Encyclopédie Wikimonde

Valentin Narbonnais

Aller à : navigation, rechercher

Valentin Narbonnais, né en 1993 à Paris[1], est un homme politique français. Membre du Parti socialiste (PS), il est proche de Christiane Taubira[1] et a été Porte-parole de Benoît Hamon lors de l'élection présidentielle 2017.[2],[3]

Valentin Narbonnais
Valentin Narbonnais, invité de La Première
Valentin Narbonnais, invité de La Première
Fonctions
Porte-parole et conseiller outre-mer de Benoît Hamon
Biographie
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Collaborateur parlementaire

Biographie

Valentin Narbonnais est originaire de Fort-de-France (Martinique), où il a vécu au quartier Trénelle avec ses parents avant de s'installer à Colombes, en région parisienne.[1]

Il commence à s'engager en politique en 2009 en rejoignant le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) à l'âge de 16 ans[4] pour combattre la politique identitaire du Gouvernement Fillon et sa politique de casse sociale et particulièrement en Outre-mer où la puissance publique se désengageait au nom du « développement endogène ».[2],[5] Il adhère au Parti socialiste en 2011.

Cette même année, il soutient dès le premier tour la candidature de François Hollande pour la Primaire citoyenne de 2011.[6]

Lors de l'élection présidentielle de 2012, il fait partie de l'équipe de campagne du candidat socialiste en charge de rédiger le programme outre-mer autour de Victorin Lurel.[1]

Durant le quinquennat socialiste, Valentin Narbonnais rejoint Christiane Taubira au Ministère de la Justice en qualité de responsable de communication.[1] Cette expérience professionnelle aux côtés de « [s]a marraine »[1] a participé à son éducation politique. Le 27 janvier 2016, lorsque Christiane Taubira quitte la Chancellerie après avoir remis sa démission sur fond de « désaccord politique majeur », Valentin Narbonnais se trouve à ses côtés sur le perron de Hôtel de Bourvallais.[7]

En 2016, en vue de la primaire citoyenne de 2017, il soutient la candidature du député et ancien ministre Benoît Hamon qui l'appelle à ses côtés et lui confie le porte-parolat de sa campagne.[6],[8] Benoît Hamon remporte haut la main la primaire face à Manuel Valls avec 58,69% des suffrages exprimés. Au moment de la constitution de son équipe de campagne présidentielle et alors que la presse qualifiait de «combat de David contre Goliath »[9] la lutte qui l'opposait aux barons socialistes ministres et députés[10], Benoît Hamon lui fait de nouveau confiance en le nommant porte-parole de sa campagne présidentielle[11], devenant ainsi le plus jeune porte-parole national d'un candidat à la Présidence de la République.[4],[9],[12]

A cette responsabilité, Valentin Narbonnais s'attèlera à porter la voix du candidat Benoît Hamon particulièrement sur les sujets liées à l'émancipation de la jeunesse et à l'égalité entre l'hexagone et les outre-mer[13]. Il participera activement à la structuration de la campagne présidentielle dans les territoires d'outre-mer et à inscrire dans le programme présidentiel « Pour faire battre le coeur des Outre-mer », la réparation du préjudice subi par les populations des Antilles suite à l'exposition durable au Chlordécone et au paraquat.

En vue des élections municipales de 2020, il participe au rassemblement des forces de la gauche, des écologistes et des citoyens à Colombes (92),[14] ce qui aboutit à une liste d'union autour de Patrick Chaimovitch (EELV) dès le premier tour.[15] Il figure en 13e position sur une liste plurielle de 55 candidats,[16] très actif sur les réseaux sociaux, il s'investit particulièrement sur les sujets liés aux solidarités et à l'épanouissement des nouvelles générations.[14]

Le 15 mars 2020, à l'issue d'un premier tour marqué par une forte abstention liée à la propagation du virus COVID-19, la liste « Pour Colombes écologique, solidaire, citoyenne », conduite par Patrick Chaimovitch arrive en deuxième position (30,13%) derrière la liste de la Maire sortante Nicole Goueta (LR) qui recueille 34,19% des suffrages.


Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 « Valentin Narbonnais, l'ange gardien numérique de Christiane Taubira », sur Outre-mer la 1ère (consulté le 16 avril 2020)
  2. 2,0 et 2,1 « Primaire à gauche : le Martiniquais Valentin Narbonnais au cœur de la campagne de Benoît Hamon [Reportage] », sur Outre-mer la 1ère (consulté le 16 avril 2020)
  3. Thomas Giraudet, « On vous présente les jeunes de moins de 30 ans qui travaillent dans les équipes de campagne de la présidentielle 2017 », sur Business Insider France, (consulté le 16 avril 2020)
  4. 4,0 et 4,1 (en) « [L'écrin politique] Keyza Nubret Grand-Bonheur reçoit Valentin Narbonnais, jeune militant PS », sur NOFI, (consulté le 16 avril 2020)
  5. « L'outre-mer, une économie sous perfusion », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2020)
  6. 6,0 et 6,1 Sélène Agapé, « Valentin Narbonnais : », sur Mediaphore, (consulté le 16 avril 2020)
  7. « Démission de Taubira : François Hollande sacrifie sa gauche », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2020)
  8. « Pourquoi Valentin Narbonnais a accepté d'être le porte-parole du candidat Hamon », sur People Bo Kay, (consulté le 16 avril 2020)
  9. 9,0 et 9,1 « Outre-mer politique reçoit Eva Sas, députée et membre du comité exécutif d’Europe Ecologie - Les Verts », sur Outre-mer la 1ère (consulté le 16 avril 2020)
  10. fxg, « Les socialistes d'Outre-mer et la candidature de Benoît Hamon », sur le blog fxgpariscaraibe (consulté le 16 avril 2020)
  11. lesechos2, « Organigramme de campagne de Benoît Hamon », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 16 avril 2020)
  12. « Présidentielle 2017: Ericka Bareigts et Valentin Narbonnais dans l’organigramme de Benoît Hamon - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° », sur Toute l'actualité des Outre-mer à 360° (consulté le 16 avril 2020)
  13. 97l et Des infos, « Valentin Narbonnais : Benoit Hamon souhaite accomplir un acte complémentaire de la décentralisation », sur 97land, (consulté le 16 avril 2020)
  14. 14,0 et 14,1 « Municipales 2020- Valentin Narbonnais, candidat à Colombes : « Faire de Colombes une ville réellement solidaire, écologique, et citoyenne» - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° », sur Toute l'actualité des Outre-mer à 360° (consulté le 16 avril 2020)
  15. « VALENTIN NARBONNAIS - TROPIQUES MAG - Tropiques FM | Le son des tropiques », sur www.tropiquesfm.com (consulté le 16 avril 2020)
  16. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. https://www.pourcolombes2020.fr/fichiers/pour_colombes_2020_journal_3.pdf