 13 juin 2019)
  2. « Municipales à Paris : NKM dévoile ses listes UMP-UDI-MoDem », sur leparisien.fr, 2013-12-21cet16:16:00+01:00 (consulté le 13 juin 2019)
  3. « Quatre porte-parole pour la campagne de NKM à Paris », sur Libération.fr, (consulté le 13 juin 2019)
  4. 4,0 et 4,1 « La liberté d'ouverture des magasins le dimanche sacrifiée », sur Le Huffington Post, (consulté le 13 juin 2019)
  5. http://uscommerceparis.free.fr/files/Rapport-de-la-MIE-sur-le-travail-dominical-et.pdf
  6. « Paris : deux nouvelles aires d'accueil pour les gens du voyage », sur leparisien.fr, 2013-02-12cet15:58:00+01:00 (consulté le 13 juin 2019)
  7. BFMTV, « Les Parisiens pourront se baigner dans le lac Daumesnil en 2019 », sur BFMTV (consulté le 13 juin 2019)
  8. « Le débat sur les tours refait surface au conseil de Paris », sur leparisien.fr, 2018-07-01cest17:40:31+02:00 (consulté le 13 juin 2019)
  9. « Après la tour Triangle, celles de la ZAC Bercy-Charenton contestées à Paris », Libération,‎ (lire en ligne).
  10. « Conseil régional : Péchenard vise la sécurité et Bournazel le dossier JO 2024 », sur leparisien.fr, 2015-12-17cet19:08:00+01:00 (consulté le 13 juin 2019)
  11. « Trente ans après son invention, la technologie de l’impression 3D avance à pas de géant », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2019)
  12. « Web 12le Journal 06 », sur calameo.com (consulté le 13 juin 2019)
  13. « Paris : dans la primaire LR, Valérie Montandon soutient Alain Juppé » (http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-dans-la-primaire-lr-valerie-montandon-soutient-alain-juppe-11-04-2016-5705951.php), sur leparisien.fr, 2016-04-11cest19:00:09+02:00 (consulté le 13 juin 2019)
  14. « Résultats Législatives 2017 - Paris - 8ème circonscription de Paris - Laetitia AVIA élue au 2nd tour des élections législatives », sur Le Monde.fr (consulté le 13 juin 2019)
  15. « Cérémonie de l’Ordre Lafayette à la préfecture de la Drôme », sur peuple-libre.fr (consulté le 13 juin 2019)

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).