Encyclopédie Wikimonde

Veronika Boulytcheva

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Veronika Boulytcheva
Description de cette image, également commentée ci-après

Concert à Votkinsk (Russie) en 2008.

Informations générales
Nom de naissance Veronika Boulytcheva
Naissance (49 ans)
Berezniki, URSS)
Activité principale Chanteur, Compositeur
Genre musical Chanson pop russe
Années actives Depuis 1992 en musique
Site officiel www.veronikabulycheva.com

Veronika Viktorovna Boulytcheva (en russe : Вероника Викторовна Булычёва) est un auteur-compositeur-interprète, guitariste et chanteuse russe née le 18 novembre 1967 à Berezniki (région de Perm, URSS).

Biographie

En Russie

À l'âge de deux ans, à la suite du divorce de ses parents, sa famille, composée alors de sa mère et de son frère aîné, déménage au village de Kigbaevo près de la ville de Sarapoul dans la République d'Oudmourtie.

Son père, Viktor Alexandrovitch Boulytchev (1943 – 1977), de nationalité russe, musicien populaire, jouait de l'accordéon russe (garmon) et enseignait les mathématiques dans une école[1]. Veronika ne se souvient pas de son père, elle ne l'a jamais vu après la séparation de ses parents. D'après le récit des gens qui l'ont connu, c'était un homme très jovial. Il animait avec son accordéon les fêtes de villages et les mariages, en accompagnant sa mère qui chantait.

Sa mère, Lya Petrovna Boulytcheva (nom de jeune fille : Oparina) (1940 – 2015) d'origine oudmourte, était spécialiste en zootechnie dans un sovkhoze. Elle jouait de l'accordéon[1] en amateur lors des fêtes familiales et réunions amicales, ce qui a probablement influencé Veronika dans son enfance à apprendre à jouer cet instrument toute seule à l'âge de 8 ans. Par chance, elle reçoit quelques cours particuliers de solfège à domicile par le professeur de musique du village.

À l'âge de 15 ans, Veronika rentre au Lycée musical de Votkinsk, la ville natale du compositeur Piotr Ilitch Tchaïkovski, où elle étudie l'accordéon, le chant lyrique et la direction de chœur. À la fin de ses études, après avoir travaillé deux ans à la maison de la culture de son village, Veronika rentre à l'Académie des Arts à Saint-Pétersbourg (Institut Kultury im. N.K.Kroupskoï) afin de poursuivre ses études de musique, cette fois, à la guitare jazz, auprès du guitariste et bassiste soviétique renommé Dmitri Kijaïev. Trois ans plus tard, en 1992, sans finir son cursus, elle quitte Saint-Pétersbourg pour Paris, accompagnée de sa collègue de classe, la violoniste, chanteuse et poète Natalia Ermilova.

En France

À Paris, toutes les deux forment le duo de chants et musiques traditionnelles « Mamouchka ». Elles enregistrent ensemble trois albums de chansons traditionnelles russes (label ARB music) et un disque de chansons russes pour enfants[2] (toujours chez ARB music). En même temps elles tournent, pendant 4 ans, à travers la France, pour les Jeunesses Musicales de France. Elles se produisent sur les scènes de Paris, notamment en première partie de Benabar. L'ensemble « Mamouchka » fut accueilli par de nombreux festivals de musiques du monde[3].

Dans son parcours Veronika Boulytcheva a eu l'opportunité de travailler avec des musiciens de grand renom : le bassiste Jannick Top, le trompettiste Erik Truffaz, le contrebassiste Greg Cohen, les batteurs Félix Sabal Lecco et Julien Tekeyan. Veronika participe en qualité de choriste-soliste à l'enregistrement de la musique originale du film Louise (take 2). Elle est compositeur et interprète de la chanson « la Flûte » pour le film The Quickie (Sergueï Bodrov). Elle est choriste-soliste dans le Petit Prince (musique de Richard Cocciante).

Cette artiste aux multiples talents, auteur compositeur interprète, met en musique d'autres auteurs contemporains tels : Natalia Ermilova, Stéphanie Tesson, Serguei Saoulski, Marina Kniazeva, Pavlik Baron de Bennigsen, Edouard Assadov, Igor Yakimenko.

En 2012, Veronika Boulytcheva, avec la chanteuse et guitariste Stéphanie Acquette, forme le nouveau duo franco-russe "Vesna" - « la rencontre de deux cultures, l'âme de l'Oural russe et la douceur du nord de la France ! »[4]

Discographie

  • 1994 : Mamouchka, "Petite Kalinka" - ARBmusic
  • 1996 : Mamouchka, "Mamouchka" - ARBmusic
  • 1998 : Mamouchka, "New Tsarevich" - ARBmusic
  • 1999 : Veronika Bulycheva, "Demoiselle Cygne" - Sketismusic
  • 2001 : Mamouchka, Chansons russes pour enfants - ARBmusic
  • 2004 : Veronika Bulycheva, "Tout ira bien" - Sketismusic
  • 2008 : Veronika Bulycheva, "Spaciba, merci"
  • 2011 : Veronika Bulycheva, "De tout cœur"- Artmusic
  • 2013 : Veronika Bulycheva & Izumrud "Voyage de l'Oural à Paris" - Sketismusic
  • 2015 : Vesna, EP "Vesna" - Altan-Art

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Biographie, 2011.
  2. Russie par Mamouchka, 2001
  3. Biographie
  4. Vesna, un duo franco-russe, juin 2015

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).